Extension Factory Builder
09/03/2011 à 18:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des coptes manifestent au Caire après l'incendie d'une église vendredi, le 8 mars 2011. Des coptes manifestent au Caire après l'incendie d'une église vendredi, le 8 mars 2011. © AFP

Des affrontements entre coptes (qui représentent 6 à 10 % des Égyptiens) et musulmans ont fait officiellement dix morts au Caire depuis samedi. Un millier de chrétiens ont manifesté mardi dans la capitale pour dénoncer les violences et les discriminations qu’ils subissent.

Tandis qu’un millier de chrétiens égyptiens envahissaient mardi l’immeuble de la radio-télévision dans le centre du Caire, d’autres bloquaient une autoroute urbaine pour protester contre les violences confessionnelles entre coptes et musulmans. Bilan officiel : 10 morts depuis samedi dernier et 110 blessés depuis le début des affrontements samedi, selon le ministère de la Santé, sans toutefois préciser la confession des victimes.

À l’origine des nouvelles violences entre les deux communautés religieuses, une relation amoureuse entre un chrétien et une musulmane qui a mal tourné. Les deux pères des amoureux auraient été tués dans une dispute familiale. L'affaire aurait pu en rester là si l’église de la localité de Soul (sud du Caire), où le fait divers s’est produit, n’avait été incendiée en représailles le lendemain par des musulmans, déclenchant le cycle de la vengeance.

Les "salafistes" mis en cause

Les heurts se sont ensuite propagés vers d’autres quartiers à majorité copte. À Mogattam, à l’est du Caire, un prêtre a indiqué avoir dénombré dans le petit hôpital qui jouxte sa paroisse six coptes tués et au moins 45 autres blessés. « Tous les morts ont été tués par balles, et les blessés ont aussi été touchés par des tirs », a déclaré le père Samaane Ibrahim. Le religieux a mis en cause des « voyous » et des « salafistes ». Selon lui, des cocktails Molotov ont été lancés contre des habitations, les attaquants incendiant également des entrepôts et des ateliers de recyclage.

Les autorités ont assuré mardi soir que les forces armées « faisaient face avec succès aux émeutes » à Moqattam et dans des quartiers voisins. Les services de sécurité ont fait état d'affrontements à coups de pierre entre chrétiens et musulmans, et des témoins ont indiqué que l'armée, présente sur les lieux, avait tiré en l'air pour disperser la foule.

L’armée critiquée

Mais mercredi des chrétiens, qui se sentent de plus en plus marginalisés depuis quelques années, ne cachaient pas leur ressentiment à l'égard de l'armée qui gère le pays depuis le départ de l’ex-président Moubarak le 11 février dernier. « Nous nous attendions à ce que l'armée nous défende. Mais maintenant nous savons qu'elle est contre nous, comme la police », affirmait par exemple un menuisier copte, Saleh Ibrahim.

Afin d’apaiser les tensions, en ultime recours, le Premier ministre, Essam Charaf, s’est engagé à reconstruire l’église de la discorde avant Pâques, et à « poursuivre les auteurs de sa destruction et de l'incendie », a indiqué son cabinet sur sa page officielle sur Facebook.

Les tensions confessionnelles avaient déjà fait 35 blessés et un mort en novembre dernier lors de heurts entre la police et la communauté copte, qui protestait contre l’interdiction de construire une église dans un quartier du Caire. Puis dans la nuit du Nouvel An, un attentat devant une église d’Alexandrie, dans le nord de l’Égypte, avait fait 23 morts. (Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : état d'urgence dans le Sinaï après l'attentat qui a tué 30 soldats

Égypte : état d'urgence dans le Sinaï après l'attentat qui a tué 30 soldats

L’Égypte a décrété vendredi un état d'urgence de trois mois sur une partie de la péninsule du Sinaï, quelques heures après qu'un kamikaze a tué 30 soldats en pr&ea[...]

Égypte : dans le Sinaï, un attentat fait de nombreuses victimes parmi les militaires

Un attentat à la voiture piégée a tué au moins 25 soldats égyptiens et blessé une vingtaine de personnes vendredi. Il visait un barrage de l'armée dans le nord de la[...]

Égypte : au moins neuf blessés dans l'explosion d'une bombe devant l'université du Caire

Au moins neuf personnes ont été blessées mercredi au Caire dans l'explosion d'une bombe devant l'université de la capitale.[...]

Égypte : sept soldats tués par une bombe dans le Sinaï

Sept soldats égyptiens ont été tués et quatre blessés dimanche par l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule dans la péninsule du Sinaï, ont indiqué des[...]

Cartier women's initiative awards 2014 : quatre Africaines parmi les finalistes

 Elles se nomment Winnifred Selby, Amy de Castro, Achenyo Idachaba et Mariam Hazem. Originaires du Ghana, de l'Afrique du Sud, du Nigéria et de l'Égypte, se sont les finalistes africaines du prix Cartier Women's[...]

John Kerry : "Les Égyptiens doivent faire entendre leur voix"

En visite au Caire, John Kerry, le secrétaire d'État américain, a insisté sur la nécessité de garantir la liberté d'expression lors d'une rencontre lundi avec le président[...]

Égypte : les donateurs se penchent au Caire sur la reconstruction de Gaza

La communauté internationale va tenter dimanche au Caire de réunir quatre milliards de dollars réclamés par l'Autorité palestinienne pour la reconstruction de la bande de Gaza, alors que[...]

Transferts de migrants : les pays africains les mieux lotis en 2014 sont...

Selon un rapport de la Banque mondiale, "les envois de fonds officiellement comptabilisés" vers les pays en développement devraient atteindre 435 milliards de dollars en 2014, soit une hausse de 5 %[...]

Égypte : un groupe jihadiste publie une nouvelle vidéo de décapitation d'otages

Ansar Beït al-Maqdess, traduisez les Partisans de Jérusalem, a revendiqué dimanche l'exécution de quatre hommes, dont trois par décapitation. Le groupe jihadiste égyptien, qui a ensuite[...]

Égypte : comment Sissi fait rentrer les universités dans le rang

Les autorités égyptiennes ont décidé de reporter le début de la nouvelle année universitaire de plus d’un mois. Dans le même temps, le gouvernement accentue la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers