Extension Factory Builder
14/03/2011 à 09:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mahamadou Issoufou et Seini Oumarou, les deux finalistes de la présidentielle. Mahamadou Issoufou et Seini Oumarou, les deux finalistes de la présidentielle. © AFP / Montage J.A.

Le second tour de l'élection présidentielle s'est déroulé sans incident samedi 12 mars au Niger. Mahamadou Issoufou et Seini Oumarou, les deux finalistes, se sont dit optimistes quant au résultat du scrutin qui doit être rendu public ce lundi.

« Tout s'est bien passé pour nous. Nous sommes en train d'additionner les résultats envoyés par nos représentants et nous avons un espoir ferme quant à la victoire », a déclaré Tamboura Issoufou, un porte-parole de l'ex-Premier ministre Seïni Oumarou, 60 ans, rival de l'opposant historique Mahamadou Issoufou, 59 ans.

« Nous sommes toujours très confiants, on est très largement en tête pour les résultats », a de son côté assuré Hassoumi Massaoudou, directeur de campagne de Issoufou. À Niamey, ce dernier l'emporterait à une écrasante majorité. Selon les résultats partiels des cinq communes de la capitale publiés à la télévision par le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), il totaliserait plus de 75 000 voix contre 27 000 pour son rival.

La capitale est le fief de l'ex-Premier ministre Hama Amadou, arrivé troisième au premier tour avec 19 %, et qui soutient désormais Issoufou, lui-même arrivé en tête au premier tour (36 %), et favori pour le second. Oumarou (23 %) bénéficie pour sa part du ralliement de l'ex-chef de l'État, Mahamane Ousmane (8 %).

Satisfaction des missions d'observation

Gousmane Abdourahamane, le président de la Commission électorale nationale indépendante avait affirmé samedi qu'il proclamerait les résultats globaux provisoires au « plus tard dimanche soir », ajoutant que le taux de participation tournait autour de « 35 à 38 % ». Mais il a finalement indiqué dimanche qu'ils seraient « proclamés lundi », sans plus de précision. La Ceni a par ailleurs fait état d'un taux de participation entre 24 et 35% dans la capitale.

Les missions d'observation se sont félicités du calme déroulement du vote. La mission de l'UA « marque sa satisfaction quant à la bonne conduite du processus électoral et de la transition » au Niger, tandis que celle de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) considère que le second tour « s'est déroulée dans une atmosphère de calme et de transparence et que les citoyens nigériens ont pu exercer librement leur droit et devoir civique ». (Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Niger

Boko Haram : au moins cinquante soldats nigériens tués lors d'une attaque sur le lac Tchad

Boko Haram : au moins cinquante soldats nigériens tués lors d'une attaque sur le lac Tchad

Samedi, une attaque du groupe islamiste Boko Haram sur le lac Tchad a fait au moins cinquante morts dans les rangs de l'armée nigérienne, selon des sources tchadienne et nigériennes.[...]

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie arrive ce samedi le 25 avril à Abidjan, première étape d’une tournée en[...]

Niger : le bilan de l'épidémie de méningite passe de 85 à 129 morts

L'épidémie de méningite progresse au Niger : 129 personnes sont mortes depuis janvier, selon le dernier bilan communiqué par le ministère de la Santé.[...]

Niger : 85 morts dans l'épidémie de méningite, les écoles fermées jusqu'à lundi à Niamey

Le Niger est frappé depuis janvier par une épidémie de méningite qui a fait 85 morts. Celle-ci a poussé les autorités à fermer les écoles de Niamey de mercredi à[...]

Sahel : l'armée française multiplie les opérations contre les jihadistes

Les militaires français déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane multiplient ces dernières semaines les frappes contre des bases jihadistes entre le Niger et le Mali. [...]

Une épidémie de méningite a déjà fait 75 morts au Niger

À la date du 13 avril, 75 personnes étaient mortes des suites de méningite à méningocoques au Niger, une épidémie qui sévit depuis le mois de janvier. Plus de la[...]

Grève de trois jours à la mine Somaïr d'Areva au Niger

Les employés de la mine de la Somaïr, filiale du groupe français Areva au Niger, ont entamé une grève de trois jours pour protester contre le non versement de primes. [...]

Ces otages occidentaux que les forces spéciales étrangères n'ont pas réussi à libérer en Afrique

Avant ce week-end et la libération réussie de l'otage néerlandais Sjaak Rijke, détenu depuis plus de trois ans par Aqmi au Mali, plusieurs Occidentaux ont perdu la vie en Afrique lors[...]

Niger : nouvelle attaque de Boko Haram refoulée par les armées nigériennes et tchadiennes

Une nouvelle attaque de Boko Haram dans le sud-est du Niger s'est terminée comme les précédentes, selon un communiqué officiel : par de nombreuses pertes dans les rangs de la secte islamiste.[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110314092704 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110314092704 from 172.16.0.100