Extension Factory Builder
18/01/2011 à 12:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
De g. à dr. : Alassane Ouattara, Raila Odinga et Laurent Gbagbo. De g. à dr. : Alassane Ouattara, Raila Odinga et Laurent Gbagbo. © DR/Montage J.A.

L’émissaire de l’Union africaine, Raila Odinga, arrivé dans la capitale économique ivoirienne lundi, tente à nouveau d’organiser une rencontre directe entre le président sortant Laurent Gbagbo et le président élu Alassane Ouattara. Dans le camp de ce dernier, on s’interroge sur l’utilité d’un tel évènement.

Une belle photo, avec Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara réunis à ses côtés. C’est l’objectif que l’émissaire de l’Union africaine (UA), le Premier ministre kényan Raila Odinga, semble s’être donné.

Lors de sa seconde visite à Abidjan, depuis le début de la crise ivoirienne, qui a débuté lundi, il s’est employé à organiser une telle rencontre - avant son départ prévu mardi soir de préférence. Pendant une heure et trente minutes, sur les deux heures de discussion qu’il a eu avec le président sortant Laurent Gbagbo, il a cherché à obtenir la levée du blocus de l’hôtel du Golf, où Alassane Ouattara et son gouvernement sont réfugiés depuis début décembre.

Forces nouvelles "lourdement armées"

Le camp Ouattara en avait fait un préalable à toute rencontre, lors de la précédente médiation de l’UA. Selon des proches de Raila Odinga et de Laurent Gbagbo, le président sortant a exposé ses craintes en cas de levée du blocus. Des éléments « lourdement armés » des Forces nouvelles, sont réfugiés à l’hôtel du Golf et sa résidence n’est située qu’à un jet de pierre de là, a-t-il fait valoir.

Mais le président sortant n’a pour autant pas rejeté cette possibilité. Il a par ailleurs fait savoir qu’il acceptait de discuter « sans conditions » avec son rival, étant entendu qu’il ne renoncerait pas à son statut de président. À la demande du médiateur, il a accepté de constituer « une équipe d’appui » à la discussion.

Ouattara pas impressionné

À Alassane Ouattara, Raila Odinga a indiqué que Laurent Gbagbo était prêt à lever le blocus de l’hôtel du Golf. Une ouverture qui n’a pas impressionné, estimant  que le rétablissement de la liberté de circulation était la « normalité ».

Mais c’est sur l’opportunité d’une rencontre, qu’Alassane Ouattara s’est montré le plus réservé. Gbagbo doit démontrer l’utilité de telles discussions, estime-t-on dans le camp Ouattara. Pour ce faire il a exigé qu’un document écrit exposant l’intérêt de telles discussions, ainsi qu’un ordre du jour détaillé des discussions soit rédigé par le camp Gbagbo.

Pour Alassane Ouattara, il est clair qu’aucune rencontre ne sera possible si cet ordre du jour n’inclut pas la reconnaissance, par Laurent Gbagbo, de sa défaite à l'élection présidentielle. Mardi, en fin de matinée, Raila Odinga attendait toujours que ce document lui parvienne. Mais les parties sont de plus en plus sceptiques sur l’intérêt de sa mission.

L’annonce intempestive d’une rencontre entre les deux leaders, après sa précédente visite, avait profondément irrité le camp Ouattara, et entamé sa crédibilité. Raila Odinga serait-il plus préoccupé par sa propre image de conciliateur que par la résolution de cette crise ? C’est la question qu’on se pose de plus en plus à Abidjan.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain d'int&ea[...]

Côte d'Ivoire : sale temps pour le lieutenant-colonel Issiaka Ouattara

Le lieutenant-colonel Issiaka Ouattara alias Wattao, figure emblématique des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), vient d'être démis de deux de ses fonctions au sein de[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Football : l'Ivoirien Serge Aurier va signer au PSG

Le latéral droit ivoirien Serge Aurier devrait s'engager mercredi au PSG. Il disputera la Ligue des champions la saison prochaine avec le club français.[...]

Côte d'Ivoire - FPI : Michel Gbagbo, profession médiateur

Michel Gbagbo tente d'éteindre le feu au sein du FPI. Sans grand succès pour le moment.[...]

Innovation : l'Afrique fait ses gammes

 La 7e édition de l'Indice mondial de l’innovation (GII) vient de paraître. Cette année, le rapport co-publié par l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle[...]

Côte d'Ivoire : Hollande et Affi N'Guessan, tête-à-tête entre socialistes

François Hollande et Pascal Affi N'Guessan se connaissent depuis dix ans. Que se sont-ils dit à Abidjan, le 17 juillet, en marge de la minitournée du président français en Afrique ?[...]

Le sport : un acteur de paix et du vivre ensemble

La Voix des jeunes, site fondé par l'Unicef, et "Jeune Afrique" ont lancé un concours d'écriture ouvert aux jeunes. Dans un article ne dépassant pas 4 000 signes, ces derniers étaient[...]

Abidjan veut passer aux "diamants du développement"

 Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, a officiellement lancé ce lundi 21 juillet le projet Droits de propriété et développement du diamant artisanal (DPDDA II), qui[...]

Côte d'Ivoire : Drogba, le retour de l'enfant prodige à Chelsea

Selon le quotidien "L'Équipe", Didier Drogba est attendu dans la semaine à Londres pour parapher un contrat d'un an avec Chelsea. Il devrait par la suite entamer une reconversion dans le staff technique du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers