Extension Factory Builder
06/05/2011 à 12:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les forces de défense et de sécurité ont procédé à des arrestations (Archive). Les forces de défense et de sécurité ont procédé à des arrestations (Archive). © AFP

Des affrontements entre communautés kpèles et malinkées faisant au moins 25 morts ont éclaté en début de semaine dans la localité de Galakpaye (Guinée forestière).

Même pour la mosaïque guinéenne, la flambée de violences intercommunautaires qu’a connue la Guinée forestière en début de semaine, est exceptionnelle (et inquiétante).

Au moins 25 personnes ont été tuées dans des affrontements entre Kpèles (« autochtones ») et Malinkés (l’ethnie du président guinéen, Alpha Condé), entre lundi et mardi à Galakpaye (sud-est de la Guinée).

Le féticheur venu du Liberia

Les sources policières, qui rapportent ce bilan (certains habitants évoquent même la mort de 36 personnes), précisent qu’une dizaine de victimes sont décédées brûlées vives. Neuf autres personnes grièvement blessées ont été évacuées à l’hôpital régional de N’Zérékoré. Plusieurs personnes ont été interpelées par les forces de défense et de sécurité dépêchées sur place.

La disparition mystérieuse de plusieurs jeunes hommes dans la région serait à l’origine des troubles. Pour en déterminer la cause, les habitants auraient fait venir un féticheur du Liberia voisin.

Ce dernier aurait alors accusé un octogénaire d’origine malinkée d’avoir jeté des sorts sur les victimes. Le « suspect » aurait alors été égorgé par un parent de disparu, ce qui a provoqué la flambée de violences.

Le féticheur libérien, qui a repassé la frontière entre-temps, est désormais recherché par les autorités locales guinéennes. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : trois médecins africains soignés par le ZMapp récupèrent de façon 'remarquable'

Ebola : trois médecins africains soignés par le ZMapp récupèrent de façon "remarquable"

Alors que le bilan s'aggrave, une lueur d'espoir apparaît peut-être en ce qui concerne l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Mardi, le ministre libérien de l'Information a annoncé que l'[...]

Ebola : plus de 100 cas recensés en trois jours en Afrique de l'Ouest

Alors que les frontières continuent de se fermer en Afrique de l'Ouest, qui lutte contre l'épidémie d'Ebola, le bilan du virus ne cesse de s'alourdir. En trois jours, ce sont plus d'une centaine de cas qui[...]

Ebola : le Kenya ferme ses frontières aux voyageurs venant de Guinée, Liberia, Sierra Leone

Le Kenya a annoncé samedi interdire l'entrée sur son territoire, à compter de mercredi, aux voyageurs venant de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone, principaux foyers de l'épidémie[...]

"Ebola se propage dans une ville d'1,3 million d'habitants : Monrovia", s'alarme MSF

ONG et sociétés de Croix-Rouge insistaient vendredi sur la nécessité de se mobiliser davantage face à une épidémie de fièvre hémorragique Ebola "largement[...]

L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest est-elle "largement sous-évaluée" ?

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que l'ampleur de l'épidémie d'Ebola est "largement sous-évaluée", alors que les pays africains affectés ont avoué jeudi[...]

Ebola : les conséquences économiques de l'épidémie s'annoncent sévères

L'agence de notation américaine Moody's a prévenu jeudi que l'épidémie d'Ebola, qui sévit en Afrique de l'Ouest, risque d'avoir de larges répercussions économiques et[...]

Ebola : la Guinée décrète l'état d'urgence sanitaire

Pour mieux lutter contre l'épidémie d'Ebola qui a déjà fait plus de 1 000 morts en Afrique de l'Ouest, la Guinée, l'un des quatre pays les plus touchés, a décrété[...]

Ebola : la Guinée-Bissau ferme ses frontières avec la Guinée

Les fermetures de frontière s'enchaînent en Afrique de l'Ouest. Mardi, c'est la Guinée-Bissau qui annonce fermer jusqu'à nouvel ses frontières Sud et Est avec la Guinée.[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

Ebola : le comité d'éthique de l'OMS se prononce pour l'emploi de traitements non homologués

Alors que les États-Unis vont envoyer au Liberia des échantillons du sérum expérimental, dit "ZMapp", le comité d'éthique de l'OMS a approuvé mardi l'emploi de traitements[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers