Extension Factory Builder
06/09/2010 à 09:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rabah Saâdane a démissionné du poste de sélectionneur samedi. Rabah Saâdane a démissionné du poste de sélectionneur samedi. © AFP

Le sélectionneur de l'équipe algérienne de football a décidé de démissionner samedi, après un match nul des Fennecs (1-1) contre la Tanzanie.

En moins d'un an, Rabah Saâdane sera passé du statut de héro national, lors de la qualification de l'Algérie pour son premier Mondial depuis 1986, à celui d'indésirable aux commandes de la sélection.

Entre-temps, il aura conduit les Fennecs au cours d'une bonne CAN et d'une Coupe du monde décevante. Mais ce sont les qualifications pour la prochaine CAN 2012, organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale, qui l'auront amené à démissionner.

Sous pression

Déjà sous la pression des critiques avant la rencontre, l'Algérie a concédé un match nul (1-1) à domicile vendredi face à la Tanzanie, qui ne faisait pourtant pas figure de favori. Rabah Saâdane a présenté sa démission le lendemain, choix qui a été « entériné par le président de la Fédération algérienne de Football » (FAF) Mohamed Raouraoua, précise l'organisation sur son site Internet.

Cette démission intervient en pleine campagne de qualification et moins de deux mois après sa reconduction à la tête des Fennecs. À l'époque, la FAF avait indiqué parier sur la « stabilité [...] condition sine qua none pour tout progrès ». Cet objectif est d'ores et déjà raté : le nouveau sélectionneur n'aura qu'un mois à sa disposition pour préparer son équipe pour la prochaine rencontre, face à la Centrafrique.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Du Maroc à l'Égypte, opération barricades contre le terrorisme

Du Maroc à l'Égypte, opération barricades contre le terrorisme

Face à la menace de multiples groupes armés, les pays d'Afrique du Nord se retranchent derrière leurs frontières. Mais la nécessité de passer à l'offensive se fait de plus e[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9[...]

Maghreb : sur les routes du jihad pour la Syrie ou l'Irak

Ils sont des milliers à partir depuis Rabat, Tunis, Alger ou Tripoli pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Qui sont-ils ? Pourquoi partent-ils ? Quelles routes empruntent-ils ? "Jeune Afrique" a [...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Algérie : valse de patrons à la tête du groupe pétrolier Sonatrach

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a un nouveau PDG, le 9e en 15 ans, signe d’une instabilité chronique à la tête du plus grand groupe africain par le chiffre d’affaires,[...]

Algérie : coup de balai à El-Mouradia

Si le mois de ramadan était jusqu'ici utilisé par Abdelaziz Bouteflika pour examiner les performances de ses ministres, cette année ce sont ses conseillers qui ont été passés au[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers