Extension Factory Builder
25/03/2011 à 13:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Miliciens soutenant Alassane Ouattara filtrant un barrage à Abobo. Miliciens soutenant Alassane Ouattara filtrant un barrage à Abobo. © AFP

Au lendemain de la demande de la Cedeao pour un renforcement de l'Onuci en Côte d'Ivoire, le camp de Laurent Gbagbo continue ses critiques contre la mission onusienne et propose ses solutions de sortie de crise.

Mis à jour à 15h00

Nouveau leitmotiv de Laurent Gbagbo, un dialogue inter-ivoirien a été de nouveau proposé par son porte-parole, Ahou Don Mello, pour résoudre la crise postélectortale. « Il faut arrêter la violence, c'est par le dialogue qu'on peut s'en sortir. La force ne va pas régler le problème, la force est une voie sans issue, de non sagesse », a estimé le représentant du gouvernement Gbagbo.

« Notre objectif est de rester dans le cadre de l'Union africaine, avec un Haut représentant, véritablement neutre, qui ouvre un dialogue inter-ivoirien. On souhaite sa nomination le plus rapidement possible », a-t-il ajouté.

Il répondait à une question sur la requête présentée par la Communauté économique des États  d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) jeudi 24 mars, réclamant un renforcement de la mission onusienne en Côte d’Ivoire. Il a qualifié d’ « un peu absurdes » les demandes de sanctions « plus contraignantes » à l’encontre de Laurent Gbagbo. Selon lui, l'ONU « veut protéger les civils en envoyant des bombes sur eux, comme en Libye ». Car « l'Onuci est partisane » et « on a besoin d'un arbitre impartial qui ne prenne pas position », a-t-il poursuivi.

Le porte-parole du gouvernement a par ailleurs assuré qu' « il ne peut pas y avoir de discussions sans concessions ». Mais que « le partage du pouvoir n'est pas la solution ».

Création d'une commission d'enquête internationale indépendante par l'ONU

L'ONU a certifié les résultats du scrutin présidentiel du 28 novembre et a reconnu, comme l'ensemble de la communauté internationale, la victoire d'Alassane Ouattara, considéré comme le président élu de la Côte d'Ivoire.

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a par ailleurs décidé vendredi 25 mars de créer une commission d'enquête internationale indépendante sur les violations qui auraient été commises depuis la présidentielle de fin novembre. Une résolution en ce sens, initiée par le groupe des pays africains, a été adoptée par consensus des 47 membres du Conseil.

Le texte réclame « une commission d'enquête internationale et indépendante, nommée par le président du Conseil [...] afin de mener des investigations sur les faits et les circonstances concernant des allégations de sérieux abus et violations des droits de l'homme ». Il s'agit « d'identifier les responsables de ces actes et de les traduire en justice ». Il recommande aussi que l'Assemblée générale de l'ONU transmette ces résultats à « toutes les instances pertinentes ». Cela pourrait concerner, selon un diplomate occidental, la Cour pénale internationale (CPI). (avec AFP)

 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : retour sur l'affaire Youssoufou Bamba

Côte d'Ivoire : retour sur l'affaire Youssoufou Bamba

Retour sur le limogeage de l'ambassadeur de Côte d'Ivoire auprès des Nations unies à la suite d'un couac diplomatique entre Abidjan et Rabat.[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Côte d'Ivoire : Bernard Kieffer, à la recherche du frère perdu

Dans le "Frère perdu", le frère de Guy-André Kieffer, disparu en Côte d'Ivoire en 2004, relate sa quête de vérité au coeur de la Françafrique.[...]

Côte d'Ivoire - Kolo Touré : "Gagner un titre avec son pays, il n'y a rien de plus fort"

À 34 ans, Kolo Touré est un jeune retraité international heureux. Pour "Jeune Afrique" il revient sur sa carrière en Premier League, parle de son avenir et de sa joie d'avoir remporté[...]

Une nouvelle carte diplomatique pour la Côte d'Ivoire

D'ici à 2018, la Côte d'Ivoire devrait s'être dotée de 175 représentations diplomatiques. Résultat d'une réforme de la diplomatie à la fois ambitieuse et... économe.[...]

Livres : Houphouët par son docteur

Le médecin Edmond Bertrand publie ses carnets de souvenirs avec l'ancien président ivoirien Félix Houphouët-Boigny.[...]

NSIA-Banque nationale du Canada, "une alliance de long terme"

La Banque Nationale du Canada a confirmé le 25 mars l'information publiée une dizaine de jours plus tôt par Jeune Afrique. Elle entre au capital de l'ivoirien NSIA, prenant 20,9% des parts.[...]

Msgr Paul Siméon Ahouanan : "Les Ivoiriens doivent apprendre à se pardonner pour avancer"

Le chef de l'État ivoirien, Alassane Ouattara, a nommé le 24 mars l'archevêque métropolitain de Bouaké à la présidence de la nouvelle Commission nationale de réconciliation[...]

Côte d'Ivoire : investi par le RDR, Alassane Ouattara est officiellement candidat à sa réélection

Le président ivoirien Alassane Ouattara a été officiellement désigné dimanche candidat du Rassemblement des républicains (RDR) à l'élection présidentielle d'octobre[...]

Côte d'Ivoire : le président Ouattara désigné dimanche candidat à sa succession

Le président ivoirien Alassane Ouattara sera investi dimanche par son parti comme candidat à la présidentielle d'octobre, une élection cruciale pour ce pays qui sort d'une décennie de crise [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110325130434 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110325130434 from 172.16.0.100