Extension Factory Builder
18/01/2011 à 12:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
De g. à dr. : Alassane Ouattara, Raila Odinga et Laurent Gbagbo. De g. à dr. : Alassane Ouattara, Raila Odinga et Laurent Gbagbo. © DR/Montage J.A.

L’émissaire de l’Union africaine, Raila Odinga, arrivé dans la capitale économique ivoirienne lundi, tente à nouveau d’organiser une rencontre directe entre le président sortant Laurent Gbagbo et le président élu Alassane Ouattara. Dans le camp de ce dernier, on s’interroge sur l’utilité d’un tel évènement.

Une belle photo, avec Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara réunis à ses côtés. C’est l’objectif que l’émissaire de l’Union africaine (UA), le Premier ministre kényan Raila Odinga, semble s’être donné.

Lors de sa seconde visite à Abidjan, depuis le début de la crise ivoirienne, qui a débuté lundi, il s’est employé à organiser une telle rencontre - avant son départ prévu mardi soir de préférence. Pendant une heure et trente minutes, sur les deux heures de discussion qu’il a eu avec le président sortant Laurent Gbagbo, il a cherché à obtenir la levée du blocus de l’hôtel du Golf, où Alassane Ouattara et son gouvernement sont réfugiés depuis début décembre.

Forces nouvelles "lourdement armées"

Le camp Ouattara en avait fait un préalable à toute rencontre, lors de la précédente médiation de l’UA. Selon des proches de Raila Odinga et de Laurent Gbagbo, le président sortant a exposé ses craintes en cas de levée du blocus. Des éléments « lourdement armés » des Forces nouvelles, sont réfugiés à l’hôtel du Golf et sa résidence n’est située qu’à un jet de pierre de là, a-t-il fait valoir.

Mais le président sortant n’a pour autant pas rejeté cette possibilité. Il a par ailleurs fait savoir qu’il acceptait de discuter « sans conditions » avec son rival, étant entendu qu’il ne renoncerait pas à son statut de président. À la demande du médiateur, il a accepté de constituer « une équipe d’appui » à la discussion.

Ouattara pas impressionné

À Alassane Ouattara, Raila Odinga a indiqué que Laurent Gbagbo était prêt à lever le blocus de l’hôtel du Golf. Une ouverture qui n’a pas impressionné, estimant  que le rétablissement de la liberté de circulation était la « normalité ».

Mais c’est sur l’opportunité d’une rencontre, qu’Alassane Ouattara s’est montré le plus réservé. Gbagbo doit démontrer l’utilité de telles discussions, estime-t-on dans le camp Ouattara. Pour ce faire il a exigé qu’un document écrit exposant l’intérêt de telles discussions, ainsi qu’un ordre du jour détaillé des discussions soit rédigé par le camp Gbagbo.

Pour Alassane Ouattara, il est clair qu’aucune rencontre ne sera possible si cet ordre du jour n’inclut pas la reconnaissance, par Laurent Gbagbo, de sa défaite à l'élection présidentielle. Mardi, en fin de matinée, Raila Odinga attendait toujours que ce document lui parvienne. Mais les parties sont de plus en plus sceptiques sur l’intérêt de sa mission.

L’annonce intempestive d’une rencontre entre les deux leaders, après sa précédente visite, avait profondément irrité le camp Ouattara, et entamé sa crédibilité. Raila Odinga serait-il plus préoccupé par sa propre image de conciliateur que par la résolution de cette crise ? C’est la question qu’on se pose de plus en plus à Abidjan.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Serge Aurier (PSG) : 'Tu ramènes la CAN en Côte d'Ivoire, et où est la gratitude ?'

Serge Aurier (PSG) : "Tu ramènes la CAN en Côte d'Ivoire, et où est la gratitude ?"

Coup de gueule de Serge Aurier. Définitivement transféré au Paris-SG, le jeune défenseur international ivoirien (22 ans) va disputer samedi la finale de la Coupe de France face à Auxerre. Mais s[...]

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Le 28 mai, la Banque africaine de développement élira un nouveau président. "Jeune Afrique" décrypte pour vous tous les ressorts de cette élection et livre une analyse exclusive des[...]

Le génie des "Maîtres de la sculpture de Côte d'Ivoire"

Voilà une heureuse habitude que semble prendre le musée du Quai Branly, à Paris : programmer des expositions internationales qui bousculent totalement l'approche actuelle de l'art africain [...]

Football : finalement, Yaya Touré poursuit l'aventure à Manchester City

Alors que son départ avait été annoncé, Yaya Touré, selon les médias britanniques, ne s'en ira pas à la saison prochaine : l'international ivoirien reste à Manchester City.[...]

Abidjan : plus de 4 500 personnes aux Assemblées de la Banque africaine de développement

Six chefs d'État, un vice-président et deux Premiers ministres ont participé à l'ouverture officielle des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, le 26 mai. Avec deux[...]

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en[...]

Football : Drogba quitte Chelsea mais ne prend pas sa retraite

 Le buteur ivoirien Didier Drogba, 37 ans, a annoncé dimanche qu'il quitterait Chelsea à la fin de la saison et qu'il entendait jouer encore un an au moins dans un autre club avant de prendre sa retraite.[...]

Football : Hervé Renard, attendu à Lille, se sépare de la Côte d'Ivoire

 Le Français Hervé Renard, attendu à Lille, n'est plus le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, qu'il a mené au titre continental en février, a-t-on appris vendredi auprès[...]

Côte d'Ivoire - Pascal Affi N'Guessan : "Le FPI n'est pas divisé"

Pascal Affi N'Guessan, le chef du parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, secoué par des divisions internes, a lancé un appel au rassemblement au sein du Front Populaire Ivoirien, vendredi, à[...]

Côte d'Ivoire : Pascal Affi N'Guessan désigné candidat du FPI à la présidentielle

Le 4e congrès extraordinaire du Front populaire ivoirien (FPI) a entériné vendredi la candidature de Pascal Affi N'Guessan à la présidentielle d'octobre.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers