Extension Factory Builder
27/02/2011 à 15:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Joseph Kabila. Joseph Kabila. © AFP

Une attaque armée visant le convoi du chef de l'État Joseph Kabila s'est produite en République démocratique du Congo. Les militaires en civil auteurs du coup de force s'en sont pris après à sa résidence.

Une tentative de coup d’État a eu lieu à Kinshasa, en République démocratique du Congo, dimanche. Le convoi présidentiel puis l'une des résidences du chef de l’État congolais, Joseph Kabila, à la Gombe, ont été attaqués par des militaires en civil, selon nos informations.

Six hommes parmi le groupe d'assaillants non identifié ont été tués par la garde républicaine, selon le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende.

« Six assaillants ont été tués, quelques uns ont été faits prisonniers. Les assaillants étaient lourdement armés. Le président était dans les environs », a-t-il déclaré à l'AFP. Le porte-parole du gouvernement a confirmé que le coup d'État avait échoué et que Joseph Kabila « allait bien ».

Le calme revenu

« Maintenant c'est calme dans la ville », a d'ailleurs assuré Lambert Mende.

« Cette opération ressemble assez à une tentative de s'en prendre à la personne du chef de l'État [...] Les institutions sont aux commandes, le pays tourne normalement », a-t-il déclaré à la Radio télévision nationale congolaise (RTNC).

Des militaires de la garde républicaine patrouillaient à pied par petits groupes ou bien étaient postés à certains carrefours dans les environs de la demeure présidentielle, un quartier où se trouvent des ambassades et résidences d'ambassades, ont constaté des journalistes.

Des blindés légers et un char d'assaut circulaient également dans le quartier, qui n'était toutefois pas fermé à la circulation.

Vers 13h30, des tirs sporadiques d'armes automatiques, par rafales et au coup par coup, avaient été entendus pendant une vingtaine de minutes.

Le président Joseph Kabila « était dans sa résidence » à ce moment-là, mais « les assaillants n'ont pas franchi la deuxième barrière » d'accès au bâtiment. « Il n'y a eu aucun dommage à la résidence », a affirmé M. Mende, ajoutant qu'il s'agissait de la résidence principale de M. Kabila.

Joseph Kabila est au pouvoir depuis l'assassinat de son père, Laurent-Désiré Kabila, en 2001. L'élection présidentielle doit se tenir en novembre 2011. Une récente révision constitutionnelle a institué le scrutin uninominal à un tour. (Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants congol[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

RDC : face aux rebelles rwandais, l'armée progresse sans vrai combat

"Une guerre sans combattants?" L'armée congolaise progresse au Sud-Kivu face à des rebelles rwandais des FDLR qui préfèrent fuir, faisant craindre que les problèmes causés par[...]

RDC - Football : Florent Ibenge, le plafond de verre et le tremplin chinois

En moins de deux ans, Florent Ibenge s’est construit une belle notoriété internationale, en qualifiant l’AS Vita Club pour la finale de la Ligue des champions 2014, puis en installant la RDC sur la[...]

RDC : pourquoi dix militants congolais sont-ils toujours sous les verrous ?

Arrêtés le 15 mars à Kinshasa, à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, dix militants congolais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110227153931 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110227153931 from 172.16.0.100