Extension Factory Builder
13/06/2011 à 13:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L’ancien président malgache Marc Ravalomanana, le 6 juin 2011 à Gaborone au Botswana. L’ancien président malgache Marc Ravalomanana, le 6 juin 2011 à Gaborone au Botswana. © AFP

La feuille de route pour l'élection présidentielle malgache que la SADC a présentée dimanche autorise l'ex-président Marc Ravalomanana à se présenter au scrutin. Mais rien ne dit qu'elle sera appliquée.

« Le Sommet exhorte la Haute autorité de transition (dirigée par M. Rajoelina) de permettre aux Malgaches qui sont en exil pour des raisons politiques de rentrer au pays sans condition, y compris M. Marc Ravalomanana ». Réunie en sommet dimanche à Johannesburg, la Communauté de développement d'Afrique Australe (SADC) a rendu publique sa feuille de route pour pour la tenue de la future élection présidentielle malgache.

Et en plus d’autoriser le retour à Madagascar du président déchu, les 15 pays de la SADC ont émis un avis favorable quant à une candidature éventuelle de Marc Ravalomanana. Deux ans après son renversement en 2009 par Andry Rajoelina, qui avait plongé le pays dans une crise politique, l’ancien chef d'État exilé en Afrique du Sud aura donc peut-être la possibilité de se représenter à la magistrature.

Retour sans condition

Une éventualité également évoquée dimanche par Marc Ravalomanana lors d'un meeting  où il est intervenu par téléphone. L’ancien président a déclaré vouloir « rentrer à Madagascar sans aucune condition et participer à toutes les activités politiques du pays ».

Afin de « ramener Madagascar à l'ordre constitutionnel », la feuille de route de la SADC prévoit également que Andry Rajoelina reste au pouvoir le temps d’assurer la transition. Celui-ci serait lui aussi autorisé à se présenter comme candidat.

Mais le document de la SADC, qui exige « la liberté politique de tous les Malgaches (et) des élections libres, justes et crédibles », pourrait avoir bien du mal à se faire respecter. Les 15 pays de la SADC ne disposent pas d’un pouvoir coercitif lui permettant de faire appliquer ses décisions. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Madagascar

Madagascar : la justice ordonne la libération de deux journalistes

Madagascar : la justice ordonne la libération de deux journalistes

La libération de deux journalistes malgaches, accusés de diffamation et détenus depuis le 21 juillet, a été ordonnée vendredi par un tribunal d’Antananarivo. La décision de [...]

Madagascar : manifestation contre l'arrestation de deux journalistes

Plusieurs dizaines de journalistes ont manifesté mardi à Antananarivo contre l'arrestation de deux de leurs collègues, la veille, pour une affaire de diffamation. Ils avaient publié une lettre de[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Madagascar réintégré parmi les pays bénéficiaires de l'AGOA

Madagascar vient de réintégrer la liste des pays bénéficiaires de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), un régime commercial préférentiel accordé par les[...]

Surfer en Afrique : 10 spots incontournables où se jeter à l'eau

Du Maroc à l'Afrique du Sud, en passant par Madagascar, l'Angola ou le Ghana, "Jeune Afrique" vous présente les meilleurs spots de surf du continent africain.[...]

Hery Rajaonarimampianina : "C'est moi qui décide" à Madagascar

Deux mois et demi après son investiture, le chef de l'État, Hery Rajaonarimampianina, a enfin nommé un Premier ministre. Retour sur un acte par lequel il s'affranchit de son prédécesseur[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Madagascar : Kolo Roger, un médecin au chevet de la Grande île

Deux mois et demi après son investiture, Hery Rajaonarimampianina a fini par trancher. Sommé par la communauté internationale, qui commençait à s’impatienter, de nommer un Premier ministre[...]

Sommet UE - Afrique : conciliabules à Bruxelles

En marge du sommet Union européenne-Afrique, François Hollande, le président français, a multiplié les entretiens bilatéraux, ce qui lui a permis de faire la connaissance de[...]

Francophonie : Madagascar peut réintégrer l'OIF après 5 ans de suspension

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a décidé vendredi de réintégrer Madagascar dnas son organisation après cinq ans de suspension.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers