Extension Factory Builder
10/03/2011 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mbark Bousoufa s'envole à Grozny pour 2,5 millions d'euros par saison. Mbark Bousoufa s'envole à Grozny pour 2,5 millions d'euros par saison. © AFP

Le Marocain Mbark Boussoufa part en Tchétchénie, le Français Jules Accorsi reste en Centrafrique, Abdelhakim Serrar revient à la tête de l’ES Sétif… Voici les derniers évènements les plus marquants de l’actualité du football africain.

Boussoufa verra Grozny

Mbark Boussoufa, le milieu de terrain international (26 ans) de la sélection du Maroc, les Lions de l’Atlas, a succombé aux charmes des roubles offerts par Ramzan Kadyrov, le délicieux président de la République de Tchétchènie et accessoirement du Terek Grozny (Russie, Ligue 1). Kadyrov, qui avait déjà recruté cet hiver l’entraîneur néerlandais Ruud Gullit, a sorti les arguments nécessaires pour attirer le joueur d’Anderlecht (Belgique) dans la riante capitale tchétchène pour trois ans. Le joueur percevra 2,5 millions d'euros par saison, et Anderlecht a reçu 10 millions en dédommagement. Kadyrov, le champion des droits de l’homme, avait tenté il y a quelques jours de sortir le Brésilien Ronaldo de sa retraite, avec 8,5 millions d'euros de salaire pour un contrat de dix-huit mois. Mais O Fenomeno n’a pas donné suite…

N.B. : depuis la publication de cet article, Boussouffa a changé d'avis. Il a finalement rejoint le Anzi Makhachkala, un autre club russe situé au Daguestan.

Serrar fait son come-back

Personne ou presque n’avait sérieusement imaginé qu’Abdelhakim Serrar, le très influent président de l’ES Sétif (Algérie), resterait longtemps en marge des affaires du football algérien. À peine moins d’un mois après une démission spectaculaire, l’ancien international algérien a annoncé son retour à la tête de l’Aigle Noir, son club de toujours. Serrar, qui avait pourtant assuré que son départ était « irrévocable », en raison des problèmes liés « à la gestion de l’ESS », a expliqué sa décision par « la régularisation d’un projet d’investissement de la SPA Black Eagles, dont il est président du conseil d’administration.

Finalement, Accorsi reste

La Centrafrique, qui occupe la première place du groupe D en éliminatoires pour la CAN 2012, a traversé une mini-crise, qui s’est finalement terminée sans dégâts. Jules Accorsi, le sélectionneur des Fauves du Bas-Oubangui, a failli claquer la porte, pour des histoires d’arriérés de salaire. Mais aussi, en raison des difficultés rencontrées par ce baroudeur de 63 ans (il a entraîné au Maroc, au Bénin, au Vietnam, en Tunisie, en Algérie, à Oman et à Madagascar !) pour préparer sa sélection.

« J’ai évoqué ma démission auprès du ministre des Sports, lequel m’a promis des moyens supplémentaires afin que je puisse travailler et organiser des matchs amicaux aux dates Fifa. Mes salaires ont également été réglés », a assuré Accorsi à jeuneafrique.com. Les Centrafricains, qui ont fait match nul au Maroc (0-0) avant de battre l’Algérie (2-0) chez eux lors des deux premières journées des matchs de qualification pour la CAN 2012 se déplaceront en Tanzanie le 26 mars. Et Accorsi sera sur le banc. Il l’a promis…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Frank Timis sur la sellette chez African Minerals

Frank Timis sur la sellette chez African Minerals

Rien ne va plus pour l’homme d’affaires australo-roumain Frank Timis. Son mandat de président d’African Minerals, l’un des trois groupes extractifs présents en Afrique dont il est le fondateur[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti[...]

Marcel Desailly suspecté par le fisc français d'avoir caché des fonds en Suisse

L'ex-footballeur français Marcel Desailly fait l'objet d'une enquête du fisc français visant à déterminer s'il a caché des fonds en Suisse.[...]

Le convoi braqué à Paris était celui du fils "favori" de feu le roi Fahd d'Arabie saoudite

Le prince saoudien dont le convoi a été attaqué dimanche soir à Paris n’est autre que Abdelaziz ben Fahd, richissime playboy de 41 ans et "fils favori" du roi défunt. Les[...]

Birmanie : le thanakha et la guerre des cosmétiques

Produit de beauté naturel et traditionnel, le thanakha subit la concurrence pas très loyale des produits chinois et occidentaux.[...]

Irak : l'État islamique revendique la décapitation d'un journaliste américain

L'État islamique (EI), un groupe de jihadistes extrémistes, a affirmé mardi avoir décapité le journaliste américain James Foley et menacé d'en tuer un autre en représailles[...]

Gaza : les frappes israéliennes se poursuivent, le bilan s'alourdit

L'espoir d'une trêve durable entre l'armée israélienne et le Hamas s'est à nouveau brisé mardi avec la reprise des hostilités de part et d'autre de la bande de Gaza. Au total dix[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Islam : #ISpeakOutBecause, l'opération "Indignez-vous" des musulmans américains sur Twitter

L’influente association américaine Muslim Public Affairs Council (le Conseil musulman des affaires publiques) a lancé une grande campagne sur les réseaux sociaux, le 6 août dernier, pour appeler[...]

Argentine : 3 membres de la famille du pape François trouvent la mort dans un accident de voiture

Trois parents du pape François, ont été tués dans un accident de la route mardi, dans la province de Cordoba en Argentine.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers