Extension Factory Builder
28/01/2011 à 16:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nicolas Sarkozy inaugure sa présidence du G8-G20 par le sommet de l'UA. Nicolas Sarkozy inaugure sa présidence du G8-G20 par le sommet de l'UA. © Reuters

Le chef de l’État français Nicolas Sarkozy, également président du G8-G20, se rend samedi au sommet des chefs d’État de l’Union africaine (UA), qui se tient à Addis-Abeba du 30 au 31 janvier. Une visite expresse, avec force conseillers et ministres, dont l’un des objectifs est d’aboutir à renforcer les pressions sur le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo.

« Dans quelques jours, le président de la République, Nicolas Sarkozy se rendra au sommet de l’Union africaine [les chefs d’État se réunissent à Addis-Abeba, du 30 au 31 janvier, NDLR], dont il sera l’invité d’honneur. Devant ses pairs africains, il exposera les ambitions qui sont les siennes alors qu’il assume la double présidence du G8 et du G20 », a expliqué le ministre français chargé de la Coopération, Henri de Raincourt, aux ambassadeurs africains venus le rencontrer mercredi 26 janvier autour d’un cocktail à Paris.

Le nouveau M. Coopération sera du voyage présidentiel ainsi que la ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie (MAM), le conseiller Afrique à l’Élysée, André Parant, le directeur Afrique du Quai d’Orsay, Stéphane Gompertz, et la conseillère Afrique à la Coopération, Ahlem Friga-Noy.

Équipée présidentielle

Le 29 janvier au soir, l’équipée diplomatique prendra place à bord du nouvel avion présidentiel baptisé par la presse « Sarko one » et arrivera dans la capitale éthiopienne le lendemain matin. Le président se rendra aussitôt au siège de l’organisation pour y prononcer son discours.

Raincourt a déjà donné un avant-goût de la parole élyséenne. Nicolas Sarkozy parlera de lutte contre le réchauffement climatique, de régulation financière internationale, de la dimension sociale de la mondialisation, des fluctuations néfastes des prix des produits alimentaires, des défis d’internet et des financements innovants. Il écoutera aussi les avis et recommandations de l’Union africaine. Mais pas trop longtemps.... Car le président français ne passera que quelques heures au siège de l’UA avant de repartir dans l’après midi.


Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara rivalisent d'influence pour rallier le soutien de leurs homologues africains.
© Reuters

Mini-sommet sur la Côte d’Ivoire

Mais il prévoit aussi de jouer en coulisses une partie bien plus sensible, celle de la résolution de la crise ivoirienne. À la Coopération et au Quai d’Orsay, on plaide devant les journalistes pour le dialogue et les solutions pacifiques, tout en reconnaissant le nouveau président élu, Alassane Ouattara. Interrogée sur la chaîne I-télé, le 28 janvier, MAM a privilégié la piste des pressions économiques, affirmant que lors du sommet, l'UA allait accroître la pression sur Laurent Gbagbo. « Il y aura probablement des mesures supplémentaires qui vont être prises à cette occasion », a-t-elle dit. Mais l’Élysée envisage tous les scénarios.

Sarkozy, ses ministres et ses conseillers se chargeront donc de rencontrer les présidents les plus favorables au président Gbagbo pour tenter de les faire changer d’avis, du moins de s’assurer de leur neutralité. Un mini-sommet sur la Côte d’Ivoire est prévu le samedi 29 janvier au soir, et pourrait durer une partie de la nuit. Kacou Gervais, ministre des Affaires étrangères de Ouattara, et son homologue du camp Gbagbo, Alcide Djédjé, multiplient actuellement à Addis-Abeba les rencontres officieuses pour rallier les délégations à leur cause.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Football : et si Velud revenait à la tête des Éperviers du Togo ?

Football : et si Velud revenait à la tête des Éperviers du Togo ?

Hubert Velud, actuellement entraîneur de l’USM Alger, est aujourd’hui une des priorités du Togo, à la recherche d’un sélectionneur national. Le Français a déjà en[...]

RDC : le déraillement d'un train fait au moins 37 morts au Katanga

Un train a déraillé mardi au Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC). Le bilan provisoire fait état d'au moins 37 morts.[...]

Photographie : Samuel Fosso, un dandy à Cotonou

La Fondation Zinsou présente, jusqu'à fin juillet, des autoportraits du photographe Samuel Fosso. À découvrir également, les clichés en noir et blanc - moins connus - de ses[...]

Mali : Moussa Mara, jeune premier...

Nommé le 5 avril, le nouveau chef du gouvernement n'a que 39 ans.[...]

Côte d'Ivoire : l'ex-comzone "Wattao" dans le viseur de l'ONU

Les experts des Nations unies sur la Côte d’Ivoire ont publié le 17 avril un nouveau rapport. Ils affirment que "les mesures et les restrictions imposées par le Conseil de sécurité de[...]

Mali : Gilbert Rodrigues Leal, questions sur une mort présumée

Entre la communication tardive des jihadistes et ce que savaient les autorités françaises depuis décembre 2013, plusieurs points d'interrogations entourent l'annonce de la mort de l'otage français[...]

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Dans ce quatrième billet consacré au déclenchement du génocide des Tutsis de 1994, Laurent Touchard* poursuit l'analyse des éléments brandis par les ex-partisans des Forces armées[...]

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Le meeting programmé mercredi par le Parti démocratique sénégalais (PDS) pour le retour à Dakar d'Abdoulaye Wade n'aura pas lieu. Les autorités sénégalaises ont jugé[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

La justice sud-africaine enquête sur des cadeaux présumés de l'ANC aux électeurs

La médiatrice de la République sud-africaine a ouvert mardi des investigations préliminaires après différentes plaintes dénonçant des cadeaux de l'ANC, le parti au pouvoir, pour[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces