Extension Factory Builder
06/09/2010 à 09:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rabah Saâdane a démissionné du poste de sélectionneur samedi. Rabah Saâdane a démissionné du poste de sélectionneur samedi. © AFP

Le sélectionneur de l'équipe algérienne de football a décidé de démissionner samedi, après un match nul des Fennecs (1-1) contre la Tanzanie.

En moins d'un an, Rabah Saâdane sera passé du statut de héro national, lors de la qualification de l'Algérie pour son premier Mondial depuis 1986, à celui d'indésirable aux commandes de la sélection.

Entre-temps, il aura conduit les Fennecs au cours d'une bonne CAN et d'une Coupe du monde décevante. Mais ce sont les qualifications pour la prochaine CAN 2012, organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale, qui l'auront amené à démissionner.

Sous pression

Déjà sous la pression des critiques avant la rencontre, l'Algérie a concédé un match nul (1-1) à domicile vendredi face à la Tanzanie, qui ne faisait pourtant pas figure de favori. Rabah Saâdane a présenté sa démission le lendemain, choix qui a été « entériné par le président de la Fédération algérienne de Football » (FAF) Mohamed Raouraoua, précise l'organisation sur son site Internet.

Cette démission intervient en pleine campagne de qualification et moins de deux mois après sa reconduction à la tête des Fennecs. À l'époque, la FAF avait indiqué parier sur la « stabilité [...] condition sine qua none pour tout progrès ». Cet objectif est d'ores et déjà raté : le nouveau sélectionneur n'aura qu'un mois à sa disposition pour préparer son équipe pour la prochaine rencontre, face à la Centrafrique.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Au lendemain de l'opération d'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, où en est l'enquête ? Décryptage avec notre journaliste Fa[...]

Algérie : l'intouchable Abdelghani Hamel

Ses propres troupes se sont retournées contre lui. Mais le chef de la police nationale Abdelghani Hamel peut compter sur le soutien du président Bouteflika.[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Algérie : Rafik Khalifa, après la gloire, les déboires

Pour l'ex-golden boy, déjà condamné à la réclusion à perpétuité en Algérie, les ennuis continuent. Il vient d'écoper de cinq ans de prison en France.[...]

Infographie : l'assassinat des moines de Tibhirine vu selon les différents protagonistes

Deux juges d'instruction français sont actuellement en Algérie pour autopsier les têtes des moines de Tibhirine. En attendant les résultats de leur enquête, "Jeune Afrique" vous propose[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers