Extension Factory Builder
06/05/2010 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Gilbert Fossoun Houngbo avait accédé à la primature en octobre 2007. Gilbert Fossoun Houngbo avait accédé à la primature en octobre 2007. © D.R.

Comme on s’y attendait, le Premier ministre togolais, Gilbert Fossoun Houngbo, a remis sa démission au chef de l’État, Faure Gnassingbé. Le président veut composer un nouveau gouvernement « de large ouverture ».

Selon un communiqué de la présidence, Faure Gnassingbé a accepté, mercredi 5 mai, la démission du Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo et « félicité le Premier ministre et l’ensemble du gouvernement pour la qualité du travail accompli ».

« Le président de la République lui a demandé d'assurer l'expédition des affaires courantes jusqu'à la nomination d'un nouveau Premier ministre, ajoute le communiqué. Des discussions politiques seront engagées avec l’ensemble de la classe politique pour la formation d’un nouveau gouvernement de large ouverture politique. »

La démission de Houngbo intervient quarante-huit heures après la prestation de serment du président togolais, réélu le 4 mars dernier pour un deuxième mandat de cinq ans.

Bilan mitigé

Nommé le 7 septembre 2008 au poste de Premier ministre du Togo, Gilbert Fossoun Houngbo est expert-comptable de formation, anciennement secrétaire général adjoint des Nations unies et directeur « Afrique » du Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud). Il avait succédé à la primature en octobre 2007 à Komlan Mally, membre du Rassemblement du peuple togolais (RPT au pouvoir) et actuel ministre de la Santé.

Si Faure Gnassingbé l’a félicité pour la « manière exemplaire » dont il a conduit l’organisation de l'élection présidentielle ainsi que « pour l'immense tâche qu'il a accomplie à la tête du gouvernement », son bilan apparaît cependant mitigé.

En ce qui concerne le scrutin présidentiel, de nombreuses irrégularités dans l’organisation du scrutin présidentiel ont été pointées du doigt par l’Union européenne. Il n’en reste pas moins que les principaux bailleurs étrangers, qui avaient rompu leur coopération avec le Togo depuis une quinzaine d’années, ont progressivement accepté d’aider à nouveau le pays. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Les émeutiers de Vélingara condamnés

Article précédent :
Le spleen des patrons

Réagir à cet article

Togo

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Togo : 2030 à l'horizon

Kako Nubukpo est ministre togolais de la Prospective et de l'Évaluation des politiques publiques.[...]

Textile togolais : Nini ou les froufrous du business

Son École des arts de la mode a déjà formé 800 étudiants et elle publie un cahier de tendances destiné aux tailleurs et couturiers présentant, entre autres, ses[...]

Mode - Alphadi : "Donnons une chance à nos artisans"

Des entreprises de textile et des enseignes africaines ? Oui, c'est possible, explique Alphadi, le célèbre styliste nigérien. Qui plaide pour une plus grande implication de l'État togolais.[...]

Togo : l'autre Olympio

Dans la famille, il y a Sylvanus, le père de l'indépendance togolaise, Gilchrist, l'ex-opposant historique. Et maintenant, leur neveu, chef d'entreprise, qui entre en politique.[...]

Togo - Arthème Ahoomey-Zunu : "Les résultats des réformes sont là"

Amélioration des rentrées fiscales, adaptation des infrastructures, politique de l'emploi... Pour le Premier ministre, fini les plans d'urgence : place à l'émergence.[...]

Togo : en attendant la présidentielle

À Lomé, la question taraude tous les esprits : dans quelles conditions se déroulera la prochaine élection présidentielle, prévue début 2015 ? À moins d'un an de[...]

Arts : Jimi Hope et la note bleue

Bluesman et grand admirateur de Jimi Hendrix, le musicien Jimi Hope sculpte et peint aussi. Rencontre avec un ovni de l'art.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers