Extension Factory Builder
30/12/2010 à 15:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Algériens représentent la première communauté étrangère de France. Les Algériens représentent la première communauté étrangère de France. © AFP

 Le ministère français de l’Immigration vient d’adopter une nouvelle mesure pour les demandes de séjour en France émanant de commerçants algériens. Le but : alléger les démarches administratives et freiner l’immigration clandestine.

Échange de bons procédés ? Désormais, tout commerçant algérien qui souhaiterait obtenir un visa court séjour pour la France devra au préalable s’engager à ne pas faire de demande de titre de séjour long dans l’Hexagone, ni à réclamer une quelconque aide sociale ou médicale au pays des droits de l’Homme…

Cette disposition, annoncée mercredi 30 décembre par le ministère français de l’Immigration, vise « à réduire la liste des pièces demandées et est donc favorable aux commerçants, dont les représentants ont indiqué qu'ils étaient satisfaits de la simplification ».

« L'exigence d'une déclaration sur l'honneur résulte d'une initiative du consul général de France à Alger visant à simplifier la procédure de demande de visas de court séjour pour le cas particulier des commerçants algériens », selon une source du ministère de l’Immigration qui n’a pas précisé pourquoi les commerçants étaient les premiers concernés par la mesure.

Par ailleurs, ces derniers sont désormais dispensés de fournir une attestation d'hébergement et une attestation de devises, a-t-on précisé de même source.

« Passeports pour la clandestinité »

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux doit réunir en février les consuls afin de leur demander plus de vigilance dans la délivrance des visas de court séjour qui, selon lui, « ne doivent pas être des "passeports pour la clandestinité" ». Lors des 11 premiers mois de l’année 2010, la France a délivré un total de 125 027 visas aux Algériens.

« La question des visas de court séjour est cruciale pour les millions d'Algériens et de Maghrébins de bonne foi », a répondu le secrétaire d'État algérien chargé de la Communauté algérienne à l'étranger, Halim Bénatallah.

La France et l’Algérie négocient depuis 2009 un quatrième avenant à l'accord bilatéral de 1968 sur la circulation entre les deux pays. La France tente d’aligner ses dispositions envers l’Algérie sur le droit commun, mais l’ancienne colonie française souhaite continuer à bénéficier d’un statut qui la privilégiait jusque là, les Algériens représentant la première communauté étrangère de France.  (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

L'Algérie, diplomate au long cours

L'Algérie, diplomate au long cours

Principal artisan du dialogue intermalien, Alger a été mandaté pour piloter la médiation entre les belligérants libyens. Un rôle de facilitateur dans lequel le pays a toujours excel[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Au lendemain de l'opération d'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, où en est l'enquête ? Décryptage avec notre journaliste[...]

Algérie : l'intouchable Abdelghani Hamel

Ses propres troupes se sont retournées contre lui. Mais le chef de la police nationale Abdelghani Hamel peut compter sur le soutien du président Bouteflika.[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers