Extension Factory Builder
01/11/2010 à 09:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Premier but du TP Mazembe contesté par l'Espérance de Tunis. Premier but du TP Mazembe contesté par l'Espérance de Tunis. © Capture d'écran / You Tube

Au cours de la finale aller de la Ligue des champions, à Lubumbashi, les Corbeaux du TP Mazembe, tenants du titre, ont mis toutes les chances de leur côté en inscrivant 5 buts à 0. L'Espérance de Tunis n'a pas su remonter la pente après un but contesté à la 18e minute.

La finale aller de la Ligue des Champions africains a basculé à la 18e minute, sous le regard de près de 35 000 spectateurs dans le stade de la Kenya de Lubumbashi, dimanche. Inscrit par le capitaine congolais Ngandu Kasongo, sur coup franc, le premier but est validé par l'arbitre avant d'être aussitôt contesté par l'Espérance, pour qui la balle n'a pas dépassé la ligne de but. Les protestations s'enveniment et l'arbitre togolais expulse le Tunisien Mohamed Ben Mansour.

Ce fait de jeu et la décision de l'arbitre ont été déterminants dans la suite de la rencontre. Perdant son sang froid, l'Epérance a laissé un véritable boulevard aux attaquants congolais. Ceux-ci ont inscrit quatre buts supplémentaires, dont trois en seconde mi-temps, ce qui rend les chances de l'Espérance de l'emporter lors du match retour, le 13 novembre, quasi nulles. Kasongo (19' et 75') et le Zimbabwéen Given Singuluma (55' et 59') ont marqué chacun deux fois tandis que Dioko Kaluyituka inscrivait un pénalty avant la mi-temps (44'), mettant le TP Mazembe sur la route d'un doublé historique.

Après que le meilleur buteur du championnat, le Nigérian Michael Eneramo, a éliminé les Égyptiens d'Al-Ahly (six fois tenant du titre) lors des demi-finales en marquant de la main, une nouvelle controverse n'est pas ce qui pouvait arriver de mieux au football africain. Quoi qu'il en soit, les joueurs de l'Espérance ont intérêt à oublier très rapidement ce match pour faire honneur à leur nom lors de la finale retour.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil s'inst[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Électricité : quel pilote pour la (future) Agence africaine ?

Pour la promotion de son "plan Marshall" électrique pour l'Afrique, Jean-Louis Borloo a rencontré trente-sept chefs d'État africains, qui, dans leur majorité, semblent adhérer au[...]

Maryse Condé : "Ma relation avec l'Afrique s'est fondée sur un mensonge"

L'écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé publie une biographie culinaire. L'occasion de revenir avec elle sur sa relation avec l'Afrique et de dévoiler une facette aussi importante de sa[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Esclavage : "Libres et sans fers", paroles captives

Dans un ouvrage récent, trois chercheurs explorent les archives judiciaires françaises à la recherche de témoignages d'esclaves. De très émouvantes voix d'outre-tombe.[...]

Comment la diaspora influence l'opinion politique africaine grâce aux médias en ligne

RFI, Jeune Afrique, Le Point Afrique, (ex-) Slate Afrique, Le Monde Afrique, Afrik.com, etc. En Afrique francophone, les médias panafricains les plus sérieux et les plus influents sont… basés en France.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Corsafrique : à Tasso, dans la vallée des croupiers

C'est à Tasso, en Corse-du-Sud, que Michel Tomi recrutait les employés de ses casinos. En sens inverse, il a aussi importé un peu d'Afrique sur l'île, au grand dam des nationalistes.[...]

Derrière la rhétorique des guerres climatiques

Philippe Roudier est chercheur, spécialiste des impacts du changement climatique en Afrique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers