Extension Factory Builder
09/07/2010 à 19:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La reine Paola lors de sa visite à Kinshasa, le 1er juillet 2010. La reine Paola lors de sa visite à Kinshasa, le 1er juillet 2010. © AFP

À Kinshasa, la Reine des Belges a reçu des bijoux somptueux. Des cadeaux qui font grincer des dents...

Lors de son séjour à Kinshasa pour la commémoration du cinquantenaire de la République démocratique du Congo, la Reine des Belges, Paola, s’est vu offrir des bijoux par le couple présidentiel congolais. Un cadeau pour le moins embarrassant qui fait les délices de la presse belge…

Lorsque le quotidien belge La dernière heure a fait état du somptueux cadeau reçu par la Reine à Kinshasa la semaine dernière, le Palais royal s’est empressé de préciser que la parure - un collier, des boucles d’oreille et un bracelet en « diamants et pierres précieuses » - serait propriété de l’État (tout en restant à la disposition de la famille royale).

Pendant ce temps, l’ambassade de la République démocratique du Congo a démenti l’information, arguant que le seul cadeau qui ait été offert par le président Kabila au couple royal - ainsi qu'à tous les autres invités - était une « montre à l’effigie du cinquantenaire ».

Malaise

Le Palais royal a finalement concilié les deux déclarations officielles. Oui, il y a bien un cadeau. Non, il ne vient pas du président Joseph Kabila… mais de son épouse Olive Lembe Di Sita.

De toute évidence, les deux pays ne sont pas très à l’aise dans cette histoire. Et la presse belge - en particulier néerlandophone - a pris un malin plaisir à égratigner les deux parties. Les scandales de corruption et de violation de droits de l’homme en RD Congo ont refait surface pour l’occasion.

Mais c’est encore la monarchie belge que ces révélations mettent le plus en difficultés. La presse mettant en avant l’indécence de son train de vie en cette période de disette. Après la poussée victorieuse des partis indépendantistes flamands aux dernières législatives, le roi Albert II n’avait pas besoin de ça.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Le président défie l'armée

Article pr�c�dent :
Les champions visent les pays émergents

Réagir à cet article

RD Congo

Ignorantus, ignoranta...

Au début de ce mois, j'ai rencontré tout à fait par hasard un ancien collègue de l'ex-télévision nationale Télé Zaïre. Belle occasion pour nous de ressasser le p[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival, le Congo, en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

CAN 2015 : la RDC compte sur ses stars pour la qualification

Après deux matchs nuls face au Cap-Vert (0-0) et à la Zambie (1-1), les Léopards jouent leur place en quarts de finale de la CAN 2015 face à la Tunisie ce lundi (19h). Le sélectionneur Florent[...]

RDC 

RDC : la nouvelle loi électorale a été adoptée par le Parlement

L'Assemblée nationale et le Sénat de la RDC ont harmonisé dimanche leurs divergences en adoptant le projet de loi électorale controversé. Mais des incertitudes demeurent et une partie de[...]

RDC : le Parlement doit adopter la loi électorale sans l'alinéa litigieux

La loi électorale à l'origine de violences meurtrières en République démocratique du Congo devait être adoptée dimanche par le Parlement, où le camp du président[...]

Violences en RDC : la police mise en cause, blocage au Parlement

Le président de l'Assemblée nationale congolaise a dénoncé samedi un "dérapage" de la police, qui a tiré dans la foule à Kinshasa durant les violences meurtrières[...]

Répression en RDC : le président de l'Assemblée reconnaît un "dérapage"

Le président de l'Assemblée nationale en République démocratique du Congo (RDC) a reconnu samedi sur Twitter un "dérapage" lorsque la police a tiré à "balles[...]

RDC : Katumbi attaqué sur tous les fronts

Rien ne va plus au Katanga pour Moïse Katumbi depuis que celui-ci a pris ses distances vis à vis d'un éventuel 3e mandat du président Kabila. Lequel vise là où ça fait mal : au[...]

RDC 

RDC : le Sénat impose la tenue de la présidentielle en 2016 dans les délais constitutionnels

Lors du vote article par article du projet de loi controversé modifiant la loi électorale en RDC, les sénateurs congolais ont supprimé vendredi l'incise contenue dans le texte initial qui liait[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100709173722 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100709173722 from 172.16.0.100