Extension Factory Builder
29/04/2011 à 16:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les gardes communaux algériens, ici lors d'une manif à Alger, ont perdu cinq des leurs. Les gardes communaux algériens, ici lors d'une manif à Alger, ont perdu cinq des leurs. © Farouk Batiche/AFP

À 140 km au sud-ouest d’Alger, l’explosion d’une bombe artisanale a causé la mort de cinq gardes communaux et blessé quatre de leurs collègues dans la préfecture d'Ain Defla.

La bombe a explosé vendredi dans la préfecture d’Ain Defla, au nord de l'Algérie, près d'une école désaffectée. Sur son passage, neuf gardes communaux à Oued Djemaa, à l'extrême sud-est de la ville, se rendaient sur leur lieu de travail. Cinq d’entre eux ont trouvé la mort.

Cette attaque n’a pas été revendiquée mais elle rappelle celle du 17 avril. Cinq soldats et un gendarme avaient péri dans les mêmes circonstances à Amal et Bouderbala, à l'est d'Alger.

Le fantôme d'Aqmi

Depuis l'année dernière, on observe une recrudescence d'attentats en Algérie. La plupart des attaques contre les forces de sécurité sont attribuées à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui dispose de groupes actifs en Kabylie.

En juin dernier, une embuscade contre un convoi de gendarmes avait fait onze morts dans l'extrême sud du pays vers Tinzaoutine, non loin de la frontière algéro-malienne. Revendiquée par Aqmi, cette attaque était la plus meurtrière enregistrée ces derniers mois.

Les semaines suivantes avaient été marquées par de multiples attentats commis à l'aide de bombes artisanales enfouies, et explosant au passage de véhicules des forces de sécurité. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui s’affro[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Au lendemain de l'opération d'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, où en est l'enquête ? Décryptage avec notre journaliste[...]

Algérie : l'intouchable Abdelghani Hamel

Ses propres troupes se sont retournées contre lui. Mais le chef de la police nationale Abdelghani Hamel peut compter sur le soutien du président Bouteflika.[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers