Extension Factory Builder
11/02/2011 à 17:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'annonce de la démission de Moubarak a déclenché d'immenses scènes de joie dans toute l'Égypte L'annonce de la démission de Moubarak a déclenché d'immenses scènes de joie dans toute l'Égypte © Reuters

Hosni Moubarak a officiellement démissionné de la présidence égyptienne et décidé de remettre ses pouvoirs à l'armée. L'annonce a été faite par le vice-président Omar Souleimane a la télévision nationale égyptienne. Le peuple fête sa révolution et les réactions internationales pleuvent. Le film des événements d'une journée historique.


21h30 : Discours de Barack Obama. L'Égypte "ne sera plus jamais la même" car le peuple a parlé et réclame "une démocratie authentique", a déclaré le président américain Barack Obama au cours d'une allocution prononcée quelques heures après la démission du président égyptien Hosni Moubarak. L'armée égyptienne doit assurer une transition "crédible aux yeux du peuple égyptien", a-t-il en outre estimé.

19h34 : L'armée veut rassurer. L'armée égyptienne annonce qu'elle ne souhaite pas se substituer à la "légitimité voulue par le peuple". (AFP)

19h33 : Nicolas sarkozy s'exprime enfin. Nicolas Sarkozy salue la décision "courageuse et nécessaire" du président Moubarak et espère que les nouvelles autorités égyptiennes organisent des élections "libres et transparentes". (AFP)

19h30 : Feux d'artifice sur la place de la Libération. Place Tahrir, au Caire, les manifestants crient "C'est fini!" et "On a vraiment vu la fin!". Des feux d'artifice éclatent au-dessus de la place. (AFP)

Feux d'artifice Place Tahrir, le 11 février 2011.

© AFP

19h20 : Amr Moussa appelle à un "consensus national". Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, ancien ministre égyptien des Affaires étrangères, a salué vendredi le "changement historique" en Égypte et appelé au "consensus national", après le départ du président Hosni Moubarak. (agence officielle Mena)

18h53 : Gel des avoirs de Moubarak en Suisse. La Suisse gèle "avec effet immédiat" les avoirs que pourraient détenir dans la Confédération le président Moubarak et son entourage, indique le gouvernement helvétique. (AFP)

18h39 : El Baradei s'exprime. "La vie recommence pour nous", déclare la figure la plus en vue de l'opposition égyptienne, Mohamed ElBaradei, à la télévision Al-Jazira. (AFP)

18h37 : Salut du ministre de la Défense. Au Caire, le ministre de la Défense Mohamed Hussein Tantaoui salue la foule devant le palais présidentiel. (AFP)

18h35 : Téhéran approuve. "Ce que la grande nation égyptienne a obtenu, par sa volonté, malgré la résistance des responsables qui dépendaient des grandes puissances, est une grande victoire", déclare le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, à la télévision Al-Alam. (AFP)

Plan du Caire et des principales villes d’Égypte en liesse après l’annonce de la démission du président Moubarak.

18h30 : Feux d'artifice à Beyrtouth. La capitale libanaise accueille avec des concerts de klaxons et des feux d'artifice l'annonce de la démission de Moubarak. Plusieurs quartiers sont envahis par de longues files de voitures, depuis lesquelles les passagers agitent des drapeaux égyptiens. Le Hezbollah, puissant parti chiite, félicite les Égyptiens pour leur "victoire historique". (AFP)

18h29 : La démocratie saluée par Washington. Le vice-président des États-Unis, Joe Biden, salue "un jour historique" en Égypte et affirme que la démission du président doit mener à terme à la démocratie dans le pays. (AFP)

18h26 : "Promesses tenues. Les Frères musulmans, principale force de l'opposition en Egypte, saluent "l'armée qui a tenu ses promesses" et le "combat" des Égyptiens. (AFP)

18h15 : Traité de paix. La démission d'Hosni Moubarak constitue un "changement historique", dit la chancelière allemande Angela Merkel. Mais l'Egypte devra respecter le traité de paix avec Israël, prévient-elle. (AFP)

18h10 : Avalanche de réactions dans le monde entier :

Téhéran (Iran) : les Égyptiens avaient ont remporté "grande victoire" (AFP)

Tel-Aviv (Israël) : "On peut espérer pour l'Egypte, ainsi que pour ses voisins, que la transition vers la démocratie se fasse sans secousse" (responsable anonyme, AFP)

Gaza (Hamas) : "Nous considérons la démission du président Moubarak comme l'annonce du début de la victoire de la révolution égyptienne à laquelle nous affirmons notre soutien dans toutes ses revendications" (porte-parole, AFP)

Tunis (Tunisie) : Explosion de joie a retenti vendredi à Tunis quelques minutes. Un concert assourdissant de klaxons a salué la nouvelle donnée au Caire."C'est formidable ! Deux dictateurs sont tombés en moins d'un mois!", exulte Nourredine, un étudiant de 23 ans. "A qui le tour maintenant?" ajoute Ahmed. (AFP)

Berlin (Allemagne) : C'est "un changement historique" (Angela Merkel, AFP)

Waël Ghonim (salarié de Google, cybermilitant, icône du soulèvement) : "Félicitations à l'Egypte, le criminel a quitté le palais" (compte twitter)

17h50 : Explosion de joie au Caire. Manifestants se donnant l'accolade, agitant le drapeau égyptien, concert de klaxons... Les centaines de milliers de manifestants réunis place Tahrir au Caire ont cédé à l'euphorie à l'annonce de la démission du président égyptien Hosni Moubarak après trente ans au pouvoir.

17h05 : Moubarak a officiellement démissionné. Annonce du vice-président Omar Souleimane à la télévision d'État. La place Al-Tahrir exulte au Caire. Hosni Moubarak a demandé à l'armée égyptienne de diriger le pays. (Télévision d'État)


Scène de liesse au Caire, à l'annonce de la démission d'Hosni Moubarak. ©Al-Jazira.

