Extension Factory Builder
05/05/2010 à 12:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Laurent Nkunda a peu de chance de retrouver prochainement la liberté. Laurent Nkunda a peu de chance de retrouver prochainement la liberté. © AFP PHOTO/Roberto SCHMIDT.

Le tribunal militaire de Kigali doit se prononcer, mardi 11 mai, sur la remise en liberté provisoire de Laurent Nkunda, détenu au Rwanda depuis plus d'une année. Mais, malgré les efforts de ses avocats, l'ex-chef rebelle n'a que peu de chances d'obtenir satisfaction.

L’ancien chef rebelle du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), Laurent Nkunda, sera-t-il bientôt libre ? « Le tribunal militaire a convoqué une audience le 11 mai », pour examiner sa demande de remise en liberté, a indiqué l’un de ses avocats Me Aimé Bokanga, du barreau de Kigali. Mais la procédure n'a presque aucune chance de trouver une issue positive pour Nkunda, car elle impliquerait que le général James Kabarebe, ancien chef d'état-major des armées rwandaises, nommé ministre de la Défense le mois dernier, soit jugé.

Pour l'avocat de Nkunda, en effet,  Kabarebe est responsable de « l'arrestation et de la mise en détention illégales » de son client. Une fin de non-recevoir avait déjà été réservée à deux requêtes de remise en liberté provisoire déposées en septembre et en octobre 2009 devant l’auditorat militaire et la Haute Cour militaire du Rwanda. Puis, après une nouvelle demande déposée fin novembre 2009, la Cour suprême du Rwanda avait fini par arguer, le 26 mars dernier, du statut militaire de M. Kabarebe pour se déclarer incompétente et avait renvoyé l'affaire devant la justice militaire. Qui ne devrait pas être pressée de se prononcer, tant la mise hors d'état de nuire de Nkunda relève d'abord d'une décision politique.

Retournement d’alliance

Laurent Nkunda avait mis en déroute l'armée congolaise dans le Nord-Kivu (est de la RDC) en octobre 2008 et menacé de faire tomber Goma. Mais à la suite d'un retournement d'alliance, les armées congolaise et rwandaise avaient lancé, le 20 janvier 2009, une opération conjointe sans précédent contre les rebelles hutus rwandais dans l'est de la RDC. Celle-ci avait débouché dans un premier temps sur l'arrestation de Nkunda, en janvier 2009, à Gisenyi, ville rwandaise frontalière avec Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Il y fut gardé au secret avant d’être transféré en mai de la même année à Kabuga, petite ville tranquille de la banlieue est de Kigali, où il est depuis en résidence surveillée. Dans l'attente d'une libération bien hypothétique...


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Rwanda : les pro-Kagamé lancent le débat sur le nombre des mandats présidentiels

Rwanda : les pro-Kagamé lancent le débat sur le nombre des mandats présidentiels

Trois petits partis rwandais, proches du pouvoir, ont publiquement lancé le débat sur le maintien du président Paul Kagamé à la tête de l'État après 2017. Ils réclam[...]

Rwanda : prison à vie pour un ex-membre de la garde de Paul Kagamé

Le lieutenant rwandais Joël Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle, a été condamné vendredi à la prison à vie pour "terrorisme" et "complot" contre le[...]

RDC - Rwanda : qu'est-ce qui bloque (encore) le désarmement des FDLR ?

Après la neutralisation du M23, la brigade d'intervention des Nations unies devait s'attaquer aux autres groupes armés notamment les rebelles rwandais FDLR. Mais les pays de la région ont décidé[...]

Rwanda : peines de prison à vie confirmées pour les chefs du parti de Habyarimana

Mathieu Ngirumpatse et Edouard Karemera, chefs du parti au pouvoir au Rwanda au moment du génocide contre les Tutsi de 1994, ont vu leurs peines de prison à perpétuité confirmées lundi par le[...]

Que cachent les corps du lac Rweru ?

À la mi-juillet, des riverains du lac Rweru, au Burundi, ont rapporté avoir vu flotter une quarantaine de corps. Ligotés ou enfermés dans des toiles de jute, ces corps auraient montré des[...]

Cadavres du lac Rweru : Washington veut des "enquêtes impartiales" du Rwanda et du Burundi

Alors que de mystérieux personnages ont récemment tenté de déterrer les cadavres retrouvés flottant en août sur le lac Rweru, Washington met la pression sur le Rwanda et le Burundi. Dans un[...]

Génocide au Rwanda : un suspect incarcéré et un autre libéré en Suède

Un Suédois d'origine rwandaise, soupçonné d'avoir participé au génocide de 1994, a été incarcéré en Suède à l'issue de sa garde à vue. Un[...]

Génocide rwandais : visés par deux enquêtes, un Suédois et un Rwandais entendus en Suède

La justice suédoise a arrêté mercredi un Suédois d'origine rwandaise et un Rwandais dans le cadre d'une double enquête sur leur éventuelle participation au génocide de 1994. Selon des[...]

Burundi : les cadavres du lac Rweru viennent-ils du Rwanda ?

Officiellement quatre cadavres - bien plus selon des témoignages de pêcheurs - ont été retrouvés sur le lac Rweru, au Burundi. Enfermés dans des toiles de jute et ligotés, les corps[...]

Rwanda : Sa Majesté Kigeli V, roi sans royaume

Il est le dernier monarque du pays des Mille Collines. En exil depuis plus de cinquante ans, Sa Majesté Kigeli V n'a toujours pas renoncé à revenir un jour sur sa terre natale.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers