Extension Factory Builder
06/05/2011 à 12:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les forces de défense et de sécurité ont procédé à des arrestations (Archive). Les forces de défense et de sécurité ont procédé à des arrestations (Archive). © AFP

Des affrontements entre communautés kpèles et malinkées faisant au moins 25 morts ont éclaté en début de semaine dans la localité de Galakpaye (Guinée forestière).

Même pour la mosaïque guinéenne, la flambée de violences intercommunautaires qu’a connue la Guinée forestière en début de semaine, est exceptionnelle (et inquiétante).

Au moins 25 personnes ont été tuées dans des affrontements entre Kpèles (« autochtones ») et Malinkés (l’ethnie du président guinéen, Alpha Condé), entre lundi et mardi à Galakpaye (sud-est de la Guinée).

Le féticheur venu du Liberia

Les sources policières, qui rapportent ce bilan (certains habitants évoquent même la mort de 36 personnes), précisent qu’une dizaine de victimes sont décédées brûlées vives. Neuf autres personnes grièvement blessées ont été évacuées à l’hôpital régional de N’Zérékoré. Plusieurs personnes ont été interpelées par les forces de défense et de sécurité dépêchées sur place.

La disparition mystérieuse de plusieurs jeunes hommes dans la région serait à l’origine des troubles. Pour en déterminer la cause, les habitants auraient fait venir un féticheur du Liberia voisin.

Ce dernier aurait alors accusé un octogénaire d’origine malinkée d’avoir jeté des sorts sur les victimes. Le « suspect » aurait alors été égorgé par un parent de disparu, ce qui a provoqué la flambée de violences.

Le féticheur libérien, qui a repassé la frontière entre-temps, est désormais recherché par les autorités locales guinéennes. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte [...]

Gambie : Yahya Jammeh suspend les vols en provenance des pays touchés par Ebola

La Gambie a suspendu tous les vols en provenance de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone pour prévenir toute contamination par le virus Ebola.[...]

La fièvre Ebola désormais "sous contrôle" en Guinée

Conakry a annoncé lundi que la fièvre hémorragique Ebola est désormais "sous contrôle". Une bonne nouvelle pour la Guinée, épicentre d'une épidémie qui a[...]

Guinée : Ebola fait "oublier" les autres maladies et les tensions sociales

En Guinée, la fièvre hémorragique due en partie au virus Ebola, qui a fait plus de 100 morts depuis janvier, a "fait oublier" d'autres maladies, qui continuent de beaucoup tuer, et les tensions[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Sommet UE-Afrique : un visiteur nommé Claude Guéant

Mais à quels dirigeant(s) africain(s) Claude Guéant a-t-il rendu visite à Bruxelles ? Une piste au moins se dessine.[...]

Guinée : Ebola... c'est si grave, docteur ?

Une épidémie "sans précédent" pour MSF, limitée pour l'OMS... Et, pour Conakry, un tapage médiatique qui nuit à son image.[...]

Guinée : l'aéroport de Conakry mobilisé contre la propagation d'Ebola

La mobilisation sanitaire s'est renforcée samedi à Conakry pour empêcher la propagation du virus Ebola hors de Guinée avec le déploiement d'équipes médicales à[...]

Ebola : des équipes françaises déployées en Guinée, à l'aéroport de Conakry

Des équipes médicales françaises ont été déployées à l'aéroport de Guinée Conakry "pour limiter au maximum" le risque d'une arrivée sur le [...]

Ebola : la France prend des mesures de sécurité à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle

Selon "Le Parisien", qui s'est procuré jeudi une note de la Direction générale de la santé, la France a décidé de renforcer ses mesures de sécurité pour l'accueil[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers