Extension Factory Builder
31/03/2011 à 16:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le général Philippe Mangou, chef d'état-major de l'armée ivoirienne. Le général Philippe Mangou, chef d'état-major de l'armée ivoirienne. © AFP

Le chef d’état-major de l’armée ivoirienne Philippe Mangou s’est réfugié à l’ambassade de l’Afrique du Sud à Abidjan mercredi soir. Si elle décidait de combattre face aux Forces républicaines (pro-Ouattara) l’armée ivoirienne encore loyale à Laurent Gbagbo devrait le faire sans son chef.

Les forces pro-Gbagbo viennent de perdre leur chef d’état-major, le général Philippe Mangou. Il s’est réfugié mercredi soir à la résidence de l’ambassadrice sud-africaine à Abidjan. Le ministère sud-africain des Affaires étrangères l’a annoncé dans un communiqué.

Le comportement de ce dernier était observé à la loupe depuis le début de la crise. Le camp Ouattara a même pensé pouvoir obtenir son soutien.

Sa fidélité à Laurent Gbagbo paraissait scellée par les années passées à son service. Après le coup d’État manqué contre lui, en 2002, celui qui est alors est Lieutenant-colonel se porte volontaire pour conduire les troupes loyalistes au combat. Il sera envoyé alors au front à Yamoussoukro.

Il est aussi l’une des pièces maîtresses de l’opération Dignité, qui a conduit au bombardement d’un camp français à Bouaké, en novembre 2004. Pour quitter son poste, Philippe Mangou a donc dû juger que la situation militaire était désespérée alors que les Forces républicaines (FRCI, pro-Ouattara) ne cessent d’avancer vers Abidjan en rencontrant très peu de résistance.

Consultations

C’est à la résidence de l’ambassadrice sud-africaine à Abidjan, Zodwa Lallie, qu’il a choisi de fuir. L’Afrique du Sud avait longtemps adopté une neutralité bienveillante à l’égard de Laurent Gbagbo sur la crise ivoirienne, plaidant pour un accord entre les deux rivaux. Pretoria s’était finalement rangé derrière la position de l’Union africaine, qui reconnaît Alassane Dramane Ouattara comme seul président légitime de Côte d’Ivoire.

Le président Jacob Zuma avait même conseillé à Laurent Gbagbo de se retirer.

Le choix de l’Afrique du Sud n’est donc pas sans risque pour Philippe Mangou. Le gouvernement sud-africain « a entamé des consultations à son sujet avec les parties compétentes en Côte d'Ivoire, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), l'Union africaine (UA) et les Nations unies », affirme Pretoria. Le fait d’avoir abandonné la partie avant le début d’intenses combats contre les FRCI jouera-t-il en sa faveur ? (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de m[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Mathias Aka N'Gouan, maire de Cocody : "Notre modèle, c'est Beverly Hills..."

Mathias Aka N'Gouan, membre du PDCI, a été élu à la tête de la municipalité de Cocody, à Abidjan, lors des élections locales d'avril 2013. Interview.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire manque ses débuts face à la Guinée

Lors de son entrée dans la CAN 2015, la Côte d'Ivoire d'Hervé Renard n'a pas brillé et a été tenue en échec par la Guinée (1-1), mardi à Malabo. Les Élephants[...]

Côte d'Ivoire : à Treichville, "on nous a transféré les problèmes, pas les solutions"

Située près du centre d'affaires mais enclavée entre la lagune Ébrié et Marcory, Treichville souffre d'un manque de place et de revenus pour construire de nouveaux logements.[...]

SOMMAIRE Abidjan, le retour

  RETROUVER TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER Abidjan et les autres Sous pression Robert Beugré Mambé "Tout le monde revient pour faire des affaires" Des jeux et des travaux [...]

Affaire Ecobank/Tanoh : "La décision du Tribunal d'Abidjan est dépourvue de tout fondement", estime Ecobank

Suite à sa condamnation à payer 7,5 milliards de FCFA à Thierry Tanoh, son ancien directeur général, Ecobank conteste dans un communiqué la compétence du Tribunal de[...]

Le Plateau, un mini-Manhattan au coeur d'Abidjan

Même si de nouveaux quartiers d'affaires sont en projet, le Plateau concentre encore l'essentiel des activités financières et administratives du pays. Et il n'est pas près de perdre sa vocation.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110331155653 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110331155653 from 172.16.0.100