Extension Factory Builder
25/03/2011 à 13:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Miliciens soutenant Alassane Ouattara filtrant un barrage à Abobo. Miliciens soutenant Alassane Ouattara filtrant un barrage à Abobo. © AFP

Au lendemain de la demande de la Cedeao pour un renforcement de l'Onuci en Côte d'Ivoire, le camp de Laurent Gbagbo continue ses critiques contre la mission onusienne et propose ses solutions de sortie de crise.

Mis à jour à 15h00

Nouveau leitmotiv de Laurent Gbagbo, un dialogue inter-ivoirien a été de nouveau proposé par son porte-parole, Ahou Don Mello, pour résoudre la crise postélectortale. « Il faut arrêter la violence, c'est par le dialogue qu'on peut s'en sortir. La force ne va pas régler le problème, la force est une voie sans issue, de non sagesse », a estimé le représentant du gouvernement Gbagbo.

« Notre objectif est de rester dans le cadre de l'Union africaine, avec un Haut représentant, véritablement neutre, qui ouvre un dialogue inter-ivoirien. On souhaite sa nomination le plus rapidement possible », a-t-il ajouté.

Il répondait à une question sur la requête présentée par la Communauté économique des États  d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) jeudi 24 mars, réclamant un renforcement de la mission onusienne en Côte d’Ivoire. Il a qualifié d’ « un peu absurdes » les demandes de sanctions « plus contraignantes » à l’encontre de Laurent Gbagbo. Selon lui, l'ONU « veut protéger les civils en envoyant des bombes sur eux, comme en Libye ». Car « l'Onuci est partisane » et « on a besoin d'un arbitre impartial qui ne prenne pas position », a-t-il poursuivi.

Le porte-parole du gouvernement a par ailleurs assuré qu' « il ne peut pas y avoir de discussions sans concessions ». Mais que « le partage du pouvoir n'est pas la solution ».

Création d'une commission d'enquête internationale indépendante par l'ONU

L'ONU a certifié les résultats du scrutin présidentiel du 28 novembre et a reconnu, comme l'ensemble de la communauté internationale, la victoire d'Alassane Ouattara, considéré comme le président élu de la Côte d'Ivoire.

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a par ailleurs décidé vendredi 25 mars de créer une commission d'enquête internationale indépendante sur les violations qui auraient été commises depuis la présidentielle de fin novembre. Une résolution en ce sens, initiée par le groupe des pays africains, a été adoptée par consensus des 47 membres du Conseil.

Le texte réclame « une commission d'enquête internationale et indépendante, nommée par le président du Conseil [...] afin de mener des investigations sur les faits et les circonstances concernant des allégations de sérieux abus et violations des droits de l'homme ». Il s'agit « d'identifier les responsables de ces actes et de les traduire en justice ». Il recommande aussi que l'Assemblée générale de l'ONU transmette ces résultats à « toutes les instances pertinentes ». Cela pourrait concerner, selon un diplomate occidental, la Cour pénale internationale (CPI). (avec AFP)

 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : 'Stop Ebola', un clip pour lutter contre le virus

Côte d'Ivoire : "Stop Ebola", un clip pour lutter contre le virus

Spots publicitaires, communiqués, messages radiophoniques, les campagnes de sensibilisation contre le virus Ebola battent leur plein sur le continent. En Côte d'Ivoire, un blogueur a décidé de réa[...]

Bientôt, les palmiers ivoiriens produiront de l'électricité

 À Aboisso, en Côte d'Ivoire, une minirévolution qui s'annonce : la construction d'une centrale d'énergie alimentée par de la biomasse, la première en Afrique à être[...]

Côte d'Ivoire : le FPI en a-t-il vraiment fini avec sa crise interne ?

La crise qui secoue le Front populaire ivoirien (FPI) a officiellement pris fin mardi. Mais les divergences de fond sur la ligne adoptée par la formation de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, n'ont pas[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

Justice en Côte d'Ivoire : arnaques, crimes et rhétorique

Divorces, successions, arnaques... À Abidjan, les tribunaux ne désemplissent pas. Jeune Afrique a promené ses oreilles de files d'attente en salles d'audience.[...]

Le cabinet d'avocats Orrick s'installe à Abidjan et recrute localement

 Orrick s'apprête à ouvrir sa première implantation sur le continent, à Abidjan. Le cabinet d'avocats d'affaires entend d'ailleurs faire appel exclusivement à des professionnels ivoiriens et[...]

Ebola : nouveau cas confirmé au Nigeria, inquiétude au Rwanda et au Cameroun

L'inquiétude ne cesse de grandir au Nigeria. Lundi, le ministère de la Santé a confirmé un dixième cas de personne infectée par le virus Ebola dans le pays.[...]

Football : l'Ivoirien Didier Drogba annonce sa retraite internationale

Le footballeur ivoirien Didier Drogba a annoncé vendredi qu'il mettait un terme à sa carrière internationale. "Avec beaucoup de tristesse", confie l'attaquant sur son compte Twitter, après[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara accorde la grâce présidentielle à 3 000 détenus

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a gracié plus de 3 000 prisonniers, soit 30% de la population carcérale du pays.[...]

Éléphants : le cas Drogba divise les Ivoiriens

À peine installé dans la fonction de sélectionneur national des Éléphants, le Français Hervé Renard doit gérer le cas de la star Didier Drogba, âgé de 36 ans.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers