Extension Factory Builder
27/04/2011 à 13:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
'IB' à Abidjan, le 19 avril. "IB" à Abidjan, le 19 avril. © AFP

Les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI, loyales à Alassane Ouattara) ont engagé une nouvelle fois le combat mercredi contre les forces du "commando invisible", qui se battaient il y a peu contre Laurent Gbagbo à Abidjan. La veille, son chef Ibrahim Coulibaly s'était pourtant dit prêt à déposer les armes.

Mis à jour à 18h52.

Les promesses de désarmement du « commando invisible » n’y auront rien changé. Les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont décidé d'attaquer une nouvelle fois les positions d’Ibrahim Coulibaly (dit « IB ») au nord d'Abidjan. Mercredi matin, selon des témoins, une offensive d’envergure a été lancée contre lui dans le quartier PK18, à Abobo, où des dizaines de pick-up surmontés de mitrailleuses lourdes et de lance-roquettes ont convergé.

« Depuis ce matin, nos positions sont attaquées de toutes parts. Pour le moment, nos forces résistent et en temps opportun nous allons lancer une contre-offensive. Je suis en lieu sûr et je coordonne l'opération », a déclaré Ibrahim Coulibaly. Mais selon des journalistes de l'AFP sur place, les forces gouvernementales progressaient sans rencontrer de réelle résistance.

Attaque surprise

Hier, l'adjoint d'IB, Félix Anoblé, avait pourtant affirmé que l’ordre avait été donné à ses troupes de déposer les armes, comme l’exigeait fermement Guillaume Soro, le chef du gouvernement et ministre de la Défense du président Alassane Ouattara. Ce dernier menaçait il y a peu de désarmer « par la force » les groupes qui ne se soumettraient pas à son autorité.

« On avait ordonné hier [mardi] à nos hommes là-bas de déposer les armes, comme l'avait demandé le chef de l'État. Ils avaient commencé à le faire et à ma grande surprise on est attaqué », a déclaré mercredi matin Félix Anoblé.

Un soldat de FRCI avec son arme le 26 avril 2011 dans le quartier de Yopougon à Abidjan.

© AFP

Poche de résistance

Après des échanges soutenus à l'arme lourde dans la matinée, les tirs se faisaient plus sporadiques avant de reprendre vers 12 heures (locales et GMT). « Il reste une poche de résistance qu'on va tenter de réduire », a déclaré le général Michel Gueu, des FRCI. Les FRCI ont entamé un ratissage, fouillant les maisons et invitant les partisans d'Ibrahim Coulibaly à déposer les armes. « Dites à vos enfants, à vos frères, qu'IB, c'est fini. La vie doit reprendre son cours normal », a expliqué à la population près de la zone des combats le commandant FRCI Cherif Ousmane.

Avant même la grande offensive des FRCI en direction d’Abidjan, déclenchée fin mars, le « commando invisible » avait mené dès le mois de janvier une insurrection armée contre les forces de Laurent Gbagbo à Abidjan, en harcelant ses troupes et en minant leur moral. Conséquence : il a très vite revendiqué sa contribution à la chute du président ivoirien sortant.

Mais c'était compter sans Guillaume Soro, qui s'était emparé, après le putsch raté de 2002, du leadership de la rébellion des Forces nouvelles - au détriment d'IB. C'est le deuxième affrontement entre les deux forces en moins d'une semaine. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

La nouvelle chaîne satellitaire de Canal+ mise sur les séries africaines. Une bonne nouvelle pour les producteurs d'Abidjan, qui manquent de financements comme de canaux de diffusion.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Côte d'Ivoire : important dispositif sécuritaire pour lutter contre les enlèvements d'enfants

Le gouvernement  ivoirien n'a pas attendu longtemps pour tirer la sonnette d'alarme sur le phénomène récurent d'enlèvements d'enfants dans le pays depuis quelques mois.[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110427132007 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110427132007 from 172.16.0.100