Extension Factory Builder
29/03/2011 à 18:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les forces pro-Ouattara à Bloléquin (ouest de la Côte d'Ivoire), le 28 mars 2011. Les forces pro-Ouattara à Bloléquin (ouest de la Côte d'Ivoire), le 28 mars 2011. © AFP

Les Forces républicaines pro-Ouattara ont enregistré une nette progression mardi et se retrouvent à quelque 200 km d'Abidjan, moins de quarante-huit heures après avoir lancé une vaste offensive vers le sud. Les combattants fidèles au président sortant Laurent Gbagbo semblent dépassés par les événements.

Les Forces républicaines (FRCI) soutenant le président élu Alassane Ouattara n’en finissent pas de gagner du terrain en Côte d'Ivoire. Mardi après-midi, elles se sont emparées de la ville d’Abengourou, à 220 km au nord-est d'Abidjan. La prochaine ville sur leur chemin est désormais Akoupé, quelque 50 km plus au sud.

Mais l’avance des FRCI est également remarquable à l’ouest du pays, où elles tentent visiblement de prendre les fiefs du président sortant Laurent Gbagbo, pour empêcher que les partisans de ce dernier n’y organisent une rébellion si Ouattara était installé dans ses fonctions de chef d'État à Abidjan.

Objectif Gagnoa, le fief de Gbagbo

Les FRCI ont en effet enregistré une nette progression dans la région natale de Gbagbo sans rencontrer apparemment de grande résistance. À Daloa (centre-ouest), les membres des Forces de défense et de sécurité (FDS) pro-Gbagbo ont pris la fuite. Le prochain objectif des partisans de Ouattara semble désormais être Gagnoa, le village même du président sortant. Ils auraient d’ores et déjà pris Bouaflé, à 60 km de Yamoussoukro. Et pour que les choses soient claires, Alassane Ouattara a estimé mardi que les « voies pacifiques » de sortie de crise étaient « épuisées ».

Vu la rapidité de leur progression, les FRCI pourraient arriver avant le week-end aux portes d’Abidjan. Leur percée fait suite à l’offensive générale lancée hier sur trois fronts : Duékoué (ouest), Daloa (centre-ouest) et Bondoukou (est), les trois villes étant désormais tombées entre leurs mains. Dans la nuit de lundi à mardi, les FRCI ont également pris le contrôle de Bondoukou, importante ville de l'est du pays, frontalière du Ghana où les Nations unies se préparent désormais à un fort afflux de réfugiés.

Tirs croisés contre un hélicoptère de l'Onuci ?

L'Onuci a par ailleurs indiqué mardi que l’un de ses hélicoptères avait « essuyé des tirs » des forces pro-Ouattara, lundi lors d’un « vol de reconnaissance » au-dessus de Duekoué (ouest). « Des éléments des Forces républicaines [pro-Ouattara] sont les auteurs de ces tirs qui n'ont pas atteint l'hélicoptère », avait accusé l'Onuci, condamnant « avec la dernière énergie cette attaque contre des Casques bleus qui constitue un crime de guerre ».

Mais les forces pro-Ouattara ont démenti avoir tiré sur l' hélicoptère. « Nous connaissons très bien les hélicoptères de l'Onuci, nous ne pouvons donc pas tirer sur eux », a déclaré le porte-parole militaire des FRCI, Seydou Ouattara, depuis leur fief de Bouaké (centre). « Cela ne peut venir que des miliciens et mercenaires [soutenant le président sortant Laurent Gbagbo] en débandade dans les forêts », a-t-il ajouté. Autre hypothèse : dans la fureur des combats, les deux protagonistes ont pu prendre pour cible l’hélicoptère, mais comme les FRCI étaient censés tenir la ville, ils ont été désignés comme responsables par l’Onuci… (Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop ch&eg[...]

Côte d'Ivoire : Didier Drogba de retour en sélection ?

Deux conseillers du président Alassane Ouattara travaillent actuellement au retour de Didier Drogba en sélection nationale. Pas sûr que l'attaquant star de Chelsea accepte de rempiler avec les[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

 Le groupe Tazi va construire deux usines à Abdijan dans le secteur de la literie et du plastique. Le tout pour un investissement de 15 millions d'euros et un démarrage effectif de la production prévu[...]

Côte d'Ivoire : quand Ouattara recadre ses ministres sur les frais de déplacement à l'étranger

Un voyage à 400 millions de F CFA, une assistante ministérielle défrayée à 3 000 dollars par jour... Le dernier déplacement aux États-Unis du Premier ministre ivoirien Daniel Kablan[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Côte d'ivoire : Marguerite Gado, la mère de Laurent Gbagbo, est décédée

Elle n'aura survécu que trois jours à son retour d'exil. Rentrée dimanche du Ghana, la mère de Laurent Gbagbo s'est éteinte mercredi soir. Elle était âgée de plus de 90[...]

Côte d'Ivoire - Christophe Douka : "Le PDCI-RDA n'est pas la propriété de Bédié"

Christophe Douka est le président du syndicat des producteurs individuels de café et de cacao de Côte d’Ivoire et militant du PDCI-RDA. Il explique pourquoi, au sein de son parti, il fait partie de [...]

CAN 2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leur billet pour le Maroc

La quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015 a eu lieu mercredi. En voici les résultats.[...]

Côte d'Ivoire : les 10 principaux accusés pro-Gbagbo à comparaître devant la justice

Plus de 90 partisans de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo comparaîtront devant la Cour d'assises d'Abidjan à partir du 22 octobre. Ils sont poursuivis pour leur rôle dans la crise[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers