Extension Factory Builder
10/09/2010 à 17:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ould Mouloud craint pour sa sécurité personnelle. Ould Mouloud craint pour sa sécurité personnelle. © AFP

Premier acte de ce qu'on pourrait appeler les (més)aventures de Sidi Mouloud, dont on ne sait s'il sortira victorieux du bras de fer qui l'oppose aux autorités du Polisario. Ces dernières ont menacé de l'arrêter s'il tentait de rentrer à Tindouf, ce qui ne semble pas refroidir ses ardeurs.

Finalement, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud n’est pas parvenu à rejoindre les camps de Tindouf, à l’issue de son voyage au départ de Smara, au Maroc, le 30 août. Cet inspecteur général de la police du Polisario, qui a passé trois mois dans le royaume chérifien entre juin et août 2010, avait annoncé son désir de rejoindre les camps de Lahmada pour y défendre la proposition d’autonomie du Maroc.

Le policier, qui se trouve actuellement à Zouirate, en Mauritanie, a affirmé  que la direction du Polisario l’avait menacé de l’arrêter s’il rentrait à Tindouf. Aujourd’hui, il compte mettre les autorités du Polisario face à leurs contradictions. « Exprimer librement son opinion relève-t-il d’une trahison ? », s’est-il interrogé  sur les ondes de  la chaîne régionale Laâyoune TV.

« Responsabilité du monde entier »

À l’heure actuelle, Ould Mouloud n’a pas démissionné de son poste d’inspecteur. Il refuse d’être considéré comme un rallié au Maroc et se considère toujours comme un membre du Polisario. Pour l’heure, il réclame seulement le droit de pouvoir s’exprimer librement auprès des habitants des camps. L’homme, qui a laissé son épouse et ses quatre enfants à Tindouf, craint à présent pour sa vie. « Ma sécurité personnelle ne dépend plus de moi tout seul, désormais c’est la responsabilité du monde entier. »

Le monde entier n’a peut-être pas les yeux braqués sur lui mais au Maroc, le sort de Sidi Mouloud préoccupe toutes les associations des droits de l’homme. Sur internet, des centaines de Marocains, en majorité originaires des provinces du Sud, postent des messages de soutien. Les partis politiques, le Parti Authenticité et Modernité (PAM) en particulier, multiplient les communiqués de soutien. Ould Mouloud a demandé au Conseil consultatif des droits de l’homme (CCDH) de l’aider à garantir sa sécurité. Une tâche difficile quand on sait que l’ancien policier n’a pas renoncé à son projet suicidaire de rejoindre les camps.

Lire aussi sur le même sujet "Tindouf, si loin si proche" dans le n° 2592 de Jeune Afrique, en kiosques à partir du dimanche 12 septembre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Mehdi Benatia : 'Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc'

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À 2[...]

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Maroc : décès du général Abdelaziz Bennani, ancien numéro 2 de l'armée

L'ancien inspecteur des Forces armées royales, hospitalisé depuis plusieurs mois, est décédé mercredi 20 mai à Rabat. Parcours d'un acteur-clé de l'histoire militaire du royaume.[...]

Torture : retour sur la passe d'armes entre le Maroc et Amnesty International

L'ONG Amnesty International a publié mardi un rapport contenant de nombreuses allégations d'actes de torture commis au Maroc. La délégation interministérielle aux Droits de l'homme lui a[...]

Maroc : Fès en fête avec le festival des musiques sacrées du monde

Le Festival des musiques sacrées du monde débute ce 22 mai. Au programme : kora, guitare et percussions, mais aussi débats sur la tolérance et le pluralisme.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers