Extension Factory Builder
06/09/2010 à 09:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rabah Saâdane a démissionné du poste de sélectionneur samedi. Rabah Saâdane a démissionné du poste de sélectionneur samedi. © AFP

Le sélectionneur de l'équipe algérienne de football a décidé de démissionner samedi, après un match nul des Fennecs (1-1) contre la Tanzanie.

En moins d'un an, Rabah Saâdane sera passé du statut de héro national, lors de la qualification de l'Algérie pour son premier Mondial depuis 1986, à celui d'indésirable aux commandes de la sélection.

Entre-temps, il aura conduit les Fennecs au cours d'une bonne CAN et d'une Coupe du monde décevante. Mais ce sont les qualifications pour la prochaine CAN 2012, organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale, qui l'auront amené à démissionner.

Sous pression

Déjà sous la pression des critiques avant la rencontre, l'Algérie a concédé un match nul (1-1) à domicile vendredi face à la Tanzanie, qui ne faisait pourtant pas figure de favori. Rabah Saâdane a présenté sa démission le lendemain, choix qui a été « entériné par le président de la Fédération algérienne de Football » (FAF) Mohamed Raouraoua, précise l'organisation sur son site Internet.

Cette démission intervient en pleine campagne de qualification et moins de deux mois après sa reconduction à la tête des Fennecs. À l'époque, la FAF avait indiqué parier sur la « stabilité [...] condition sine qua none pour tout progrès ». Cet objectif est d'ores et déjà raté : le nouveau sélectionneur n'aura qu'un mois à sa disposition pour préparer son équipe pour la prochaine rencontre, face à la Centrafrique.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Compaoré, la voie royale

Article pr�c�dent :
Qui veut discréditer Mohamed el-Baradei ?

Réagir à cet article

Algérie

Ramtane Lamamra : il ne reste en Algérie 'que des résidus de terrorisme'

Ramtane Lamamra : il ne reste en Algérie "que des résidus de terrorisme"

Lors d’une déclaration à la presse, jeudi, Ramtane Lamamra, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a qualifié de "spectaculaire" l’[...]

Algérie : 23 jihadistes tués près de Bouira lors d'une opération de l'armée

L’armée populaire nationale algérienne a lancé mardi une importante opération contre des jihadistes dans les alentours de la capitale. Au moins 23 terroristes ont été[...]

Algérie : Tayeb Belaïz, c'est son coeur qui l'a lâché

Les problèmes de santé de Tayeb Belaïz, 67 ans, l'ont finalement contraint à quitter son poste de ministre de l'Intérieur le 14 mai. En guise de lot de consolation, il hérite du poste[...]

Le jihadiste algérien Belmokhtar dément l'allégeance de son groupe à l'EI

Le chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar a réaffirmé la loyauté de son groupe, Al-Mourabitoune, à Al-Qaïda et démenti l'allégeance à l'État islamique (EI) proclamée[...]

Algérie : 21 terroristes recherchés après l'assassinat de quatre agents de sûreté

Quatre retraités algériens ont été tués puis brûlés par des terroristes dans la région de Batna, (est) le 12 mai. Les unités algériennes de lutte contre le[...]

Farid Benstiti, l'homme qui a mené le PSG en finale de la Ligue des Champions

Jeudi soir, les joueuses du Paris SG se sont inclinées sans rougir à la dernière minute en finale de la Ligue des Champions, à Berlin, face au FFC Francfort (1-2). Farid Benstiti,[...]

Remaniement en Algérie : Intérieur, Énergie et Finances changent de mains

À la faveur du remaniement ministériel annoncé jeudi par le président Bouteflika jeudi, trois portefeuilles majeurs changent de mains : ceux de l’Intérieur, de l’Énergie et des[...]

Algérie : Louisa Hanoune, connivence zéro

La secrétaire générale du Parti des travailleurs fustige sans relâche la corruption de certains membres du gouvernement algérien. Osé...[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers