Extension Factory Builder
25/06/2010 à 09:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président du Rwanda, Paul Kagamé, le 8 novembre 2009 à Charm-el-Sheikh. Le président du Rwanda, Paul Kagamé, le 8 novembre 2009 à Charm-el-Sheikh. © AFP

Alors que l’élection présidentielle du 9 août se rapproche, le climat est de plus en plus pesant au Rwanda. Des dizaines d’opposants manifestant pacifiquement ont été arrêtés, jeudi 25 juin, et un nouveau rival du président Paul Kagamé risque d’être poursuivi pour de lourds chefs d'inculpation, dont l'homicide.

Des dizaines de manifestants de l'opposition ont été arrêtés par la police rwandaise, jeudi 25 juin, au moment où le président Paul Kagamé déposait son dossier devant la Commission électorale nationale pour pouvoir briguer un second mandat le 9 août.

Selon un porte-parole de la police, étrangement peu précis, de 20 à 30 personnes ont été arrêtées pour avoir provoqué des « troubles » à Kigali. Il a confirmé que le candidat à l'élection présidentielle du Parti social Imberakuri (PS-Imberakuri), Bernard Ntaganda, avait été mis en garde à vue, hier dans la matinée.

Celui-ci risque d'être poursuivi pour « divisionnisme fondé sur l'ethnicité, rassemblement sans autorisation, constitution de groupes de personnes soupçonnées d'être des criminels et tentative de meurtre ». Il serait soupçonné d'être l'instigateur d'un complot visant à assassiner, en début d'année, Christine Mukabunani, chef de file d'un groupe dissident de son parti PS Imberakuri. « Il (Ntaganda) n'a pas encore été inculpé, nous continuons à l'interroger et à rassembler des preuves », a déclaré le porte-parole de la police.

« Idéologie génocidaire »

Une autre candidate de l'opposition, Victoire Ingabire (elle-même inculpée de promotion de l'idéologie génocidaire et d'appartenance supposée à une organisation terroriste), a déclaré que des membres de son parti, les Forces démocratiques unies, avaient été arrêtés alors qu'ils participaient à une manifestation pacifique à Kigali, devant le ministère de la Justice. « Je pense que plus de 100 personnes ont été arrêtées », a-t-elle affirmé à l’agence Reuters.

Les Forces démocratiques unies, ainsi que le Parti démocratique vert, ont appelé à un report de l'élection présidentielle du 9 août afin de pouvoir satisfaire aux conditions techniques requises pour enregistrer leur participation au scrutin. Ce sont les deux seules formations à n'avoir pas pas pu s'enregistrer jusqu'à présent.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de "rumeurs"[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

Rwanda : fin de l'interminable ultime audience du TPIR

Créé en 1994, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a clôturé mercredi à Arusha l'audience de son ultime procès en appel. Le verdict est attendu au mois[...]

Le modèle burundais à l'épreuve

Trop souvent, l'histoire du génocide des Tutsis au Rwanda, telle que racontée par les grands médias occidentaux, se focalise exagérément sur son "élément[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap-Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Rwanda - Génocide des Tutsis : la fin d'une longue omerta en France ?

En annonçant la déclassification partielle des archives élyséennes portant sur les années 1990-1995, François Hollande adresse un signal fort à Kigali. Plusieurs centaines[...]

"Rwanda's Untold Story" : négationnisme à la BBC

Selon la BBC, la chaîne n'a pas enfreint sa charte éditoriale en diffusant "Rwanda's Untold Story". Accusé de faire "la promotion du négationnisme" du génocide des Tutsis, le[...]

Génocide au Rwanda : les enjeux de la déclassification des archives de l'Élysée

Vingt et un ans après le génocide des Tutsis, François Hollande va rendre accessibles aux chercheurs les archives de la présidence de la République française sur le dossier rwandais. Une[...]

Génocide au Rwanda : la présidence française annonce la déclassification de ses archives

C'est un pas historique que vient de franchir la présidence française en annonçant, mardi 7 avril, la déclassification de ses archives sur le Rwanda de 1990 à 1995, et donc sur le génocide[...]

Rwanda - Paul Kagamé : "Nul ne peut nous dicter notre conduite"

La campagne pour sa réélection a déjà commencé. Et le chef de l'État rwandais, Paul Kagamé, n'entend pas recevoir de leçons de l'étranger quant à une [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100625091850 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100625091850 from 172.16.0.100