Extension Factory Builder
08/11/2010 à 08:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Algériens prient, le 1er octobre 2008 à Alger, lors de l'Aïd. Des Algériens prient, le 1er octobre 2008 à Alger, lors de l'Aïd. © AFP

Le procès de huit personnes accusées « de non respect des préceptes de l'islam » pour n'avoir pas observé assidûment le jeûne lors du dernier ramadan s'ouvre lundi 8 novembre en Algérie. La liberté de culte est pourtant garantie à la fois par la Constitution et par le gouvernement.

En Algérie, où l'islam est religion d'État, la liberté de culte est un sujet qui échappe facilement à l'autorité – en la matière bien ambiguë - du gouvernement. Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a beau promettre, comme il l'a fait le 21 octobre devant l'Assemblée nationale, que cette liberté sera « toujours garantie », puisqu'elle est inscrite dans la Constitution, les procès contre des « non-jeûneurs », notamment des convertis au christianisme, se multiplient.

Dernière affaire en date, huit personnes doivent comparaître lundi devant le tribunal correctionnel d'Akbou, près de Béjaïa (à 250 km à l'est d'Alger), en Kabylie. Leur crime présumé ? Avoir bu du café, fin août lors du dernier ramadan, dans un local commercial fermé à Ouzellaguen, à une dizaine de km d'Akbou.

L'accusation a requis entre deux et cinq ans de prison lundi peu après l'ouverture du procès.

Deux ans de prison ferme

La police avait débarqué, visiblement sur dénonciation, et avait arrêté les prévenus, tous musulmans. Sept d'entre eux avaient été rapidement libérés tandis que le propriétaire du local avait été placé en détention provisoire jusqu'au 6 septembre. Selon un de leurs avocats, Me Abderrezak Ammar-Khodja, il sont désormais inculpés d'atteinte aux « préceptes de l'islam ».

Ce procès intervient après plusieurs affaires similaires. Selon la presse algérienne, à la mi-octobre dans la ville de Oum El Bouagui (500 km au sud-est d'Alger), un jeune homme a été condamné à deux ans de prison ferme et à une amende de 100 000 dinars (environ 1 000 euros) pour n'avoir pas jeûné.

Par ailleurs, le procureur de Ain el Hammam (Kabylie, est algérien) avait requis trois ans de prison ferme contre deux chrétiens non jeûneurs... qui ont finalement été relaxés le 5 octobre. Le juge avait motivé sa décision par le fait qu'« aucun article (de loi) ne prévoit de poursuite » dans le cas de non respect du jeûne durant le ramadan. (Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo… Noms de domaines en solde !

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo… Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Algérie : El-Para et l'argent des otages du GSPC

Abderrazak el-Para, l'ex-émir du GSPC, a finalement confirmé que l'Allemagne avait versé une rançon de 5 millions d'euros en 2003.[...]

Devant la chute des cours du pétrole, l'Algérie change de ton

La chute du cours du pétrole en dessous de 60 dollars et la perspective d’un prix bas à moyen terme ont ébranlé l'assurance de l'Algérie. Le ton est désormais à l'urgence et[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Cameroun - Me Bertrand : "On nous cache quelque chose sur la mort d'Albert Ebossé" en Algérie

Le 23 août dernier, quelques minutes après la rencontre entre la JS Kabylie et l’USM Alger (1-2), l’attaquant camerounais de la JSK Albert Ebossé (24 ans) trouvait la mort à la sortie du[...]

Algérie : un maire assassiné, "acte terroriste" selon la gendarmerie

Le maire de la commune algérienne de Bordj El Emir Abdelkader (nord) a été assassiné vendredi par des "terroristes", qui l'ont tué par balles et égorgé, a annoncé[...]

Assassinat d'Hervé Gourdel : l'armée algérienne annonce avoir tué un deuxième suspect

Un deuxième membre du groupe islamiste impliqué dans l’enlèvement et la décapitation du touriste français Hervé Gourdel, en septembre, a été tué par[...]

France - Algérie : lutte antiterroriste, l'axe Paris-Alger

Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur, est attendu à Alger dans les prochains jours pour une visite centrée sur la collaboration antiterroriste.[...]

Algérie : un mort et trois disparus au port d'Alger après la tempête

La société qui gère le port d'Alger a signalé mercredi le décès, la veille, d'un marin et la disparition de trois autres personnes après une tempête.[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers