Extension Factory Builder
10/03/2011 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mbark Bousoufa s'envole à Grozny pour 2,5 millions d'euros par saison. Mbark Bousoufa s'envole à Grozny pour 2,5 millions d'euros par saison. © AFP

Le Marocain Mbark Boussoufa part en Tchétchénie, le Français Jules Accorsi reste en Centrafrique, Abdelhakim Serrar revient à la tête de l’ES Sétif… Voici les derniers évènements les plus marquants de l’actualité du football africain.

Boussoufa verra Grozny

Mbark Boussoufa, le milieu de terrain international (26 ans) de la sélection du Maroc, les Lions de l’Atlas, a succombé aux charmes des roubles offerts par Ramzan Kadyrov, le délicieux président de la République de Tchétchènie et accessoirement du Terek Grozny (Russie, Ligue 1). Kadyrov, qui avait déjà recruté cet hiver l’entraîneur néerlandais Ruud Gullit, a sorti les arguments nécessaires pour attirer le joueur d’Anderlecht (Belgique) dans la riante capitale tchétchène pour trois ans. Le joueur percevra 2,5 millions d'euros par saison, et Anderlecht a reçu 10 millions en dédommagement. Kadyrov, le champion des droits de l’homme, avait tenté il y a quelques jours de sortir le Brésilien Ronaldo de sa retraite, avec 8,5 millions d'euros de salaire pour un contrat de dix-huit mois. Mais O Fenomeno n’a pas donné suite…

N.B. : depuis la publication de cet article, Boussouffa a changé d'avis. Il a finalement rejoint le Anzi Makhachkala, un autre club russe situé au Daguestan.

Serrar fait son come-back

Personne ou presque n’avait sérieusement imaginé qu’Abdelhakim Serrar, le très influent président de l’ES Sétif (Algérie), resterait longtemps en marge des affaires du football algérien. À peine moins d’un mois après une démission spectaculaire, l’ancien international algérien a annoncé son retour à la tête de l’Aigle Noir, son club de toujours. Serrar, qui avait pourtant assuré que son départ était « irrévocable », en raison des problèmes liés « à la gestion de l’ESS », a expliqué sa décision par « la régularisation d’un projet d’investissement de la SPA Black Eagles, dont il est président du conseil d’administration.

Finalement, Accorsi reste

La Centrafrique, qui occupe la première place du groupe D en éliminatoires pour la CAN 2012, a traversé une mini-crise, qui s’est finalement terminée sans dégâts. Jules Accorsi, le sélectionneur des Fauves du Bas-Oubangui, a failli claquer la porte, pour des histoires d’arriérés de salaire. Mais aussi, en raison des difficultés rencontrées par ce baroudeur de 63 ans (il a entraîné au Maroc, au Bénin, au Vietnam, en Tunisie, en Algérie, à Oman et à Madagascar !) pour préparer sa sélection.

« J’ai évoqué ma démission auprès du ministre des Sports, lequel m’a promis des moyens supplémentaires afin que je puisse travailler et organiser des matchs amicaux aux dates Fifa. Mes salaires ont également été réglés », a assuré Accorsi à jeuneafrique.com. Les Centrafricains, qui ont fait match nul au Maroc (0-0) avant de battre l’Algérie (2-0) chez eux lors des deux premières journées des matchs de qualification pour la CAN 2012 se déplaceront en Tanzanie le 26 mars. Et Accorsi sera sur le banc. Il l’a promis…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

Dans un entretien publié mercredi sur le site du magazine "People", le président américain, Barack Obama, et son épouse, ont révélé quelques actes de racisme ordinaire don[...]

États-Unis : 70 ans après son exécution, un Africain-Américain de 14 ans innocenté

Une juge de Caroline du Sud vient d'annuler la condamnation à mort de George Stinney, un afro-américain de 14 ans exécuté le 16 juin 1944 dans une prison de Columbia pour le meurtre supposé de[...]

Irak : gros revers pour l'État islamique

Plusieurs chefs du groupe État islamique en Irak ont été tués récemment dans des frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak, où des combattants kurdes ont[...]

Diaspora : Consuelo Cruz Arboleda, Africaine-Sud-Américaine

Depuis presque dix ans, cette Colombienne installée à Madrid coordonne le groupe afro-socialiste au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol.[...]

États-Unis : torture sans limites pendant la présidence de George W. Bush

Durant la présidence de George W. Bush, sous couvert de guerre contre le terrorisme, la CIA a eu recours à la torture. Avec une cruauté sans bornes, selon un rapport accablant du Sénat[...]

Benjamin Stora : "La France peine à se voir comme une nation construite par ses migrants"

Entretien avec le patron de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, l'historien français Benjamin Stora.[...]

Oubliez le McDo, à Paris, les fast-foods africains passent à l'offensive !

En quelques années, le marché de la restauration rapide en France a vu venir de nouveaux acteurs, les fast-foods africains. Malgré la frilosité des banques à les aider, certains ont réussi[...]

Démocratie et torture

Très mauvaise fin d'année pour le dogme selon lequel "la démocratie est le stade suprême du développement politique". On nous a tant de fois assuré que c'est le[...]

États-Unis : Hillary Clinton, future présidente ?

L'épouse de Bill Clinton n'est pas encore candidate à la présidentielle de 2016, mais nul doute qu'elle le sera bientôt. Sera-t-elle la première femme à accéder à la[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers