Extension Factory Builder
23/03/2011 à 10:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Vue aérienne près d’Akwa, dans la péninsule de Bakassi (Cameroun), le 3 novembre 2008 . Vue aérienne près d’Akwa, dans la péninsule de Bakassi (Cameroun), le 3 novembre 2008 . © AFP

Selon le gouvernement camerounais, 18 pirates ont été tués par l'armée à Bakassi. Les versions des différentes autorités de l'État ne concordent pas. Et ni le matériel saisi ni les corps des victimes n'ont été présentés à la presse, ce qui est en général le cas.

Le bilan de l'accrochage de samedi dernier en mer entre des soldats et des pirates à Bakassi ne cesse d'augmenter. D'abord officiellement fixé à deux morts, lundi, il était officieusement de dix morts, selon une source de sécurité. Désormais, selon la présidence camerounaise, le nombre de tués s'établit à 19, dont 18 pirates qui « retournaient à leur base arrière au Nigeria » après le braquage d'une agence d'Ecobank à Douala (sud) ayant fait cinq morts. Selon le quotidien privé Le Jour, les bandits auraient emporté 200 millions de F CFA (305 000 euros), mais 170 millions (259 163 euros) selon le quotidien d'État Cameroon Tribune. D'après la présidence, « deux suspects » ont été interpellés.

« Dans la matinée du 19 mars, une patrouille maritime [de l'armée camerounaise] a intercepté deux embarcations suspectes dans les eaux territoriales camerounaises », a annoncé le secrétaire général à la présidence Laurent Esso, dans un communiqué lu sur les antennes de la radio d'État. « Au cours de l'accrochage qui s'en est suivi, 18 pirates ont été tués et l'une des embarcations saisie », précise-t-il.

Les médias s'interrogent

« Blessé au cours de cette intervention et promptement évacué à l'hôpital de Douala, le chef de la patrouille décédera au matin du 20 mars à la suite d'une intervention chirurgicale », ajoute le communiqué. Avant de conclure : « Quatre autres militaires blessés et évacués en même temps reçoivent encore des soins appropriés dans la même formation hospitalière. »

Mais les médias s'interrogent sur la véracité de la version officielle, car dimanche, le gouverneur de la province du littoral, Faï Yengo Francis, avait évoqué l'accrochage en parlant de seulement deux morts - un pirate et un soldat camerounais. A-t-il tenté de minimiser l'incident, ou le gouvernement tente-t-il de l'instrumentaliser à son profit ?

« Il subsiste des questions sans réponses : où sont les corps des 18 bandits abattus et le matériel saisi ? », s'interroge notamment Le Jour, dans son édition de mardi. « Pour qui connaît le milieu, on ne se serait pas privés de montrer les "trophées" », remarque le journal. De fait, lundi soir, la télévision d'État a montré les images du ministre de la Défense rendant visite aux militaires blessés alors que le gouverneur Faï Yengo avait parlé de la saisie d'« un important stock de matériel », qui n'a pas été dévoilé.

Selon une source proche des services de sécurité, les pirates font partie d'un groupe nouvellement constitué pour mener des attaques « plus violentes » à Bakassi et ailleurs au Cameroun. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

CAN 2015 : L'égalité parfaite entre le Cameroun, la Guinée et les autres

CAN 2015 : L'égalité parfaite entre le Cameroun, la Guinée et les autres

Après le match nul entre le Cameroun et la Guinée dimanche 24 janvier à Malabo (1-1), toutes les équipes du groupe D sont à égalité parfaite. Il n'y a plus de favori avant la derni&[...]

Cameroun : Reportage sur la route de la mort

Les caméras de Réussite, émission économique mensuelle diffusée sur Canal+ Ouest et Centre, vous font découvrir la route Douala-Yaoundé, essentielle pour l'économie du pays[...]

Terrorisme au Cameroun : Paris peut faire plus, Yaoundé en est persuadé

Le Cameroun se sent bien seul dans la guerre contre les jihadistes et attend de la France qu'elle s'implique davantage.[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Boko Haram : Shekau menace Déby, Biya et Issoufou

Dans une mise en scène vidéo dont il est coutumier, Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, a défié les pays voisins du Nigeria de l'attaquer, au moment où ceux-ci se sont réunis[...]

CAN 2015 : les Camerounais ont-ils trop serré la vis ?

Les Lions indomptables ont verrouillé à double tour leur communication lors de cette CAN 2015. Leurs supporters, nombreux en Guinée équatoriale, n'ont pas accès aux entraînements, tous[...]

CAN 2015 : Le Mali et le Cameroun dos à dos

 Pas de vainqueur dans le choc entre le Mali et le Cameroun dans le groupe D (1-1). Les Aigles pensaient tenir leur victoire mais les Lions Indomptables ont égalisé en fin de partie. La "poule de la[...]

Vatican : première tournée du pape François en Afrique annoncée pour fin 2015

Après une semaine de visite en Asie, le pape François a confié à certains journalistes qu'il se rendrait également sur le continent africain à partir de la fin de l'année. Le[...]

Cameroun-Patrick Mboma : "Je ne sais pas jusqu'où Finke est manipulé ou manipulable"

Patrick Mboma, l’ancien buteur des Lions Indomptables, estime le Cameroun, qui affronte le Mali ce mardi soir (20h), capable de succéder au Nigeria au palmarès de la CAN. Mais il s’interroge ouvertement[...]

Sécurité : à Niamey, la communauté internationale s'est réunie contre Boko Haram

Une vingtaine de pays et d'organisations régionales et internationales se sont réunies ce mardi à Niamey pour tenter de mettre sur pied une force multinationale efficace contre l'avancée du groupe[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110323102024 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110323102024 from 172.16.0.100