Extension Factory Builder
25/05/2011 à 11:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le rapport d'Amnesty dénonce les exactions commises en Côte d'Ivoire. Le rapport d'Amnesty dénonce les exactions commises en Côte d'Ivoire. © Amnesty International.

Amnesty International a recueilli les témoignages de nombreuses victimes de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire. Les deux camps se sont rendus coupables de crimes en violation du droit international.

« Ils ont regardé sa carte d’identité et l’ont abattu. » Amnesty International vient de rendre mercredi 25 mai un rapport de 84 pages sous ce titre sans appel. L’organisation y conclut clairement que « toutes les parties au conflit ont commis des crimes au regard du droit international, y compris des crimes de guerre et de crimes contre l’humanité ».

Trois mille personnes tuées, un million de déplacés … tout au long du rapport s’égrènent les témoignages de ces victimes traumatisées par six mois de violences postélectorales, qui ont débuté avec le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à l’élection présidentielle de novembre dernier.

Inaction de l’Onuci

Les victimes ou témoins de massacres, de viols et de chasses à l’homme racontent l’absence de protection et de sécurité. Le rapport fait état de très graves violations et atteintes aux droits humains commises par les FRCI pro-Ouattara, notamment contre des groupes ethniques considérés comme partisans de Laurent Gbagbo. L'organisation évoque le meurtre de centaines d'hommes à Duékoué, en particulier fin mars. Avant de les tuer, les miliciens ont demandé à leurs victimes de donner leur nom et de montrer leur carte d'identité. Certaines de ces cartes d'identité ont été trouvées à côté des corps.

Amnesty critique l'inaction de la Mission des Nations unies dans le pays (Onuci), basée à seulement un kilomètre du principal lieu des tueries commises à Duékoué.

Depuis décembre 2010, les forces et les milices fidèles à Laurent Gbagbo se sont également rendues responsables de nombreux crimes et violations. Amnesty évoque le cas de personnes brûlées vives parce qu'elles étaient musulmanes et revient sur le bombardement fin février du quartier populaire d'Abobo à Abidjan, contrôlé par les pro-Ouattara. Elle dénonce aussi l’exode massif qui en a découlé, la population partant se réfugier ailleurs en Côte d’Ivoire ou dans les pays voisins, comme au Liberia.

Réconciliation sous conditions

« Au moment où ce document est finalisé […] la situation demeurait volatile, écrit Amnesty, notamment dans l’ouest du pays où des milliers de personnes, partisans avérés ou supposés de Laurent Gbagbo, continuaient d’être l’objet de harcèlement. »

Amnesty encourage la justice à enquêter et à juger les responsables, estimant que sans cela, les appels du nouveau président Alassane Ouattara à la réconciliation risquent de déboucher sur un compromis instable, augurant de violences et de vengeances futures.

Alassane Ouattara a promis de mettre en place une commission Dialogue, Vérité et Réconciliation et a demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d'enquêter sur les massacres. La justice nationale, quant à elle, enquête sur les crimes, exactions et appels à la haine commis par l’ancien régime. (avec AFP)

__

Télécharger le rapport intégral d'Amnesty International.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Dobet Gnahoré, chanteuse polyglotte et cosmopolite

Côte d'Ivoire : Dobet Gnahoré, chanteuse polyglotte et cosmopolite

Bété, malinké, dida, lingala, créole, français, anglais... Le répertoire de la chanteuse ivoirienne Dobet Gnahoré semble n'avoir pas de limites. Et gagne en épaisseur[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Daniel Kablan Duncan : en Côte d'Ivoire, "nul n'échappera à la justice"

Aujourd'hui Charles Blé Goudé, demain Simone Gbagbo... Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, insiste sur la nécessité de juger tous les acteurs de la crise postélectorale.[...]

Côte d'Ivoire : le gouvernement lance les travaux aux urgences du CHU de Cocody

Le porte-parole du gouvernement ivoirien, le ministre des Postes et des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Bruno Nabagné Koné, a annoncé à l’issue du conseil[...]

"Run", le premier film sur la crise en Côte d'Ivoire, sélectionné au Festival de Cannes

"Run", le film du réalisateur franco-ivoirien de 42 ans Philippe Lacôte a été sélectionné au Festival de Cannes 2014, dans la catégorie "Un certain regard".[...]

Côte d'Ivoire : Total découvre du pétrole

Total a annoncé la découverte de pétrole dans l'offshore profond au large de San Pedro, dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire. C'est la première découverte de ce type pour le groupe[...]

Côte d'Ivoire : dix ans après, l'enquête patine dans la disparition de Guy-André Kieffer

L'enquête au sujet de la disparition du journaliste indépendant Guy-André Kieffer en Côte d'Ivoire, le 16 avril 2004, est toujours au point mort. Si les soupçons se sont orientés vers des[...]

Côte d'Ivoire : le FPI est prêt à reprendre le dialogue... sous conditions

Les joutes verbales continuent entre le Front populaire ivoirien et le gouvernement en Côte d'Ivoire. Mardi, le parti de Laurent Gbagbo s'est déclaré prêt à reprendre le dialogue. Sous[...]

Côte d'Ivoire : Yaya Touré sera présent au Mondial

Blessé dimanche, l'international ivoirien Yaya Touré ne sera indisponible qu'environ deux grosses semaines, à en croire le manager de son club. Une bonne nouvelle pour la Côte d'Ivoire qui pourra compter[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers