Extension Factory Builder
08/10/2010 à 16:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Henri Konan Bédié, à Paris, en juillet 2009. Henri Konan Bédié, à Paris, en juillet 2009. © BERTRAND GUAY/AFP

Dans une interview qu’il a accordée à Jeune Afrique, à moins de trois semaines de l'élection présidentielle du 31 octobre, Henri Konan Bédié répond à ses détracteurs et expose son plan pour sortir la Côte d’Ivoire de la crise.

Placide et déterminé. Comme à son habitude, le candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à l’élection présidentielle du 31 octobre, victime d’un coup d’État en décembre 1999, pèse ses mots et va droit au but. Dans l’entretien qu’il a accordé à Jeune Afrique (J.A. n° 2596, en kiosque du 10 au 16 octobre), Henri Konan Bédié affiche l’assurance de celui qui est sûr de l’emporter. « Cette fois-ci, c’est la bonne », affirme-t-il. Âgé de 76 ans, il sait qu’il entame son dernier combat. Pour, dit-il, un seul et « dernier mandat ».

S’il n’affectionne pas particulièrement l’armée, qu’il veut dégraisser, ses premières mesures seront d’ordre économique. « Je m’attacherai d’abord à assurer la sécurité des Ivoiriens, à les réconcilier et à créer les conditions favorables à la reprise de la croissance et au retour des investisseurs », indique-t-il.

« Pour que la lumière soit faite »
 
Deuxième priorité du Sphinx, la réconciliation. Mais il tient à préciser qu’il excluera de la loi d’amnistie déjà votée ceux qui ont commis des « crimes de sang ». « Je pense […] notamment aux tueries et au fait de tirer à balles réelles sur des manifestants aux mains nues… Tout cela doit être confié à la justice pour que la lumière soit faite. »

Enfin, s’il tente d’éviter les polémiques, ce n’est pas toujours réussi. Il dit par exemple attendre sagement le procès des 24 « barons » de la flière café-cacao « pour savoir ce qu’il en sortira ». Mais il ne peut s’empêcher de lâcher, au sujet desdits « barons » : « Ce sont les amis de M. Gbagbo. C’est parce qu’ils se sont brouillés entre eux que certains se retrouvent aujourd’hui en prison. »

Quant à la question des alliances ou rapprochements possibles avec Alassane Dramane Ouattara (ADO), qui a récemment déclaré dans une interview à Jeune Afrique qu’il pourrait devenir le Premier ministre de Bédié, ce dernier rejette la réciproque. « C’est exclu », affirme-t-il. Pour lui, au lendemain de l’élection, ce sera président ou rien. Quitte à trouver « une autre forme d’existence. Mais pas dans l’arène publique ».

Lire l'interview de Henri Konan Bédié dans le n° 2596 de Jeune Afrique, en kiosques du 10 au 16 octobre 2010.




 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Livre : le baroud d'honneur de Robert Dulas

Barbouze : un mot que Robert Dulas déteste, mais qui lui colle à la peau. Longtemps, ce pro du renseignement a traîné ses guêtres en Afrique. Aujourd'hui, c'est dans un livre qu'il[...]

Football : la Côte d'Ivoire se qualifie pour la CAN 2015

La sélection ivoirienne de football a obtenu son billet pour la Coupe d'Afrique des nations 2015 grâce à son match nul contre le Cameroun (0-0) mercredi à Abidjan. Les Lions indomptables étaient[...]

Le FMI demande et obtient l'arrêt des subventions pour Air Côte d'Ivoire

L'État ivoirien a répondu favorablement à une pression amicale du Fonds monétaire international, qui demandait avec insistance l'arrêt des appuis financiers au transporteur national Air Côte[...]

Côte d'Ivoire : pour Charles Konan Banny, c'est maintenant ou jamais

Des mois qu'il hésite à passer outre la consigne de son parti, le PDCI, et à se présenter à la présidentielle de 2015 face à Alassane Ouattara. Le pouvoir, Charles Konan[...]

Côte d'Ivoire : fragile retour au calme dans les casernes suite aux promesses du gouvernement

Des centaines de militaires réclamant un avancement sur salaire et de meilleures soldes ont manifesté mardi dans plusieurs villes de Côte d'Ivoire, dont Abidjan et Bouaké. Après une série[...]

Côte d'Ivoire - Michel Gbagbo : "Mon père doit revenir aux affaires"

Alors que la liste définitive des candidats à la présidence du Front populaire ivoirien (FPI) doit être validée d'ici au 26 novembre, le duel entre l'actuel chef du FPI, Pascal Affi N'Guessan, et[...]

Air Côte d'Ivoire démarre ses vols domestiques, avec un coup de pouce de l'État

 Air Côte d'Ivoire a lancé son programme de dessertes des villes de l'intérieur du pays. Un démarrage facilité par l'investissement de 7 milliards de F CFA réalisé par[...]

Côte d'Ivoire : le ministre de la Défense appelle les militaires à regagner les casernes

Des militaires réclamant un avancement sur salaires et de meilleures soldes bloquent Bouaké depuis mardi matin. La deuxième ville de Côte d'Ivoire est paralysée par des barricades et d'importants[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers