Extension Factory Builder
24/06/2011 à 13:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un Rwandais accusé de génocide à nouveau arrêté en Allemagne  Lire l'article sur Jeuneafrique.c Un Rwandais accusé de génocide à nouveau arrêté en Allemagne Lire l'article sur Jeuneafrique.c © AFP

Pauline Nyiramasuhuko, ancienne ministre rwandaise de la Famille et de la promotion féminine, a été condamnée à la prison à perpétuité par le Tribunal international pour le Rwanda (TPIR). À 65 ans, elle est la première femme à être poursuivie et reconnue coupable de génocide par la justice internationale.

Le vendredi 24 juin 2011, le TPIR, installé à Arusha (nord de la Tanzanie), a condamné l’ancienne ministre rwandaise, Pauline Nyiramasuhuko, ainsi que son fils Shalom Ntahobali, à la prison à perpétuité. Poursuivis pour leur rôle présumé dans les massacres et viols des Tutsis à Butare (sud du Rwanda) en 1994, ils ont été reconnus coupables de crimes de génocide et crimes contre l’humanité.

"Elle a décidé d’exterminer les familles"

Pauline Nyiramasuhuko a été reconnue coupable de sept des onze chefs d’accusation. Lors de l’audience, le juge William Hussein Sekule, président d'une des chambres de première instance du TPIR, a notamment reconnu la culpabilité de l’ancienne ministre  pour génocide, conspiration en vue de commettre un génocide, extermination considérée comme un crime contre l'humanité et viol considéré comme un crime contre l'humanité.

En avril 2009, à l’ouverture du réquisitoire, le procureur Holo Makwaia avait déclaré que le génocide des Tutsis en 1994 n’aurait pas été possible sans l’implication de Pauline Nyiramasuhuko. « Au lieu de protéger les familles comme le stipulait le mandat de son ministère, elle a décidé d’exterminer les familles », avait-elle poursuivi. Devant la cour, elle dénonçait avec fermeté le rôle du fils, Shalom Ntahobali : « Il  n 'était pas loin de sa mère ; il a tué et violé.

La perpétuité pour l’ancien maire de Muganza

Le TPIR a également rendu sa décision sur le sort de quatre autres co-accusés. L'ancien préfet de Butare Sylvain Nsabimana et son successeur Alphonse Nteziryayo, ont été condamnés respectivement à 25 et 30 ans de réclusion. Les deux anciens maires de Ngoma et Muganza, Joseph Kanyabashi et Elie Ndayambaje, ont écopé quant à eux d’une peine de 35 ans de prison et d’une détention à perpétuité. Avec ces décisions de justice, le TIPR n’a pas répondu à la demande d’acquittement des avocats de la défense.

800 000 morts selon l’ONU

Avant d’être la première femme à être jugée et reconnue coupable devant une juridiction internationale, Pauline Nyiramasuhuko a été en 1992 une des quatre premières femmes au Rwanda à décrocher un poste de ministre. En poste pendant le génocide jusqu’en 1994, elle a fui le pays et s’est réfugiée à Bukavu dans l’ex-Zaïre, après la victoire militaire du Front patriotique rwandais (FPR).

Mise en cause par plusieurs organisations internationales des droits de l'homme pour son rôle présumé dans le génocide rwandais, Pauline Nyiramasuhuko avait été arrêtée au Kenya en juillet 1997 et transférée pour jugement au TPIR.

Selon l'ONU, le génocide des Tutsis commis à l'instigation du régime extrémiste hutu a fait au moins 800 000 morts. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Rwanda - France : Kagamé, en visite éclair à Paris, s'entretient avec Sarkozy

Rwanda - France : Kagamé, en visite éclair à Paris, s'entretient avec Sarkozy

Paul Kagamé a effectué une visite au siège parisien de l’Unesco, le vendredi 27 février. Aucune rencontre avec des responsables du gouvernement français n’était au programme, m[...]

Rwanda : dix ans de prison pour Kizito Mihigo, jugé coupable de conspiration contre le gouvernement

Le chanteur Kizito Mihigo a été condamné vendredi à dix ans de prison à Kigali. Il a été reconnu coupable de conspiration contre le gouvernement rwandais.[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Rwanda : le Dr Gasakure, ex-médecin personnel de Kagamé, meurt dans un commissariat

Le docteur Emmanuel Gasakure, qui fut le médecin personnel du président rwandais Paul Kagamé, est mort en détention à Kigali le 25 février. Présenté comme dépressif,[...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

RDC : début de l'offensive de l'armée contre les FDLR dans l'Est

Attendue depuis fin janvier, l’opération de l’armée congolaise contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) semble s’amorcer ce mardi avec le[...]

Rwanda : Kagamé en déplacement à Paris le 27 février

Alors que sa dernière visite officielle en France remonte au mois de septembre 2011, le président rwandais Paul Kagamé sera à Paris vendredi. Aucune rencontre n'est pour l'instant prévue avec les[...]

La mosaïque linguistique africaine : carte des langues parlées sur le continent

En décembre dernier, le Parlement sénégalais s’est doté d’un système de traduction simultanée permettant aux députés de s’exprimer dans leur langue[...]

RDC : à quoi rime l'inaction de la Monusco contre les FDLR ?

Diogène Bideri est conseiller juridique principal à la Commission nationale de lutte contre le génocide, Rwanda.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110624123016 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110624123016 from 172.16.0.100