16h25 : Démission à la tête du PND ? Le nouveau secrétaire général du Parti national démocratique (PND, au pouvoir) Hossam Badrawi devrait annoncer sa démission dans les prochaines heures selon BBC Arabic. L'information a été confirmée par un de ses proches à l'AFP. Badrawi, un homme connu pour avoir de bons rapports avec l'opposition, avait été nommé à ce poste samedi dernier après la démission de la direction du PND. (BBC Arabic)

15h45 : Plus importante mobilisation depuis le début du mouvement. Au Caire, les manifestants sont désormais non seulement rassemblés sur place Al-Tahrir (la libération) mais aussi face au Palais présidentiel (voir 15h05) ainsi que devant le siège de la télévision d'État. C'est la plus importante mobilisation depuis le début du mouvement le 25 janvier. (Al-Jazira)


Le centre de la place Al-Tahrir, en milieu d'après midi. ©Al-Jazira

15h40 : "Important communiqué" de la présidence. La présidence égyptienne va diffuser sous peu un communiqué "important et urgent". (Télévision d'État).

15h20 : Confirmation : Moubarak est à Charm el-Cheikh selon le PND. Le président égyptien Hosni Moubaraka quitté Le Caire pour Charm el-Cheikh, dans le Sinaï, a indiqué le porte-parole du Parti national démocrate (PND, au pouvoir). (AFP)

15h05 : Les manifestants se sont approchés du Palais présidentiel. La nuit dernière, des manifestants ont atteint le Palais présidentiel, situé dans la banlieue du Caire. Ils ont été arrêtés par les fils barbelés, situés par endroits à moins d'une cinquantaine de mètres du bâtiment. D'après un témoin, des tanks et soldats de la garde républicaine ceinturent le Palais. (Reuters)

14h55 : Un million de manifestants. Plus d'un million de personnes manifestaient vendredi à travers l'Egypte contre le régime du président Hosni Moubarak, selon un décompte effectué à partir de sources de sécurité et d'estimations des correspondants. (AFP)

14h40 : Moubarak aurait quitté Le Caire jeudi soir. Selon une journaliste de la chaîne américaine ABC, qui cite un "officiel égyptien haut placé" sur son compte Twitter Hosni Moubarak aurait quitté Le Caire jeudi soir après son discours. Ce départ aurait été décidé dans le cadre du transfert de ses pouvoirs au vice-président Omar Souleimane. Moubarak serait resté en Égypte et serait toujours formellement le chef de l'État.

14h35 : Moubarak à Charm el-Cheikh ? La destination d'Hosni Moubarak est encore floue. Selon Al-Arabiya, il aurait quitté Le Caire pour la station balnéaire de Charm el-Cheikh, où il dispose d'une résidence. La source "proche du gouvernement" citée par l'AFP a refusé de confirmer cette destination. (Al-Arabiya/AFP)

14h20 : Moubarak aurait quitté Le Caire. Selon la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya, le président égyptien Hosni Moubarak et sa famille aurait quitté la capitale égyptienne depuis une base militaire situé en banlieue. Une source "proche du gouvernement" a confirmé cette information à l'AFP. (Al-Arabiya/AFP)Hosni Moubarak a officiellement démissionné de la présidence égyptienne. L'annonce a été faite par le vice-président Omar Souleimane a la télévision nationale égyptienne. Il a décidé de remettre ses pouvoirs à l'armée égyptienne.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Lors d'une rencontre au Caire avec une délégation française, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n'a pas manqué de faire savoir ce qu'il pensait de la gestion par la France du doss[...]

Égypte : entre les pavés, les jeunes pousses font leur révolution

Nouvelle tendance postrévolutionnaire, la création d'entreprises fait florès en Égypte. Un marché alléchant pour de nombreux investisseurs.[...]

L'Égypte promet de "punir" les auteurs de l'attaque ayant tué 22 soldats

L'Égypte a promis dimanche de "punir" les auteurs de l'attaque contre un point de contrôle militaire qui a tué la veille 22 soldats, l'une des plus meurtrières contre l'armée depuis[...]

Des députés français constatent le retour de l'Égypte sur la scène africaine

Première visite du genre depuis l'élection d'Abdel Fatah al-Sissi, une délégation de six députés français s’est rendue au Caire du 15 au 19 juillet. Le ministre des Affaires[...]

Égypte : attaque contre un point de contrôle de l'armée, 21 soldats tués

Vingt et un soldats de l'armée égyptienne ont été tués samedi dans une attaque perpétrée par des hommes armés contre un point de contrôle militaire dans l'ouest du[...]

Égypte : premières condamnations à vie pour des agressions sexuelles

Pour la première fois, un tribunal égyptien a condamné mercredi sept hommes à la prison à vie pour des agressions sexuelles sur la place Tahrir, au Caire. Certaines avaient été[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

Conflit israélo-palestinien : John Kerry attendu en Égypte mardi pour discuter d'une trêve

Selon la presse égyptienne, le secrétaire d'État américain, John Kerry, est attendu mardi en Égypte, alors que les appels se multiplient pour un arrêt des hostilités entre[...]

Égypte : sept morts à El-Arish dans le Nord-Sinaï

Trois roquettes se sont abattues dans la nuit de dimanche à lundi sur El-Arish, la capitale régionale du Nord-Sinaï. Sept et un soldat ont été tués, ont indiqué des sources[...]

Égypte : l'ex-Premier ministre de Morsi acquitté

La Cour de cassation égyptienne a acquitté dimanche Hicham Qandil, l'ex-Premier ministre de l'islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée, condamné à un an de prison, a indiqué[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers