Extension Factory Builder
01/04/2010 à 09:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien coach de la Guinée Robert Nouzaret, en janvier 2008. L'ancien coach de la Guinée Robert Nouzaret, en janvier 2008. © AFP

Un moment envisagé, le retour de Robert Nouzaret à la tête de la sélection nationale de football n’aura pas lieu. Sékouba Konaté, l’homme fort de Conakry, s’y est opposé…

A Conakry, rien ou presque ne se décide hors des casernes. Même lorsqu’il est question de l’équipe nationale guinéenne, dissoute à la fin de l’année dernière par Isto Keira, le ministre des Sports, après son élimination de la Coupe du Monde et de la CAN. Alors que la fédération guinéenne de football (FGF) s’active pour trouver un sélectionneur à cinq mois du début des éliminatoires de la CAN 2012 - durant lesquels la Guinée affrontera l’Ethiopie, le Nigeria et Madagascar -, un nom vient déjà d’être rayé de la short-list établie par la FGF.

Robert Nouzaret (66 ans), qui avait dirigé le Syli National entre décembre 2006 et juillet 2009 sais déjà qu’il ne reviendra pas à Conakry. « Je figurais effectivement sur une liste de sélectionneurs potentiels », a-t-il expliqué. « La fédération souhaitait que je revienne, mais Sékouba Konaté, le président par intérim du pays, a mis son véto. »

La valse des sélectionneurs

Les deux hommes, réputés pour leur caractère bien trempé, avaient en effet eu une altercation à l’époque où Konaté était ministre de la Défense. Et Konaté s’en est visiblement souvenu. « A partir de là, les choses étaient réglées », a confirmé Nouzaret, qui aurait également été approché par le Bénin. Mais plusieurs autres Français intéressent la fédération guinéenne.

Michel Dussuyer, libre depuis son départ du Bénin et qui a déjà dirigé la sélection nationale (2002-2004) a confirmé mercredi « avoir eu un contact. » Ce qui n’est en revanche pas le cas d’Alain Giresse, l’ancien sélectionneur du Gabon contacté au téléphone et qui a affirmé « avoir  été approché par des clubs et des sélections, mais pas par la Guinée. » Quant à Henri Michel, qui figurerait lui-aussi sur cette fameuse liste, il était injoignable mercredi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Ebola - François Lounceny Fall : "Nous en appelons à plus de solidarité de la part des pays-frères africains"

Alors que l'Afrique de l'Ouest est frappée par une épidémie d'Ebola sans précédent, le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Lounceny Fall, a fait le[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Ebolaphobie : l'Afrique mise au ban du monde ?

La psychose suscitée par le virus Ebola atteint parfois des records d'absurdité. Les raccourcis, les incompréhensions et les confusions alimentent l'inquiétude à l'étranger... qui peut[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex