Extension Factory Builder
10/08/2010 à 16:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alpha Condé (à g.) et Cellou Dallein Diallo (à dr.) d'accord pour la date du 19 septembre. Alpha Condé (à g.) et Cellou Dallein Diallo (à dr.) d'accord pour la date du 19 septembre. © Reuters/Youri Lenquette pour J.A.

L’annonce de la date choisie pour le second tour de la présidentielle guinéenne a soulagé tout le monde, et particulièrement les deux candidats encore en lice.

Les deux partis qui verront leur représentant s’affronter au second tour de l’élection présidentielle en Guinée – celui de Cellou Dalein Diallo, l’UFDG et celui d’Alpha Condé, le RPG – ont fait savoir leur satisfaction à l’annonce de la date enfin choisie pour cette échéance.

Celui-ci aura lieu le 19 septembre prochain, soit près de trois mois après le premier tour.

« Éviter à notre pays des violences »

« Notre souhait était que le scrutin se tienne le plus vite possible. Maintenant que nous avons une date, c'est bien et c'est très bien d'ailleurs. Chacun est fixé, notre combat consiste à remporter cette élection de façon incontestable », a déclaré l'ancien Premier ministre, Cellou Dalein Diallo. « Nous avons les moyens et les militants pour arriver à notre fin », a-t-il ajouté.

Au RPG, le secrétaire administratif du parti d’Alpha Condé a « pris acte de cette décision ». Au nom de l’opposant historique au  régime guinéen, il a demandé « que les imperfections et autres faiblesses constatées au premier tour soient revues et corrigées. Notre exigence, c'est de ne pas accepter les légèretés constatées et sciemment entretenues lors du premier tour. Que chacun s'y mette pour un bon déroulement du scrutin pour éviter à notre pays des violences ».

Dénouement du processus électoral

La date du second tour a été annoncée lundi par le Cabinet du président de la transition Sékouba Konaté. Le 6 août, la Cour suprême l'avait officiellement reportée sine die, ce qui avait été perçu comme une victoire du Premier ministre Jean-Marie Doré, qui militait ouvertement pour différer ce deuxième tour de scrutin.

Mais une partie de l'opinion guinéenne s'inquiétait pour l'achèvement du processus électoral, dont le premier tour est entaché de recours pour fraude et bourrage d’urnes.

Le 27 juin dernier, les Guinéens ont voté dans le calme, choisissant parmi 24 candidats. Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé ont respectivement obtenu 43,69 % et 18,25 % des suffrages. Il s’agit de la première élection libre depuis l’indépendance en 1958 du pays, qui n'a connu que des régimes dictatoriaux civils et militaires.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Deux congrès qui divisent l'UFC

Article pr�c�dent :
Condamnations en série

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ban Ki-moon a annoncé mercredi à New York qu'il se rendra à partir du 18 décembre en Afrique de l'Ouest. Une tournée dans les pays qui ont été touchés par le virus Ebola. Pou[...]

L'État guinéen condamné pour "détention abusive" de deux officiers

Soupçonnés d'implication dans l'attaque de la résidence du président Condé en 2011, le général Nouhou Thiam et le colonel Sadou Diallo attendent depuis plus de 3 ans d'être[...]

Ebola et sida, même combat

Michel Sidibé est le directeur exécutif de l'Onusida.[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Yaya Touré, Patrick Vieira et Idris Elba s'engagent dans la lutte contre Ebola

Idris Elba, acteur britannique d'origine ghanéo-sierra-léonaise, et des stars de football dont l'Ivoirien Yaya Touré participent à une campagne lancée mercredi pour soutenir les efforts des[...]

Guinée : Alpha contre Ebola

Après avoir semblé minimiser l'ampleur de la crise, le président Condé fait désormais de la lutte contre le virus sa priorité. Assisté du Dr Sakoba Keïta, il est[...]

Liberia, Guinée, Sierra Leone : où en est la lutte contre Ebola ?

Si le taux hebdomadaire de transmission du virus Ebola reste élevé au Liberia, en Guinée et au Sierra Leone, l'OMS estime pouvoir "prendre le dessus" sur l'épidémie dans ces trois[...]

Hollande aux Guinéens : "Nous avons le devoir de vous soutenir" dans la lutte contre Ebola

À son arrivée à Conakry, François Hollande a affirmé, vendredi, la solidarité de la France avec la Guinée dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola. Le[...]

Ebola : chaque jour qui passe effrite l'espoir, dans quelle langue faut-il le dire ?

Une vingtaine d'artistes ouest-africains de renom se sont réunis pour interpeller les chefs d'État francophones sur la catastrophe que représente Ebola. Ils publient leur lettre ouverte dans Jeune Afrique.[...]

Guinée : au coeur du "ground zero" de l'épidémie d'Ebola

C'est ici, quelque part entre Nzérékoré et Macenta, en pleine forêt, qu'Ebola est apparu il y a bientôt un an. Une région difficile d'accès, qui a payé un lourd tribut[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers