Extension Factory Builder
06/05/2011 à 16:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
D'ici à 2100, la population africaine passera de 1 à 3,6 milliards d'habitants. D'ici à 2100, la population africaine passera de 1 à 3,6 milliards d'habitants. © AFP

La Révision des projections de la population mondiale 2010 annonce une hausse plus importante que prévu. Dans le contexte de crises alimentaires qui s'enchaînent depuis quelques années, ce rapport de l'ONU est préoccupant.

La population mondiale pourrait atteindre 10,1 milliards de personnes d’ici 2100, selon la Révision des projections de la population mondiale 2010 élaborée par le département des affaires économiques et sociales de l’ONU et rendue publique le 3 mai. En 2050, ce chiffre s’élèverait déjà à 9,3 milliards, soit une augmentation d’environ 2,3 milliards sur les quarante prochaines années.

Il s’agit d’un scenario médian élaboré par les prévisionnistes, qui le considèrent comme le plus probable. Ils en proposent cependant deux autres, basés sur des hypothèses différentes d’évolution du taux de fécondité. La projection la plus élevée prévoit que la planète accueillerait 10,6 milliards d’individus dès 2050 et 15,8 milliards en 2100 ; selon la plus basse, la population atteindrait 8,1 milliards en 2050 avant de diminuer jusqu’à 6,2 milliards en 2100.

Triplement des Africains

En Afrique, le nombre d’habitants pourrait tripler au cours de ce siècle, passant de 1 à 3,6 milliards en 2100. Le Nigeria verrait sa population, la plus importante du continent, augmenter de 162 à 730 millions, tandis que les Malawites pourraient être 129 millions en 2100 contre 15 millions à l’heure actuelle. Des prévisions qui ne laissent pas indifférent, alors que le continent se bat déjà pour fournir eau et nourriture à sa population.

Certains affirment qu’une fécondité encore mal maîtrisée dans les pays les plus pauvres est le facteur de cette croissance spectaculaire. Laquelle devrait, d’après les experts de l’ONU, continuer après la fin du siècle dans les pays où la natalité est la plus élevée : 39 d’entre eux se trouvant en Afrique, neuf en Asie, six en Océanie et quatre en Amérique latine.

En revanche, selon le rapport, la fertilité trop basse dans les pays où vivent 42 % de la population mondiale ne permettra pas de remplacer chaque femme par une fille. Ces États peu fertiles – essentiellement situés en Europe, en Asie et sur le continent américain – atteindront leur pic aux alentours de 2030, puis déclineront progressivement.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : Kunlé Adeyemi et l'école flottante de Makoko

Nigeria : Kunlé Adeyemi et l'école flottante de Makoko

L'architecte nigérian Kunlé Adeyemi a installé ses bureaux à Lagos et à Amsterdam. Sa réalisation la plus connue : la Makoko Floating School.[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Nigeria : décès d'un médecin contaminé par le virus Ebola à Port-Harcourt

Le Nigeria a annoncé mercredi un nouveau cas de décès dû au virus Ebola, dans la ville pétrolière de Port-Harcourt, au sud-est du pays.[...]

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ils ont mis en place des services, une production et une distribution locale : une poignée d'hommes d'affaires dominent leur marché et partent à la conquête du continent.[...]

Nigeria : Boko Haram tente de renforcer sa présence à la frontière camerounaise

Un jour après avoir pris d’assaut la ville de Gamboru Ngala, située au nord-est du Nigeria, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont tenté de faire exploser le pont de Fotokol qui relie le[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Nord-est du Nigeria : Boko Haram attaque Gamboru Ngala, des milliers d'habitants s'enfuient

L’insurrection du groupe islamiste armé Boko Haram se poursuit au Nigeria. Plusieurs milliers de personnes ont été contraintes de fuir au Cameroun voisin, lundi, après l’attaque de la[...]

Les Africains marquent des points dans les jeux vidéo

 Les jeux vidéos ont la côte en Afrique et les studios du continent ne sont pas en reste. Au Nigeria, au Ghana ou au Kenya, les start-ups se lancent à la conquête d'un marché en plein essor.[...]

Nigeria : l'armée rejette le "califat islamique" proclamé par Boko Haram

L'armée nigériane a rejeté dimanche le "califat islamique" proclamé par les insurgés islamistes de Boko Haram dans la ville de Gwoza. Depuis avril, le groupe armé sème la[...]

Boko Haram proclame un "califat islamique" dans une ville du Nigeria

Le chef du groupe islamique armé Boko Haram, Abubakar Shekau, a déclaré un "califat islamique" à Gwoza, une ville du nord-est du Nigeria, dans une vidéo obtenue dimanche par l'AFP.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex