Extension Factory Builder
06/05/2011 à 16:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
D'ici à 2100, la population africaine passera de 1 à 3,6 milliards d'habitants. D'ici à 2100, la population africaine passera de 1 à 3,6 milliards d'habitants. © AFP

La Révision des projections de la population mondiale 2010 annonce une hausse plus importante que prévu. Dans le contexte de crises alimentaires qui s'enchaînent depuis quelques années, ce rapport de l'ONU est préoccupant.

La population mondiale pourrait atteindre 10,1 milliards de personnes d’ici 2100, selon la Révision des projections de la population mondiale 2010 élaborée par le département des affaires économiques et sociales de l’ONU et rendue publique le 3 mai. En 2050, ce chiffre s’élèverait déjà à 9,3 milliards, soit une augmentation d’environ 2,3 milliards sur les quarante prochaines années.

Il s’agit d’un scenario médian élaboré par les prévisionnistes, qui le considèrent comme le plus probable. Ils en proposent cependant deux autres, basés sur des hypothèses différentes d’évolution du taux de fécondité. La projection la plus élevée prévoit que la planète accueillerait 10,6 milliards d’individus dès 2050 et 15,8 milliards en 2100 ; selon la plus basse, la population atteindrait 8,1 milliards en 2050 avant de diminuer jusqu’à 6,2 milliards en 2100.

Triplement des Africains

En Afrique, le nombre d’habitants pourrait tripler au cours de ce siècle, passant de 1 à 3,6 milliards en 2100. Le Nigeria verrait sa population, la plus importante du continent, augmenter de 162 à 730 millions, tandis que les Malawites pourraient être 129 millions en 2100 contre 15 millions à l’heure actuelle. Des prévisions qui ne laissent pas indifférent, alors que le continent se bat déjà pour fournir eau et nourriture à sa population.

Certains affirment qu’une fécondité encore mal maîtrisée dans les pays les plus pauvres est le facteur de cette croissance spectaculaire. Laquelle devrait, d’après les experts de l’ONU, continuer après la fin du siècle dans les pays où la natalité est la plus élevée : 39 d’entre eux se trouvant en Afrique, neuf en Asie, six en Océanie et quatre en Amérique latine.

En revanche, selon le rapport, la fertilité trop basse dans les pays où vivent 42 % de la population mondiale ne permettra pas de remplacer chaque femme par une fille. Ces États peu fertiles – essentiellement situés en Europe, en Asie et sur le continent américain – atteindront leur pic aux alentours de 2030, puis déclineront progressivement.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Comment le Nigeria a su étouffer l'épidémie d'Ebola

Comment le Nigeria a su étouffer l'épidémie d'Ebola

Alors que la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia sont sévèrement touchés, le géant régional qu'est le Nigeria est jusqu'ici parvenu à empêcher le virus Ebola de se p[...]

L'OMS confirme la fin de l'épidémie d'Ebola au Nigeria

"L'épidémie (d'Ebola) a été stoppée au Nigeria. Il s'agit d'une réussite spectaculaire qui montre au monde entier que l'Ebola peut être stoppé", a[...]

Nigeria : débarrassé d'Ebola, le pays est "mieux préparé" en cas de nouvelle épidémie

Trois mois après l'arrivée au Nigeria du premier malade d'Ebola, l'épidémie, enrayée, a fait un nombre limité de victimes dans le pays le plus peuplé d'Afrique grâce[...]

Nigeria : les lycéennes enlevées bientôt libres après un "accord" avec Boko Haram

Les proches des lycéennes enlevées au Nigeria osaient à peine exprimer samedi leur joie de les voir bientôt libres, au lendemain de l'annonce d'un accord de cessez-le-feu avec le groupe islamiste[...]

Boko Haram : le cessez-le-feu prévoit bien la libération des lycéennes

Le cessez-le-feu entre le Nigeria et Boko Haram prévoit bien la libération de plus de 200 lycéennes enlevées il y a six mois par le groupe islamiste armé, a affirmé samedi le[...]

Nigeria : cessez-le-feu avec Boko Haram, incertitude sur le sort des lycéennes

L'incertitude demeurait samedi sur la libération de plus de 200 lycéennes dont l'enlèvement mi-avril avait suscité un émoi international, au lendemain de l'annonce par le Nigeria d'un accord de[...]

Nigeria : le gouvernement annonce un accord avec Boko Haram sur la libération des lycéennes

Le gouvernement nigérian a annoncé vendredi avoir conclu un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, prévoyant la libération des 219 lycéennes enlevées le 14 avril dernier à[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Football : le sélectionneur nigérian, Stephen Keshi, démis de ses fonctions

Son équipe a gagné mercredi mais cela n'a pas suffi. La fédération nigériane de football a décidé de se séparer de Stephen Keshi. Le sélectionneur avait notamment[...]

Nigeria : six mois après, que savons-nous des lycéennes kidnappées par Boko Haram ?

Six mois après l'enlèvement de plus de 200 lycéennes par le groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, que sait-on du sort de ces jeunes filles ? Le point sur la situation.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers