Extension Factory Builder
21/10/2010 à 13:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Joseph-Antoine Bell regrette l'époque où le Cameroun était la locomotive du football africain. Joseph-Antoine Bell regrette l'époque où le Cameroun était la locomotive du football africain. © AFP

Deux semaines après le match nul concédé à la RD Congo (1-1) à Garoua en éliminatoires de la CAN 2012, le sélectionneur Javier Clemente est déjà contesté, moins de deux mois après sa nomination. Une situation qui n’étonne pas Joseph-Antoine Bell, l’ancien gardien des Lions Indomptables, aux yeux de qui le football camerounais est en crise depuis de longues années.

JEUNE AFRIQUE : Joseph-Antoine Bell, Javier Clemente semble menacé, alors qu’il n’est en poste que depuis deux mois. Le football camerounais serait-il en train de traverser une nouvelle période de turbulences ?

JOSEPH-ANTOINE BELL : Mais cela fait tellement longtemps qu’il est en crise ! C’est un accès de fièvre supplémentaire. On pensait qu’après la Coupe du monde en Afrique du Sud, des solutions allaient être prises pour envisager l’avenir autrement. Or, il ne s’est rien passé. Le football camerounais n’a pas les bons médecins pour soigner son mal.

En décryptant vos propos, on devine votre hostilité envers la fédération en place (Fecafoot). Et envers son président, Mohamed Iya ?

Après la Coupe du monde, j’avais dit que je ne parlerais plus du foot camerounais, car cela ne sert à rien de parler à des sourds. Dans mon pays, le football est uniquement l’affaire du président de la fédération. En Afrique, le football est souvent une question d’État… Le Cameroun le prouve. Il n’y a aucun projet pour le football camerounais, que ce soit au niveau des jeunes ou de l’équipe nationale. Des gens comme Rigobert Song ou Geremi Njitap viennent d’arrêter leur carrière internationale. Croyez-vous que quelqu’un leur a dit qu’on comptait sur eux pour apporter leur expérience à la sélection ?

Selon vous, la nomination de Clemente était une erreur ?

Après l’échec de Paul Le Guen, je m’attendais à ce que la sélection soit confiée à un homme connaissant parfaitement le football camerounais. Et ils ont nommé Clemente. Je n’ai rien contre lui, mais que savait-il vraiment de cette équipe ? À part Eto’o et peut-être quelques autres, quels joueurs connaissait-il vraiment ? Il ne peut pas avoir de solution pour le Cameroun. Que Laurent Blanc ait été nommé sélectionneur de l’équipe de France, je trouve cela logique, puisqu’il était sensible à la situation des Bleus. Mais Clemente ? Était-il vraiment concerné par les problèmes du Cameroun ? On a parlé de la mauvaise ambiance au sein de la sélection en Afrique du Sud. Mais le problème ne vient-il pas du ressenti qu’avaient les joueurs sur leur encadrement ?

On dit Clemente assis sur un siège éjectable…

Je ne sais pas. On vient lui reprocher de ne pas vivre au Cameroun, de repartir vite en Espagne après les matchs. Mais ce sont des détails. Le problème est plus profond ! Qu’on ne me dise pas qu’il n’y a pas un Camerounais capable de trouver des solutions à nos problèmes ! Mais en Afrique en général, et au Cameroun en particulier, il n’y a que l’immédiateté qui prime ! On veut des résultats tout de suite.

À qui pensez-vous comme nouveau sélectionneur ? À vous, peut-être ?

Non, je ne pense pas à moi (rires). Je parle en tant qu’observateur. Mais j’ai ma petite idée. Que je garde pour moi…

Mais des sélectionneurs étrangers ont réussi au Cameroun ! Lechantre, Le Roy

Mais on peut prendre le problème à l’envers et dire que c’est grâce au Cameroun qu’ils ont gagné des titres ! Qu’ont-ils gagné ailleurs ? Mais au delà de ça, je regrette une chose. Grâce à ses participations aux Coupes du monde en 1982 et en 1990, en particulier, le Cameroun avait su attirer l’attention sur lui. C’était une sorte de locomotive pour le football africain. Mais il n’en a pas profité. Il y a eu quelques CAN et les JO en 2000, mais depuis, il a été dépassé par des pays comme la Côte d’Ivoire ou le Ghana

   


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Nord du Cameroun : 15 personnes tuées et 12 enlevées, dont la femme du vice-Premier ministre

Nord du Cameroun : 15 personnes tuées et 12 enlevées, dont la femme du vice-Premier ministre

La double attaque perpétrée dimanche par des membres présumés du groupe armé Boko Haram dans le nord du Cameroun a fait au moins 15 morts, selon un dernier bilan. Douze personnes au moins seraien[...]

Cameroun : l'épouse du vice-Premier ministre kidnappée par Boko Haram

Des membres présumés du groupe islamiste armé Boko Haram ont enlevé dimanche l'épouse d'un vice-Premier ministre camerounais et un chef traditionnel lors d'une double attaque qui a fait au[...]

Cameroun : peines de prison pour 14 membres de Boko Haram

Quatorze islamistes du groupe armé nigérian Boko Haram ont été condamnés à des peines de prison ferme allant de 10 à 20 ans par la justice militaire camerounaise, a[...]

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Plusieurs dizaine de membres de Boko Haram ont attaqué jeudi soir un village camerounais proche de la frontière nigériane. Deux militaires camerounais sont morts.[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Cameroun : les "embrouilles" judiciaires d'Eto'o, accusé par son ex de publication de photos obscènes

Hélène Nathalie Koah, l'ex-petite amie de Samuel Eto'o, accuse ce dernier d'avoir publié des photos d'elle dénudée sur le web. Le footballeur camerounais avait déjà porté[...]

Les Camerounais sont-ils trop gourmands ?

En ce mois de juillet, la question de la nourriture ne concerne pas que ceux qui s’en privent pour des raisons de pratique religieuse. Elle taraude ceux qui en sont privés, quand bien même leur budget[...]

Cameroun : le parlement autorise la ratification de l'APE intérimaire

L’accord prévoit un démantèlement tarifaire sur les quinze prochaines années et une libéralisation de 80% des importations venant de l’Union européenne. Devant le blocage des[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

La Cemac entre rebelles, islamistes et pirates

C'est devant une Cemac impuissante que l'État centrafricain s'est effondré. Certes, la Communauté a tenté de s'interposer entre les parties en conflit. Mais pour mieux constater ensuite son[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers