Extension Factory Builder
09/07/2010 à 19:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La reine Paola lors de sa visite à Kinshasa, le 1er juillet 2010. La reine Paola lors de sa visite à Kinshasa, le 1er juillet 2010. © AFP

À Kinshasa, la Reine des Belges a reçu des bijoux somptueux. Des cadeaux qui font grincer des dents...

Lors de son séjour à Kinshasa pour la commémoration du cinquantenaire de la République démocratique du Congo, la Reine des Belges, Paola, s’est vu offrir des bijoux par le couple présidentiel congolais. Un cadeau pour le moins embarrassant qui fait les délices de la presse belge…

Lorsque le quotidien belge La dernière heure a fait état du somptueux cadeau reçu par la Reine à Kinshasa la semaine dernière, le Palais royal s’est empressé de préciser que la parure - un collier, des boucles d’oreille et un bracelet en « diamants et pierres précieuses » - serait propriété de l’État (tout en restant à la disposition de la famille royale).

Pendant ce temps, l’ambassade de la République démocratique du Congo a démenti l’information, arguant que le seul cadeau qui ait été offert par le président Kabila au couple royal - ainsi qu'à tous les autres invités - était une « montre à l’effigie du cinquantenaire ».

Malaise

Le Palais royal a finalement concilié les deux déclarations officielles. Oui, il y a bien un cadeau. Non, il ne vient pas du président Joseph Kabila… mais de son épouse Olive Lembe Di Sita.

De toute évidence, les deux pays ne sont pas très à l’aise dans cette histoire. Et la presse belge - en particulier néerlandophone - a pris un malin plaisir à égratigner les deux parties. Les scandales de corruption et de violation de droits de l’homme en RD Congo ont refait surface pour l’occasion.

Mais c’est encore la monarchie belge que ces révélations mettent le plus en difficultés. La presse mettant en avant l’indécence de son train de vie en cette période de disette. Après la poussée victorieuse des partis indépendantistes flamands aux dernières législatives, le roi Albert II n’avait pas besoin de ça.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

 Le premier Global Africa Investment Summit à Londres a été nettement dominé par la présence des pays anglophones. Rare exception, la RD Congo a présenté plusieurs projets[...]

RDC : opération "villes mortes" dans les grandes agglomérations du Nord-Kivu

Une opération "villes mortes" a été organisée mardi dans la plupart des grandes agglomérations du Nord-Kivu (est de la RDC) pour protester contre l'insécurité[...]

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Ebola : l'épidémie en RDC est dûe à une nouvelle souche

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est issu d'une nouvelle souche. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.[...]

RDC : nouveau massacre de civils par les rebelles ougandais

Vingt-deux personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ont été massacrées vendredi soir lors d'une nouvelle tuerie commise par des rebelles ougandais dans l'est de la République[...]

RDC : Kinshasa veut expulser le responsable des droits de l'homme de l'ONU

Kinshasa a demandé jeudi le rappel de Scott Campbell, chef du bureau de l'ONU pour les droits de l'homme en RDC, au lendemain de la publication d'un rapport de ses services dénonçant des crimes commis par[...]

RDC : 26 morts dans une attaque à Beni, attribuée à l'ADF-NALU

Des rebelles ont attaqué le village de Beni, à l'est de la RDC, dans la nuit de mercredi à jeudi. Vingt-six personnes ont été tuées.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers