Extension Factory Builder
06/05/2011 à 16:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
D'ici à 2100, la population africaine passera de 1 à 3,6 milliards d'habitants. D'ici à 2100, la population africaine passera de 1 à 3,6 milliards d'habitants. © AFP

La Révision des projections de la population mondiale 2010 annonce une hausse plus importante que prévu. Dans le contexte de crises alimentaires qui s'enchaînent depuis quelques années, ce rapport de l'ONU est préoccupant.

La population mondiale pourrait atteindre 10,1 milliards de personnes d’ici 2100, selon la Révision des projections de la population mondiale 2010 élaborée par le département des affaires économiques et sociales de l’ONU et rendue publique le 3 mai. En 2050, ce chiffre s’élèverait déjà à 9,3 milliards, soit une augmentation d’environ 2,3 milliards sur les quarante prochaines années.

Il s’agit d’un scenario médian élaboré par les prévisionnistes, qui le considèrent comme le plus probable. Ils en proposent cependant deux autres, basés sur des hypothèses différentes d’évolution du taux de fécondité. La projection la plus élevée prévoit que la planète accueillerait 10,6 milliards d’individus dès 2050 et 15,8 milliards en 2100 ; selon la plus basse, la population atteindrait 8,1 milliards en 2050 avant de diminuer jusqu’à 6,2 milliards en 2100.

Triplement des Africains

En Afrique, le nombre d’habitants pourrait tripler au cours de ce siècle, passant de 1 à 3,6 milliards en 2100. Le Nigeria verrait sa population, la plus importante du continent, augmenter de 162 à 730 millions, tandis que les Malawites pourraient être 129 millions en 2100 contre 15 millions à l’heure actuelle. Des prévisions qui ne laissent pas indifférent, alors que le continent se bat déjà pour fournir eau et nourriture à sa population.

Certains affirment qu’une fécondité encore mal maîtrisée dans les pays les plus pauvres est le facteur de cette croissance spectaculaire. Laquelle devrait, d’après les experts de l’ONU, continuer après la fin du siècle dans les pays où la natalité est la plus élevée : 39 d’entre eux se trouvant en Afrique, neuf en Asie, six en Océanie et quatre en Amérique latine.

En revanche, selon le rapport, la fertilité trop basse dans les pays où vivent 42 % de la population mondiale ne permettra pas de remplacer chaque femme par une fille. Ces États peu fertiles – essentiellement situés en Europe, en Asie et sur le continent américain – atteindront leur pic aux alentours de 2030, puis déclineront progressivement.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Nigeria : la Banque centrale dévalue le naira

Nigeria : la Banque centrale dévalue le naira

La Banque centrale du Nigeria a modifié la parité du naira avec le dollar américain. Cette dévaluation intervient alors que le pays subit de plein fouet l'impact de la baisse des cours du pétr[...]

Nigeria : un double attentat fait plus de 45 morts dans un marché de Maiduguri

Selon des témoins, un double attentat à la bombe a frappé, mardi, un marché populaire de Maiduguri, capitale de l'État de Borno, dans le nord-est du Nigeria. Le premier bilan fait état de[...]

Nigeria : Damasak, à la frontière du Niger, entre les mains de Boko Haram

Des sources concordantes ont indiqué mardi que le groupe armé Boko Haram s'est emparé la veille de Damasak, une ville du nord-est du Nigeria, provoquant la fuite de centaines d'habitants.[...]

Nigeria : l'armée fuit "lâchement" Boko Haram, selon le Sultan de Sokoto

Dans un communiqué publié lundi par l'organisation des musulmans du Nigeria (JNI), Muhammad Sa'ad Abubakar, le Sultan de Sokoto, a accusé l'armée d'abandonner armes et munitions à chaque approche[...]

Photographie : l'Afrique sans fard

Affranchi des stéréotypes, le continent se raconte au festival de Lagos. Un rendez-vous international où se croisent les regards d'artistes nigérians et étrangers.[...]

Nigeria : 48 vendeurs de poissons massacrés par Boko Haram au bord du lac Tchad

Les islamistes armés de Boko Haram ont tué 48 vendeurs de poissons dans le nord-est du Nigeria, au bord du lac Tchad.[...]

Nigeria : le premier parti d'opposition accuse le pouvoir d'avoir fait saccager ses bureaux à Lagos

Le principal parti d'opposition du Nigeria a accusé dimanche le pouvoir d'avoir fait saccager ses bureaux à Lagos par des agents de sécurité, à quelques mois d'une présidentielle à[...]

Nigeria : Boko Haram tue 48 vendeurs de poissons

Les islamistes nigérians du groupe armé Boko Haram ont tué 48 vendeurs de poissons dans le nord-est du pays, au bord du lac Tchad, a annoncé dimanche le responsable de leur association.[...]

Élections au Nigeria : ICG tire la sonnette d'alarme au sujet des violences politiques

À l'approche des élections générales de février 2015, l'ambiance est délétère au Nigeria. Publié vendredi, un rapport de International Crisis Group s'inquiète[...]

Nigeria : Goodluck Jonathan sur les chapeaux de roue

Le président nigérian briguera un second mandat en février 2015. Les affaires de corruption qui entachent son bilan et son impuissance face aux islamistes de Boko Haram le feront-elles chavirer ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers