Extension Factory Builder
06/05/2010 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Gilbert Fossoun Houngbo avait accédé à la primature en octobre 2007. Gilbert Fossoun Houngbo avait accédé à la primature en octobre 2007. © D.R.

Comme on s’y attendait, le Premier ministre togolais, Gilbert Fossoun Houngbo, a remis sa démission au chef de l’État, Faure Gnassingbé. Le président veut composer un nouveau gouvernement « de large ouverture ».

Selon un communiqué de la présidence, Faure Gnassingbé a accepté, mercredi 5 mai, la démission du Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo et « félicité le Premier ministre et l’ensemble du gouvernement pour la qualité du travail accompli ».

« Le président de la République lui a demandé d'assurer l'expédition des affaires courantes jusqu'à la nomination d'un nouveau Premier ministre, ajoute le communiqué. Des discussions politiques seront engagées avec l’ensemble de la classe politique pour la formation d’un nouveau gouvernement de large ouverture politique. »

La démission de Houngbo intervient quarante-huit heures après la prestation de serment du président togolais, réélu le 4 mars dernier pour un deuxième mandat de cinq ans.

Bilan mitigé

Nommé le 7 septembre 2008 au poste de Premier ministre du Togo, Gilbert Fossoun Houngbo est expert-comptable de formation, anciennement secrétaire général adjoint des Nations unies et directeur « Afrique » du Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud). Il avait succédé à la primature en octobre 2007 à Komlan Mally, membre du Rassemblement du peuple togolais (RPT au pouvoir) et actuel ministre de la Santé.

Si Faure Gnassingbé l’a félicité pour la « manière exemplaire » dont il a conduit l’organisation de l'élection présidentielle ainsi que « pour l'immense tâche qu'il a accomplie à la tête du gouvernement », son bilan apparaît cependant mitigé.

En ce qui concerne le scrutin présidentiel, de nombreuses irrégularités dans l’organisation du scrutin présidentiel ont été pointées du doigt par l’Union européenne. Il n’en reste pas moins que les principaux bailleurs étrangers, qui avaient rompu leur coopération avec le Togo depuis une quinzaine d’années, ont progressivement accepté d’aider à nouveau le pays. (avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Les émeutiers de Vélingara condamnés

Article précédent :
Le spleen des patrons

Réagir à cet article

Togo

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte [...]

RDC, Gabon, Maroc, Togo : short-list des sélectionneurs potentiels

De nombreuses sélections africaines, dont celles de RDC, du Gabon, du Maroc et du Togo, cherchent un nouveau coach. Tour d’horizon des candidats les plus sérieux.[...]

Kofi Yamgnane : en France, "quand on est noir, la moindre erreur est impardonnable"

À l'occasion des municipales françaises, l'ancien maire et député franco-togolais Kofi Yamgnane a accepté de répondre aux questions de "Jeune Afrique".[...]

Togo : Faure en pole position pour la présidentielle ?

Sur fond de nette amélioration des relations entre le Togo et la communauté internationale, le président Faure Gnassingbé prépare sereinement les prochaines échéances[...]

Photographie : Henri Cartier-Bresson dessillé par l'Afrique

Le célèbre dandy au Leica, mort en 2004, fait l'objet d'une grande rétrospective au Centre Pompidou. Exposé sous toutes ses facettes, Henri Cartier-Bresson reçut la[...]

Ecobank : la justice togolaise accorde un répit à Thierry Tanoh

Une réunion du conseil d'administration de la banque panafricaine Ecobank, qui devait avoir lieu mardi 24 février, a été annulée suite à une injonction d'un actionnaire[...]

Webdocumentaire : suivez le Togo à la lettre

Partez à la découverte du plus petit pays d'Afrique de l'Ouest, à bord du bus de la Poste, et découvrez ses habitants à travers les lettres qu'ils reçoivent.[...]

Retombées radioactives sans retombées médiatiques

Le vent des années 60 a transporté un nuage radioactif, après un essai nucléaire français en Algérie. Mais qui sème le vent ne récolte pas toujours la tempête.[...]

À Tottenham, la renaissance d'un buteur togolais nommé Adebayor

Frappé par le décès de son frère en juillet, écarté du groupe pro de Tottenham en septembre, Emmanuel Adebayor a repris des couleurs depuis le remplacement de l'entraîneur[...]

Ecobank : les adjoints de Tanoh demandent son départ

Selon Reuters, Albert Essien, numéro deux d'Ecobank, a demandé dans un email co-signé par trois autres dirigeants du groupe bancaire le départ de Thierry Tanoh. Les directeurs exécutifs ne[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers