Extension Factory Builder
08/06/2011 à 15:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président sénégalais, Abdoulaye Wade, le 27 mai 2011 à Deauville. Le président sénégalais, Abdoulaye Wade, le 27 mai 2011 à Deauville. © AFP

Le président sénégalais Abdoulaye Wade est arrivé à Paris mercredi pour une visite qui n’avait pas été annoncée. Il devait rencontrer le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé et évoquer la Libye.

Est-ce la situation en Libye qui a amené Abdoulaye Wade à Paris ? Mercredi, en fin d’après-midi, le ministère français des Affaires étrangères a confirmé l’arrivée du président sénégalais en France.

« Le président Wade est à Paris et il aura un entretien avec Alain Juppé à la résidence de l'ambassadeur du Sénégal », a simplement indiqué le porte-parole du ministère Bernard Valero.

Cette visite n’avait pas été annoncée, et Bernard Valero n’en a pas précisé la durée ou les éventuels autres rendez-vous du président sénégalais.

Dakar proche des positions des Occidentaux sur la Libye

Son entretien avec Alain Juppé devait se tenir à la mi-journée en lieu et place d’un entretien prévu avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Madické Niang. La discussion devait porter sur les grandes questions internationales du moment ainsi que sur la situation en Libye.

Fin mai, le Sénégal avait reconnu le Conseil national de transition (CNT), instance dirigeante de la rébellion en Libye, « comme représentant légitime du peuple libyen ». À ce jour, le Sénégal est le seul pays africain à avoir fait cette démarche avec la Gambie.

Le soutien au « Guide » en Afrique semble s’effriter. « Kadhafi ne peut plus diriger la Libye », a ainsi déclaré le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, qui préside le comité de chefs d'État de l'UA chargé de trouver une solution politique négociée au conflit libyen. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Impulsé par la France, le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Dakar les 15 et 16 décembre. À l'heure du bilan, voici cinq points marquants qui ressortent des[...]

Francophonie : règlement de comptes entre de l'Estrac et les autorités sénégalaises

Jean-Claude de l'Estrac, candidat malheureux au secrétariat général de l'OIF, est très remonté contre les dirigeant sénégalais et français. Explications.[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Sénégal : Aïssa Dione, de fil en aiguille

Avec ses tissus et ses meubles contemporains, fabriqués selon des techniques traditionnelles, la créatrice Aïssa Dione a conquis les plus grands couturiers et décorateurs à travers le[...]

Le forum de Dakar, un Davos de la sécurité en Afrique ?

Co-organisé par le ministère français de la Défense et par l’État sénégalais, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu les 15 et[...]

Sénégal : Karim Wade enfonce le clou

L'ancien ministre sénégalais Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite au Sénégal, et l'expert financier Pape Alboury Ndao, qui est à l'origine de certaines des accusations contre le[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Sénégal : à Dakar, ils ont rajeuni les jeudis

Dans la commune populaire de Ouakam, la maison des Petites Pierres sert de QG à un collectif d'artistes pluridisciplinaires. Plongée dans le Dakar underground.[...]

Sénégal : la décentralisation à Dakar, top ou flop ?

L'Acte III de la décentralisation a été promulgué pour rénover le code des collectivités locales (dont l'acte II date de 1996), avec pour objectif d'"organiser le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers