Extension Factory Builder
08/06/2010 à 13:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les chefs d'État de la Cemac. Les chefs d'État de la Cemac. © Rafaël Ricoy

Lors de leur sommet extraordinaire qui s’est ouvert à Brazzaville, lundi 7 juin, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale ont procédé à de nouvelles nominations. Objectif : « remédier » aux dysfonctionnements de la Beac.

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), « poumon et souffle économique monétaire » de l’Afrique centrale, comme l’a appelé le président congolais Denis Sassou Nguesso, n’est pas encore sortie d’affaire. Réunis à Brazzaville depuis le 7 juin, les six présidents des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), qui devaient faire le bilan des décisions prises à Bangui en janvier, ont à nouveau pointé « des dysfonctionnements au sein de l’institution d’émission », à savoir la Beac.

Conséquences : ils ont procédé à de nouvelles nominations, comme celles du Congolais Daniel Ngassiki, qui devient secrétaire général de l’institution. Les six présidents se sont aussi mis d’accord sur « l’uniformisation de la durée des mandats [à la tête des institutions de la Cemac, NDLR] à cinq ans, à l'exception de la BEAC ».

L’intégration régionale au point mort

L’institution avait été ébranlée par le scandale des malversations opérées depuis le bureau parisien de la Banque centrale et révélées par Jeune Afrique (25 millions d’euros entre 2004 et 2009, d’après un rapport publié fin octobre) et la découverte de placements hasardeux par ses dirigeants. Lors du sommet extraordinaire du mois de janvier, une profonde réforme des statuts avait été actée, instituant le principe de rotation du poste de gouverneur entre les six États membres. Ce poste, auparavant dévolu à un Gabonais, était revenu à l’Équato-Guinéen Lucas Abaga Nchama.

Outre les nouvelles nominations, la création d’un « passeport Cemac », qui devrait permettre la libre circulation des biens et des personnes au sein de la zone, était également à l’ordre du jour. Le président congolais, hôte du sommet, a fait par de ses inquiétudes. « Il faut prendre des mesures de sauvegarde, il ne faudrait pas que les criminels profitent de ce passeport », a-t-estimé.

C’est aussi Brazzaville qui, d’après Antoine Ntsimi, le président de la Commission de la Cemac, devrait hériter du siège de la future compagnie aérienne Air Cemac. On s’attendait à une date pour le début de l’exploitation mais Ntsimi a simplement indiqué qu’un « contact » a été pris avec le « partenaire stratégique South African Airways ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le m�me sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Centrale

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Cameroun : Afriland First Bank ouvre une agence dédiée à la finance islamique

Le groupe bancaire camerounais vient d'ouvrir à Yaoundé sa première agence spécialisée dans la finance islamique et envisage une extension du réseau au reste du pays. Une première[...]

Sucre : Cosumar part favori au Cameroun

 Cosumar, leader du marché du sucre au Maroc, est favori pour remporter l'appel à candidature pour la construction d'un complexe sucrier au Cameroun, a appris "Jeune Afrique".[...]

Burundi : la société civile demande au président de renoncer à un troisième mandat

Un collectif regroupant 304 associations de la société civile demande au président du Burundi, Pierre Nkurunziza, d’annoncer officiellement qu’il ne sera pas candidat à[...]

Le Cameroun va émettre un eurobond de 1,5 milliard de dollars

Cet eurobond de 1,5 milliard de dollars, la première incursion du Cameroun sur les marchés internationaux, sera pilotée par Standard Chartered Bank of Cameroon et Société générale.[...]

Standard & Poor's dégrade la note du Congo-Brazzaville

Standard & Poor’s a abaissé d'un cran la note de la République du Congo à "B", en raison de la chute des cours du pétrole dont les effets sur l’économie du pays[...]

Robert Kidiaba, héros de la RD Congo qui remporte la petite finale de la CAN 2015

Le gardien des Léopards a arrêté un penalty dans la séance de tirs au but qui a départagé la Guinée équatoriale et la RD Congo dans le match pour la 3e place (0-0, 4-2[...]

RDC-Guinée équatoriale: Tout ce qu'il faut savoir avant la petite finale

La RD Congo affronte la Guinée équatoriale pour la troisième place de la CAN 2015 dans la petite finale à 17 heures samedi 7 février. On vous dit tout sur ce choc.[...]

CAN 2015 : Le Ghana écrase la Guinée équatoriale et s'offre une finale

Le Ghana des frères Ayew, tous les deux buteurs sur la pelouse de Malabo, a largement dominé la Guinée équatoriale qui a affiché ses limites en demi-finale de la Coupe d'Afrique des nations[...]

CAN 2015 : La demi-finale entre le Ghana et la Guinée équatoriale interrompue à cause d'incidents

Le Ghana menait 3-0 à la 83e minute en demi-finale de la CAN 2015 face à la Guinée équatoriale jeudi soir à Malabo quand des incidents violents ont éclaté dans les tribunes et[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100608110448 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100608110448 from 172.16.0.100