Extension Factory Builder
20/07/2010 à 13:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Arrivée de Franck Ribéry à la Brigade de répression du proxénétisme, à Paris le 20 juillet. Arrivée de Franck Ribéry à la Brigade de répression du proxénétisme, à Paris le 20 juillet. © AFP

Les footballeurs Franck Ribéry et Karim Benzema sont sortis libres après sept heures de garde à vue à la Brigade de répression du proxénétisme à Paris mardi. Ils ont été mis en examen pour "sollicitation de prostituée mineure".

Mis à jour mercredi 21 juillet à 09h07

Le fiasco des Bleus en Afrique du Sud à peine oublié, c’est à la rubrique « fait divers » que l’on reparle des footballeurs français. Le milieu offensif du Bayern de Munich Franck Ribéry a été mis en examen pour « sollicitation de prostituée mineure » mardi 20 juillet au soir, à l'issue d'une garde à vue débutée quelques heures plus tôt et dont il est ressorti libre.

Son coéquipier de l'équipe de France, l’attaquant du Real Madrid Karim Benzema, a lui aussi été mis en examen.

Les deux sportifs ont été placés en garde à vue en fin de matinée dans une affaire de proxénétisme, pour laquelle ils avaient déjà été interrogés. C’est vers 9 heures qu’ils sont arrivés dans les locaux de la Brigade de répression du proxénétisme (BRP), où ils ont été entendus sur commission rogatoire du juge Yves Dando.

3 ans de prison et 45 000 euros d’amende

Le juge enquête sur une affaire de proxénétisme autour du Zaman Café, un bar proche des Champs-Élysées.  Les footballeurs sont suspectés d’avoir eu des relations tarifées avec une prostituée mineure au moment des faits : Zahia Dehar. Celle-ci avait affirmé qu’elle avait eu des relations avec ces joueurs alors qu’elle était mineure, mais qu’ils ne connaissaient pas son âge.
Le fait de solliciter des relations sexuelles avec une mineure prostituée est passible de trois ans de prison et de 45 000 euros d’amende, mais l’accusation doit apporter la preuve de la connaissance de son âge par les présumés fautifs.

Le billet d’avion pourra-t-il dénouer l’affaire ?

L’avocate de Franck Ribéry, Me Sophie Bottai, a affirmé que son client ignorait que la jeune femme était mineure. Toutefois, les enquêteurs veulent s’appuyer sur un billet d’avion, que Franck Ribéry a avoué avoir payé à Zahia Dehar pour qu’elle vienne lui rendre visite en Bavière. Si le joueur a procédé lui-même à la réservation (qui nécessite de donner la date de naissance du passager) il n’a pas pu ignorer la date de naissance de Zahia.

Pour sa part, Karim Benzema avait affirmé ne pas se sentir « concerné » par cette affaire et n’avoir « rien à (se) reprocher ».

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Immigration : l'auteure franco-sénégalaise Fatou Diome dénonce 'l'hypocrisie' de l'Union européenne

Immigration : l'auteure franco-sénégalaise Fatou Diome dénonce "l'hypocrisie" de l'Union européenne

Invitée vendredi sur le plateau de la chaîne de télévision publique France2, Fatou Diome, femme de lettres franco-sénégalaise, a livré un puissant réquisitoire contre les poli[...]

États-Unis : état d'urgence et couvre-feu déclarés à Baltimore

Quelques heures après l'instauration de l'état d'urgence à Baltimore par le gouverneur du Maryland, Lary Hogan, la maire a décrété lundi soir un "couvre-feu[...]

Rodrigo Rato, le mauvais élève du FMI

Rodrigo Rato, l'ancien directeur du Fonds monétaire international, est soupçonné de blanchiment. Ça fait un peu désordre.[...]

Quand Alpha Condé briefe Hollande

En visite privée à Paris la semaine du 20 avril, après avoir participé aux assemblées du FMI à Washington, le président guinéen n'a pas perdu son temps.[...]

Odyssées africaines : retour vers le présent

Jusqu'au 17 mai, l'exposition "Odyssées africaines", à Bruxelles, présente des oeuvres de jeunes artistes évoquant la manière dont mémoire et Histoire[...]

États-Unis : quand Obama joue avec le cliché raciste de l'"homme noir en colère"

À l’occasion du dîner annuel de l'association des correspondants accrédités à la Maison Blanche, samedi soir à Washington, Barack Obama était confronté à un[...]

Face au trafic des faux médicaments, la mobilisation de tous est indispensable !

Marc Gentilini, de la Fondation Chirac, est délégué général pour l’Accès à une santé et des médicaments de qualité. Bien que source de nombreux[...]

L'option militaire n'est pas une solution à la tragédie en Méditerranée, selon Ban Ki-moon

Le recours à la force n'est pas une solution à la tragédie des migrants en Méditerranée, assure le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, dans un entretien[...]

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie arrive ce samedi le 25 avril à Abidjan, première étape d’une tournée en[...]

Les mystères de la Corsafrique

Feliciaggi, Tomi, Pasqua, Foccart, Bongo Ondimba, Sassou Nguesso, IBK... Bienvenue en Corsafrique ! Dans son numéro double, "Jeune Afrique" consacre une enquête à l'ascension des Corses en Afrique,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100720130012 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100720130012 from 172.16.0.100