Extension Factory Builder
11/05/2010 à 11:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le mandat du président, François Bozizé, devait initialement se terminer le 11 juin. Le mandat du président, François Bozizé, devait initialement se terminer le 11 juin. © AFP

L’Assemblée nationale a adopté une loi permettant la prolongation du mandat présidentiel jusqu’à l’élection, récemment reportée à une date ultérieure.

Pour éviter tout problème de vacance du pouvoir, l’Assemblée nationale centrafricaine a adopté une nouvelle loi permettant la prolongation du mandat présidentiel en cas de report de la date des élections. Une situation vers laquelle la Centrafrique se dirige sans aucun doute, depuis la récente décision de la Commission électorale indépendante (CEI) de reporter le scrutin.

« Lorsque le processus électoral déclenché dans les délais prévus par la Constitution n'aboutit pas pour cause d'événements imprévisibles (...) avant la fin du mandat du président (...), le président de la République saisit la Cour constitutionnelle afin, d'une part, de constater le risque d'expiration du mandat présidentiel (...) et, d'autre part, d'autoriser le président à conserver ses prérogatives afin de faire organiser les élections », indique le texte de loi, approuvé à 95 voix, contre six défavorables et une abstention, sur un total de 102 députés présents.

« Le processus électoral reprend à partir de la décision de la Cour constitutionnelle, et les nouveaux délais sont obligatoirement fixés en observation stricte des délais prescrits dans le code électoral », dit-il.

Reste à fixer une date

Cette modification de la Constitution devrait permettre au président, François Bozizé, de rester à son poste après l'expiration de son mandat, le 11 juin, et jusqu'à l'organisation des élections. Les scrutins, initialement prévus le 25 avril, ont été repoussés une première fois au 16 mai, puis une deuxième fois à une date ultérieure qui reste à déterminer.

Le report était réclamé par la classe politique, mais également par la société civile et des bailleurs de fonds du processus électoral, qui estiment que la Centrafrique ne rassemblait pas les conditions nécessaires pour la tenue de scrutins exempts de contestation.

Après l'annonce du report, le 29 avril, le Collectif des forces du changement, qui regroupe l'opposition et d'ex-mouvements rebelles, s'était engagé à ne pas « contester la légitimité » de M. Bozizé jusqu'aux élections.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Cinquante ans de rêves assassinés

Article pr�c�dent :
Attijariwafa avance ses pions

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Boko Haram : des survivants du massacre de Baga racontent

Boko Haram : des survivants du massacre de Baga racontent

Boko Haram poursuit son avancée dans le nord-est du Nigeria. Une percée qui n'est pas sans conséquence sur les populations civiles, principales victimes des exactions du groupe islamiste. Témoignages de[...]

RDC : Katumbi le frondeur

Rien ne va plus entre le président et le gouverneur du Katanga. Après avoir mis en garde Joseph Kabila contre la tentation d'un troisième mandat, Moïse Katumbi se prépare à des[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

CAN 2015 : "Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue"

La qualification de la RDC en quarts de finale de la CAN 2015 a apporté un peu de joie aux Congolais après les heurts violents des derniers jours à Kinshasa. Témoignages. [...]

RDC : l'opposition exige la publication d'un calendrier global des prochaines élections

La loi électorale n'est pas encore promulguée, et n'est donc pas encore en vigueur, mais l'opposition a d'ores et déjà exigé mardi la publication d'un calendrier global des scrutins à[...]

Les élections de février, un test décisif pour l'unité du Nigeria

Comfort Ero dirige le programme Afrique à Nairobi depuis janvier 2011 au sein de Crisis Group. À moins d’un mois d’élections qui sont déjà l’objet de vives controverses, le[...]

RDC - Manifestants tués à Kinshasa : le général Kanyama, responsable ou irréprochable ?

À Kinshasa, des heurts meurtriers avaient éclaté entre policiers et manifestants lors de récentes protestations contre le projet de loi électorale. Le général Célestin[...]

Burundi : sur les pas de Bob Rugurika, journaliste emprisonné à Muramvya

Bob Rugurika, journaliste burundais et directeur de la Radio publique africaine (RPA), est à l'isolement au pénitencier de Muramvya. Il est accusé d'avoir publié l'interview d'un homme qui[...]

Mali : au moins trois morts dans une manifestation anti-Minusma à Gao

Au moins trois personnes ont été tuées mardi à Gao, dans le nord du Mali, pendant une manifestation contre la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), accusée de tenter d'affaiblir des groupes[...]

Sénégal - Giresse : "Viser le match nul, je ne sais pas faire"

Mardi soir à Malabo (19 heures), le Sénégal, leader du groupe C, affronte l’Algérie. Un match nul peut suffire aux Lions de la Teranga, qui ont déjà engrangé quatre points.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100511115353 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100511115353 from 172.16.0.100