Extension Factory Builder
13/06/2011 à 13:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L’ancien président malgache Marc Ravalomanana, le 6 juin 2011 à Gaborone au Botswana. L’ancien président malgache Marc Ravalomanana, le 6 juin 2011 à Gaborone au Botswana. © AFP

La feuille de route pour l'élection présidentielle malgache que la SADC a présentée dimanche autorise l'ex-président Marc Ravalomanana à se présenter au scrutin. Mais rien ne dit qu'elle sera appliquée.

« Le Sommet exhorte la Haute autorité de transition (dirigée par M. Rajoelina) de permettre aux Malgaches qui sont en exil pour des raisons politiques de rentrer au pays sans condition, y compris M. Marc Ravalomanana ». Réunie en sommet dimanche à Johannesburg, la Communauté de développement d'Afrique Australe (SADC) a rendu publique sa feuille de route pour pour la tenue de la future élection présidentielle malgache.

Et en plus d’autoriser le retour à Madagascar du président déchu, les 15 pays de la SADC ont émis un avis favorable quant à une candidature éventuelle de Marc Ravalomanana. Deux ans après son renversement en 2009 par Andry Rajoelina, qui avait plongé le pays dans une crise politique, l’ancien chef d'État exilé en Afrique du Sud aura donc peut-être la possibilité de se représenter à la magistrature.

Retour sans condition

Une éventualité également évoquée dimanche par Marc Ravalomanana lors d'un meeting  où il est intervenu par téléphone. L’ancien président a déclaré vouloir « rentrer à Madagascar sans aucune condition et participer à toutes les activités politiques du pays ».

Afin de « ramener Madagascar à l'ordre constitutionnel », la feuille de route de la SADC prévoit également que Andry Rajoelina reste au pouvoir le temps d’assurer la transition. Celui-ci serait lui aussi autorisé à se présenter comme candidat.

Mais le document de la SADC, qui exige « la liberté politique de tous les Malgaches (et) des élections libres, justes et crédibles », pourrait avoir bien du mal à se faire respecter. Les 15 pays de la SADC ne disposent pas d’un pouvoir coercitif lui permettant de faire appliquer ses décisions. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Madagascar

Madagascar : Kolo Roger, un médecin au chevet de la Grande île

Madagascar : Kolo Roger, un médecin au chevet de la Grande île

Deux mois et demi après son investiture, Hery Rajaonarimampianina a fini par trancher. Sommé par la communauté internationale, qui commençait à s’impatienter, de nommer un Premier ministre [...]

Sommet UE - Afrique : conciliabules à Bruxelles

En marge du sommet Union européenne-Afrique, François Hollande, le président français, a multiplié les entretiens bilatéraux, ce qui lui a permis de faire la connaissance de[...]

Francophonie : Madagascar peut réintégrer l'OIF après 5 ans de suspension

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a décidé vendredi de réintégrer Madagascar dnas son organisation après cinq ans de suspension.[...]

Madagascar : des milliers de tortues victimes chaque mois de trafic

Plusieurs milliers de tortues de Madagascar sont victimes chaque mois de trafic illégal, selon une enquête du WWF.[...]

Madagascar : Hery, la doublure de Rajoelina, se rebiffe

Il aurait dû n'être que l'homme lige d'Andry Rajoelina. Mais, loin de satisfaire les attentes de celui à qui il doit son élection à la présidence de Madagascar, Hery entend gouverner[...]

CPI : quelle justice pour l'Afrique ?

Des enquêtes visant exclusivement des ressortissants du continent, une politique du deux poids deux mesures : les accusations fusent contre la CPI, qui voit sa légitimité mise en doute. Remplit-elle[...]

Madagascar : Rajoelina renonce à briguer le poste de Premier ministre

Andry Rajoelina, l'ancien homme fort de Madagascar, a annoncé vendredi qu'il ne briguera pas le poste de Premier ministre du nouveau gouvernement issu des élections, bien que son parti dispose d'une majorité[...]

Quand le nouveau président malgache pompe un discours de Nicolas Sarkozy

Hery Rajaonarimampianina, le nouveau président de Madagascar, a repris mot pour mot le passage d'un discours de l'ex-chef de l'État français, Nicolas Sarkozy, durant son allocution d'investiture.[...]

Union africaine : Madagascar est réintégrée

L’Union africaine (UA), qui avait suspendu Madagascar en raison du renversement du président Marc Ravalomanana en mars 2009, a annoncé lundi qu’elle la réintégrait suite à[...]

Madagascar : un mort dans l'explosion d'une grenade le jour de l'investiture

L'explosion d'une grenade samedi à Antananarivo a fait un mort, un enfant de deux ans, et près de quarante blessés, à proximité du stade où venait d'avoir lieu le même jour[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers