Extension Factory Builder
10/03/2011 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mbark Bousoufa s'envole à Grozny pour 2,5 millions d'euros par saison. Mbark Bousoufa s'envole à Grozny pour 2,5 millions d'euros par saison. © AFP

Le Marocain Mbark Boussoufa part en Tchétchénie, le Français Jules Accorsi reste en Centrafrique, Abdelhakim Serrar revient à la tête de l’ES Sétif… Voici les derniers évènements les plus marquants de l’actualité du football africain.

Boussoufa verra Grozny

Mbark Boussoufa, le milieu de terrain international (26 ans) de la sélection du Maroc, les Lions de l’Atlas, a succombé aux charmes des roubles offerts par Ramzan Kadyrov, le délicieux président de la République de Tchétchènie et accessoirement du Terek Grozny (Russie, Ligue 1). Kadyrov, qui avait déjà recruté cet hiver l’entraîneur néerlandais Ruud Gullit, a sorti les arguments nécessaires pour attirer le joueur d’Anderlecht (Belgique) dans la riante capitale tchétchène pour trois ans. Le joueur percevra 2,5 millions d'euros par saison, et Anderlecht a reçu 10 millions en dédommagement. Kadyrov, le champion des droits de l’homme, avait tenté il y a quelques jours de sortir le Brésilien Ronaldo de sa retraite, avec 8,5 millions d'euros de salaire pour un contrat de dix-huit mois. Mais O Fenomeno n’a pas donné suite…

N.B. : depuis la publication de cet article, Boussouffa a changé d'avis. Il a finalement rejoint le Anzi Makhachkala, un autre club russe situé au Daguestan.

Serrar fait son come-back

Personne ou presque n’avait sérieusement imaginé qu’Abdelhakim Serrar, le très influent président de l’ES Sétif (Algérie), resterait longtemps en marge des affaires du football algérien. À peine moins d’un mois après une démission spectaculaire, l’ancien international algérien a annoncé son retour à la tête de l’Aigle Noir, son club de toujours. Serrar, qui avait pourtant assuré que son départ était « irrévocable », en raison des problèmes liés « à la gestion de l’ESS », a expliqué sa décision par « la régularisation d’un projet d’investissement de la SPA Black Eagles, dont il est président du conseil d’administration.

Finalement, Accorsi reste

La Centrafrique, qui occupe la première place du groupe D en éliminatoires pour la CAN 2012, a traversé une mini-crise, qui s’est finalement terminée sans dégâts. Jules Accorsi, le sélectionneur des Fauves du Bas-Oubangui, a failli claquer la porte, pour des histoires d’arriérés de salaire. Mais aussi, en raison des difficultés rencontrées par ce baroudeur de 63 ans (il a entraîné au Maroc, au Bénin, au Vietnam, en Tunisie, en Algérie, à Oman et à Madagascar !) pour préparer sa sélection.

« J’ai évoqué ma démission auprès du ministre des Sports, lequel m’a promis des moyens supplémentaires afin que je puisse travailler et organiser des matchs amicaux aux dates Fifa. Mes salaires ont également été réglés », a assuré Accorsi à jeuneafrique.com. Les Centrafricains, qui ont fait match nul au Maroc (0-0) avant de battre l’Algérie (2-0) chez eux lors des deux premières journées des matchs de qualification pour la CAN 2012 se déplaceront en Tanzanie le 26 mars. Et Accorsi sera sur le banc. Il l’a promis…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

L'Australie en guerre contre l'immigration clandestine

L'Australie en guerre contre l'immigration clandestine

L'Australie ne veut plus accueillir aucun migrant clandestin. Les malheureux interceptés dans l'océan Pacifique seront donc à l'avenir immédiatement transférés au... Cambodge ![...]

France : Nicolas Sarkozy dérape sur les origines de Rachida Dati

Alors qu'il s'apprête à être réélu à la présidence de l'UMP ce week-end, Nicolas Sarkozy n'a semble-t-il rien perdu de sa capacité à créer la polémique. [...]

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple[...]

Indice "Happy Planet" : souriez, vous êtes classés !

À l’"indice de développement humain" du Programme des Nations-unies (Pnud), la New Economics Foundation oppose l’"indice de la planète heureuse". L’Afrique est-elle[...]

Robert Johnson en BD : black, blanc, blues...

Une bande dessinée retraçant la vie du bluesman Robert Johnson, un manifeste d'époque sur l'affaire des Scottsboro Boys et un disque venu tout droit du Mississippi restituent l'atmosphère de[...]

François Fillon, ou la vengeance du "collaborateur"

On ne saura sans doute jamais si l'ancien Premier ministre a vraiment demandé au secrétaire général de l'Élysée de faire "taper" Nicolas Sarkozy par les magistrats. Mais[...]

Exclusif : libération d'un prêtre polonais enlevé en octobre dans l'ouest de la Centrafrique

Le père Mateusz Dziedzic, un prêtre polonais enlevé mi-octobre dans l'ouest de la Centrafrique, a été libéré mercredi.[...]

Espagne : scandales de corruption à tous les étages

Les affaires de corruption éclaboussent toute la classe politique, droite et gauche confondues. Elles expliquent en partie le succès foudroyant de Podemos, un nouveau parti d'extrême gauche.[...]

Affaire Michael Brown : pas de poursuites contre le policier, scènes de violence à Ferguson

Darren Wilson, le policier américain qui a abattu de six balles Michael Brown, un jeune Noir, à Ferguson début août, ne sera pas poursuivi, a annoncé lundi le procureur. Une décision qui[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers