Extension Factory Builder
09/03/2011 à 18:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des coptes manifestent au Caire après l'incendie d'une église vendredi, le 8 mars 2011. Des coptes manifestent au Caire après l'incendie d'une église vendredi, le 8 mars 2011. © AFP

Des affrontements entre coptes (qui représentent 6 à 10 % des Égyptiens) et musulmans ont fait officiellement dix morts au Caire depuis samedi. Un millier de chrétiens ont manifesté mardi dans la capitale pour dénoncer les violences et les discriminations qu’ils subissent.

Tandis qu’un millier de chrétiens égyptiens envahissaient mardi l’immeuble de la radio-télévision dans le centre du Caire, d’autres bloquaient une autoroute urbaine pour protester contre les violences confessionnelles entre coptes et musulmans. Bilan officiel : 10 morts depuis samedi dernier et 110 blessés depuis le début des affrontements samedi, selon le ministère de la Santé, sans toutefois préciser la confession des victimes.

À l’origine des nouvelles violences entre les deux communautés religieuses, une relation amoureuse entre un chrétien et une musulmane qui a mal tourné. Les deux pères des amoureux auraient été tués dans une dispute familiale. L'affaire aurait pu en rester là si l’église de la localité de Soul (sud du Caire), où le fait divers s’est produit, n’avait été incendiée en représailles le lendemain par des musulmans, déclenchant le cycle de la vengeance.

Les "salafistes" mis en cause

Les heurts se sont ensuite propagés vers d’autres quartiers à majorité copte. À Mogattam, à l’est du Caire, un prêtre a indiqué avoir dénombré dans le petit hôpital qui jouxte sa paroisse six coptes tués et au moins 45 autres blessés. « Tous les morts ont été tués par balles, et les blessés ont aussi été touchés par des tirs », a déclaré le père Samaane Ibrahim. Le religieux a mis en cause des « voyous » et des « salafistes ». Selon lui, des cocktails Molotov ont été lancés contre des habitations, les attaquants incendiant également des entrepôts et des ateliers de recyclage.

Les autorités ont assuré mardi soir que les forces armées « faisaient face avec succès aux émeutes » à Moqattam et dans des quartiers voisins. Les services de sécurité ont fait état d'affrontements à coups de pierre entre chrétiens et musulmans, et des témoins ont indiqué que l'armée, présente sur les lieux, avait tiré en l'air pour disperser la foule.

L’armée critiquée

Mais mercredi des chrétiens, qui se sentent de plus en plus marginalisés depuis quelques années, ne cachaient pas leur ressentiment à l'égard de l'armée qui gère le pays depuis le départ de l’ex-président Moubarak le 11 février dernier. « Nous nous attendions à ce que l'armée nous défende. Mais maintenant nous savons qu'elle est contre nous, comme la police », affirmait par exemple un menuisier copte, Saleh Ibrahim.

Afin d’apaiser les tensions, en ultime recours, le Premier ministre, Essam Charaf, s’est engagé à reconstruire l’église de la discorde avant Pâques, et à « poursuivre les auteurs de sa destruction et de l'incendie », a indiqué son cabinet sur sa page officielle sur Facebook.

Les tensions confessionnelles avaient déjà fait 35 blessés et un mort en novembre dernier lors de heurts entre la police et la communauté copte, qui protestait contre l’interdiction de construire une église dans un quartier du Caire. Puis dans la nuit du Nouvel An, un attentat devant une église d’Alexandrie, dans le nord de l’Égypte, avait fait 23 morts. (Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : première rencontre entre le président Sissi et un émissaire qatari

Égypte : première rencontre entre le président Sissi et un émissaire qatari

Le Caire a affirmé samedi vouloir mettre un terme à ses différends avec le Qatar à l'issue de la première rencontre entre un émissaire qatari et le président Abdel Fattah al-Sissi[...]

Égypte : abandon des poursuites contre Moubarak, retour à l'ancien régime ?

En abandonnant les poursuites contre Hosni Moubarak pour meurtres de manifestants, la justice égyptienne a déçu les espoirs de la révolution. Mais faut-il pour autant parler de retour de[...]

Un cinquième colosse d'Amenhotep III dévoilé en Égypte

Une immense statue du pharaon Amenhotep III a été dévoilée dimanche à Louxor, où trônent déjà quatre colosses du célèbre roi qui a régné[...]

Égypte : un nouveau groupe de 438 islamistes devant la justice militaire

Le parquet égyptien a déféré samedi devant la justice militaire un nouveau groupe de 438 partisans du président islamiste destitué Mohamed Morsi pour des violences meurtrières en[...]

Égypte : Alaa El Aswany, le héraut d'Al-Tahrir

Dans ses chroniques, le romancier égyptien Alaa El Aswany évoque la révolution, l'islam politique et ses frères humains. Rencontre avec un colosse jovial fidèle à son antienne :[...]

Terrorisme en Égypte : après la Grande-Bretagne, le Canada ferme son ambassade au public

Pour des raisons de sécurité, liées aux risques supposés d'attentats en Égypte, l'ambassade du Canada au Caire a suspendu lundi ses services au public. La veille, la Grande-Bretagne avait pris la[...]

Égypte : quatre islamistes condamnés à mort pour le meurtre de manifestants

Un tribunal égyptien a condamné à mort dimanche quatre membres des Frères musulmans, confrérie du président destitué par l'armée Mohamed Morsi, pour le meurtre de[...]

Coupe de la CAF : Al-Ahly arrache son 19e trophée dans le temps additionnel

Le club égyptien d'Al-Ahly a arraché la Coupe de la Confédération, son 19e trophée continental, des mains des Ivoiriens de Séwé San Pedro grâce à un but marqué[...]

Égypte : peine de mort confirmée pour sept islamistes accusés d'avoir tué 25 policiers

Un tribunal égyptien a confirmé samedi les condamnations à mort de sept islamistes reconnus coupables d'implication dans la mort de 25 policiers tués dans le Sinaï (nord-est) en 2013 et de[...]

France - Égypte : notre ami le raïs

Le président Sissi est loin de se distinguer par un comportement démocratique exemplaire. Mais, au nom des intérêts commerciaux et de la lutte antiterroriste, les Occidentaux ferment les yeux.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers