Extension Factory Builder
16/04/2011 à 15:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Charles Blé Goudé le 5 février 2011 à Abidjan. Charles Blé Goudé le 5 février 2011 à Abidjan. © AFP

Charles Blé Goudé, chef des "jeunes patriotes" du président ivoirien déchu, donné un temps arrêté par le gouvernement d'Alassane Ouattara, n'a pas été interpellé et se trouve "en lieu sûr", a déclaré samedi à l'AFP Toussaint Alain, un conseiller de Laurent Gbagbo à Paris.

"Nous apprenons de source proche de son ministère (Charles Blé Goudé avait récemment été nommé ministre de la Jeunesse par Laurent Gbagbo) qu'il serait en lieu sûr. Il n'a pas été arrêté", a-t-il dit.

Il n'a pas précisé si Charles Blé Goudé était en bonne santé ou pas, ni où il se trouvait, se refusant à tout autre commentaire sur le sort personnel de l'ancien "général de la rue", ainsi surnommé pour sa capacité à mobiliser la jeunesse et notamment les milieux estudiantins.

"Nous dénonçons une manipulation de la rébellion qui avait de mauvaises intentions en annonçant l'arrestation de Charles Blé Goudé puis en la démentant par la suite. C'était une manière de se couvrir au cas où il aurait été bastonné ou tué", a poursuivi le conseiller du président ivoirien déchu. "Leur idée était de se dédouaner. Nous condamnons ces méthodes et nous voulons savoir ce qu'il est advenu de toutes les personnes qui ont été arrêtées ces derniers jours et dont on est sans nouvelles", a-t-il ajouté.

Confusion

La confusion a régné vendredi autour du sort de Charles Blé Goudé, personnage clé du régime du président ivoirien déchu.

Chef des "jeunes patriotes", farouches partisans de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé ne fait pas partie des fidèles de l'ex-chef d'Etat arrêtés en sa compagnie lundi dans la résidence présidentielle, lors de l'assaut des forces du président Alassane Ouattara, appuyées par la France et l'ONU.

Vendredi, le porte-parole du gouvernement d'Alassane Ouattara, Patrick Achi, avait déclaré à l'AFP que Charles Blé Goudé avait été "appréhendé" jeudi et qu'il se trouvait en "résidence surveillée", mais il s'est rétracté peu après, indiquant sans autre explication que les premières informations en sa possession n'avaient "pas été confirmées par la suite".

De nombreuses rumeurs ont circulé quant au sort de Charles Blé Goudé, des proches de Laurent Gbagbo le donnant même, tard vendredi, "entre la vie et la mort", tandis que l'ONU affirmait ne disposer d'aucune information.

Pour la porte-parole du président Alassane Ouattara, Anne Ouloto, "Charles Blé Goudé est en tout cas activement recherché". "C'est l'un des principaux piliers du régime de Laurent Gbagbo, notamment dans la gestion des milices : il a transformé les jeunes patriotes en milices, distribué des armes aux gens", avait-elle affirmé vendredi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

La nouvelle chaîne satellitaire de Canal+ mise sur les séries africaines. Une bonne nouvelle pour les producteurs d'Abidjan, qui manquent de financements comme de canaux de diffusion.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Côte d'Ivoire : important dispositif sécuritaire pour lutter contre les enlèvements d'enfants

Le gouvernement  ivoirien n'a pas attendu longtemps pour tirer la sonnette d'alarme sur le phénomène récurent d'enlèvements d'enfants dans le pays depuis quelques mois.[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110416145906 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110416145906 from 172.16.0.100