Extension Factory Builder
21/06/2010 à 18:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le tanker Probo Koala battait pavillon panaméen. Le tanker Probo Koala battait pavillon panaméen. © Reuters

Ouvert le 1er juin, le procès à Amsterdam de la société Trafigura, qui avait affrété le Probo Koala en 2006, est à un tournant. Avant les plaidoiries de la défense, la procureure a demandé une amende de deux millions d’euros contre la multinationale et des peines de prison ferme contre plusieurs de ses employés.

Jugé à Amsterdam, la société Trafigura est poursuivie dans l'affaire du Probo Koala pour infraction aux législations sur les importations, les exportations de déchets et la protection de l'environnement, ainsi que pour faux en écriture. Le négociant en produits pétroliers encourt une amende de 2,1 millions d'euros. Et il aura bien du mal à y échapper.

Lundi 21 juin, trois semaines après l'ouverture du procès, le réquisitoire du parquet a clairement pointé du doigt la responsabilité de Trafigura. Le négociant en produits pétroliers avait affrété le Probo Koala, le cargo qui, en 2006, avait déversé ses déchets toxiques en Côte d'Ivoire provoquant, selon la justice ivoirienne, 17 décès et des milliers d'intoxications (ce que la multinationale a toujours nié).

La procureure du tribunal d'Amsterdam, Renske Mackor, a requis une amende de deux millions d'euros contre la multinationale qui, selon elle, porte « la responsabilité finale pour toute la procédure à bord du Probo Koala ». La société a « placé ses propres intérêts commerciaux au-dessus de ceux de la santé et de l'environnement, aussi bien ici aux Pays-Bas qu'en Côte d'Ivoire », a-t-elle encore affirmé.

Aucun dirigeant présent

Celle-ci a également demandé des peines d’emprisonnement à l’encontre de plusieurs employés de Trafigura : un an de prison pour Naeem Ahmed, 43 ans, qui avait coordonné l'escale du cargo dans le port d'Amsterdam, et 4 mois de prison pour le capitaine ukrainien du cargo, Sergiy Chertov, 46 ans. Ils n’étaient pas présents au procès. Pas plus qu’aucun dirigeant de la multinationale, d'ailleurs.

Le parquet a également requis 6 mois de prison dont 3 mois avec sursis contre l'ancien directeur de la société spécialisée dans le traitement des déchets Amsterdam Port Service (APS), Evert Uittenbosch, 60 ans, jugé pour infraction à la législation sur la protection de l'environnement. Pour cette même infraction, des amendes de 250 000 euros à l'encontre d'APS et de 150 000 euros à l'encontre de la ville d'Amsterdam ont été réclamées.

« Les employés de Trafigura avaient connaissance de la nocivité des déchets », a souligné la procureure dans son réquisitoire. Le Probo Koala avait accosté le 2 juillet 2006 dans le port d'Amsterdam où ses slops (résidus de nettoyage des cales) devaient être traités. Mais l'opération avait été annulée car APS avait demandé un prix de traitement trente fois supérieur à celui convenu, les slops s'avérant plus toxiques qu'annoncé. Le cargo était reparti trois jours plus tard.

Nouvelles poursuites aux Pays-Bas ?

C’est la première fois que Trafigura comparaît devant un tribunal pour cette affaire, des accords à Londres et Abidjan ayant entraîné l'abandon des poursuites contre la multinationale pour le déversement des déchets en Cote d'Ivoire. Si les indemnisations des victimes ont enfin commencé, le ministre de l’Intérieur, Désiré Tagro, est visé par une enquête pour corruption et détournements éventuels des sommes allouées aux victimes.

« Ce que nous trouvons dommage, c'est que Trafigura ne soit pas poursuivi ici pour le déchargement (des déchets toxiques) en Côte d'Ivoire », a déclaré Marietta Harjono, une porte-parole de Greenpeace présente à l'audience. L’ONG de défense de l’environnement avait saisi le 16 septembre 2009 la justice néerlandaise pour que les responsables du déversement de déchets toxiques en Côte d'Ivoire soient poursuivis aux Pays-Bas. Mais la justice néerlandaise ne s’est pas encore prononcée dans ce volet de l’affaire. Le procès doit s'achever le 9 juillet, avec un jugement attendu pour le 23 du même mois. (Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

 Dans une déclaration écrite, le bâtonnier du barreau de Côte d'Ivoire critique le recours par Orrick au statut de conseiller juridique. Le secrétaire de l'Ordre des avocats demande au cabinet[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara renforce le contrôle des fonds publics

Le gouvernement ivoirien poursuit son action contre les détournements de fonds publics. En Conseil des ministres, le président Alassane Ouattara a signé un projet de décret élargissant les[...]

Côte d'Ivoire : la CPI rejette la demande de Laurent Gbagbo d'assister aux obsèques de sa mère

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu sa décision, mercredi : Laurent Gbagbo ne sera pas autorisé à assister aux funérailles de sa mère en[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Ggagbo aura-t-il lieu ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 coaccusés devait s'ouvrir le 22 octobre, mais il a été reporté sine die. Manque de préparation de la justice ivoirienne ?[...]

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers