Extension Factory Builder
10/03/2011 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mbark Bousoufa s'envole à Grozny pour 2,5 millions d'euros par saison. Mbark Bousoufa s'envole à Grozny pour 2,5 millions d'euros par saison. © AFP

Le Marocain Mbark Boussoufa part en Tchétchénie, le Français Jules Accorsi reste en Centrafrique, Abdelhakim Serrar revient à la tête de l’ES Sétif… Voici les derniers évènements les plus marquants de l’actualité du football africain.

Boussoufa verra Grozny

Mbark Boussoufa, le milieu de terrain international (26 ans) de la sélection du Maroc, les Lions de l’Atlas, a succombé aux charmes des roubles offerts par Ramzan Kadyrov, le délicieux président de la République de Tchétchènie et accessoirement du Terek Grozny (Russie, Ligue 1). Kadyrov, qui avait déjà recruté cet hiver l’entraîneur néerlandais Ruud Gullit, a sorti les arguments nécessaires pour attirer le joueur d’Anderlecht (Belgique) dans la riante capitale tchétchène pour trois ans. Le joueur percevra 2,5 millions d'euros par saison, et Anderlecht a reçu 10 millions en dédommagement. Kadyrov, le champion des droits de l’homme, avait tenté il y a quelques jours de sortir le Brésilien Ronaldo de sa retraite, avec 8,5 millions d'euros de salaire pour un contrat de dix-huit mois. Mais O Fenomeno n’a pas donné suite…

N.B. : depuis la publication de cet article, Boussouffa a changé d'avis. Il a finalement rejoint le Anzi Makhachkala, un autre club russe situé au Daguestan.

Serrar fait son come-back

Personne ou presque n’avait sérieusement imaginé qu’Abdelhakim Serrar, le très influent président de l’ES Sétif (Algérie), resterait longtemps en marge des affaires du football algérien. À peine moins d’un mois après une démission spectaculaire, l’ancien international algérien a annoncé son retour à la tête de l’Aigle Noir, son club de toujours. Serrar, qui avait pourtant assuré que son départ était « irrévocable », en raison des problèmes liés « à la gestion de l’ESS », a expliqué sa décision par « la régularisation d’un projet d’investissement de la SPA Black Eagles, dont il est président du conseil d’administration.

Finalement, Accorsi reste

La Centrafrique, qui occupe la première place du groupe D en éliminatoires pour la CAN 2012, a traversé une mini-crise, qui s’est finalement terminée sans dégâts. Jules Accorsi, le sélectionneur des Fauves du Bas-Oubangui, a failli claquer la porte, pour des histoires d’arriérés de salaire. Mais aussi, en raison des difficultés rencontrées par ce baroudeur de 63 ans (il a entraîné au Maroc, au Bénin, au Vietnam, en Tunisie, en Algérie, à Oman et à Madagascar !) pour préparer sa sélection.

« J’ai évoqué ma démission auprès du ministre des Sports, lequel m’a promis des moyens supplémentaires afin que je puisse travailler et organiser des matchs amicaux aux dates Fifa. Mes salaires ont également été réglés », a assuré Accorsi à jeuneafrique.com. Les Centrafricains, qui ont fait match nul au Maroc (0-0) avant de battre l’Algérie (2-0) chez eux lors des deux premières journées des matchs de qualification pour la CAN 2012 se déplaceront en Tanzanie le 26 mars. Et Accorsi sera sur le banc. Il l’a promis…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Francophonie : Macky Sall soutient Henri Lopès, Alain Juppé préfère Michaëlle Jean

À l'approche de la tenue du sommet de l'Organisation internationale de la francophonie, à Dakar en novembre, les voix commencent à se délier sur les préférences au poste de[...]

France : Patrick Balkany, faux Foccart, vrai tocard

Le député français, Patrick Balkany, a été mis en examen dans le cadre d'une affaire d'évasion fiscale liée à son "activisme" africain sous Nicolas Sarkozy. [...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers