Extension Factory Builder
30/03/2010 à 08:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président américain a plusieurs fois déjà été victime du racisme. Le président américain a plusieurs fois déjà été victime du racisme. © Reuters

Un jeune américain, détenu par les autorités depuis fin 2008, a avoué avoir projeté d'assassiner le président américain Barack Obama contre qui il avait déjà proféré des menaces de mort. Il a décrit un plan de tuerie raciste réglé dans les moindres détails.

Un complot raciste impliquant d'assassiner le président américain vient d'être révélé par la justice américaine. Un néonazi américain de 21 ans, arrêté à la veille de l'élection de Barack Obama le 4 novembre 2008, vient de plaider coupable et de livrer à la police son plan meurtrier, dans ses détails les plus sordides.

Accompagné de son complice Paul Schlesselman, Daniel Cowart projetait d'assassiner par balles 88 Noirs, et d'en décapiter 14. Ensuite, les deux jeunes hommes comptaient s'élancer au volan d'une voiture -vêtus de smokings blancs- en direction du président américain et le tuer dans une fusillade. Au moment de leur arrestation, on a retrouvé en leur possession plusieurs armes à feu, dont un fusil à canon scié. Ils venaient également d'acheter de la corde de nylon et des masques.

Question "raciale"

Daniel Cowart, qui avait proféré des menaces de mort à l'encontre de Barack Obama avant de projeter de passer à l'acte, a reconnu être aussi responsable de tirs sur la fenêtre d'une église de la communauté noire dans le Tennessee. Son complice a quant à lui déjà plaidé coupable de complot et de menaces de mort "à l'encontre d'un candidat à la présidentielle". Ils encourent respectivement entre 10 et 75 ans de prison, pour le premier, et 10 ans de prison pour le second.

D'après la justice, les deux hommes n'ont jamais constitué une réelle menace, mais leurs projets sont révélateurs des préjugés xénophobes très prégnants dans la société américaine. A l'époque de la course à la Maison-Blanche, les services de sécurité estimaient qu'un risque de crime raciste contre le candidat noir à la présidence était très fort.

Ces derniers mois, le climat délétère s'est accentué à l'occasion de la vive opposition à la réforme de la santé menée par Barack Obama. Les débats ont parfois dégénéré et ont même dérivé sur la question "raciale".



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Ebola : la mobilisation internationale suscite l'espoir en Afrique de l'Ouest

Ebola : la mobilisation internationale suscite l'espoir en Afrique de l'Ouest

Les pays ouest-africains les plus touchés par Ebola espèrent un tournant grâce à l'aide militaire promise mardi par les États-Unis. Autre motif d'espoir : l'examen, ce jeudi, par le Conseil de[...]

Stanley Nelson : "Obama n'a rien changé à la situation des Noirs"

Le réalisateur américain, Stanley Nelson, a présenté pour la première fois en France son documentaire "Freedom Summer" au Festival international des films de la diaspora[...]

Inde : la nouvelle usine du monde ?

"Made in India" : c'est le mot d'ordre du nouveau gouvernement nationaliste, qui s'inspire du modèle chinois pour relancer l'emploi, la croissance et les exportations. Plus facile à dire qu'à[...]

Libye - France : un cousin de Kadhafi accuse Sarkozy d'avoir perçu des fonds du "Guide" en 2007

Dans un entretien publié mercredi par "L’Express", l'ancien diplomate Ahmed Kadhaf al-Dam, un cousin de l’ancien "Guide" libyen Mouammar Kadhafi, affirme que Nicolas Sarkozy a bel et bien[...]

Ebola : le plan d'Obama en six questions

Barack Obama a annoncé mardi soir le déploiement de 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest pour lutter contre la propagation d'Ebola. Point par point, voici ce que prévoit Washington pour[...]

#BurnISISFlagChallenge : pourquoi la flamme s'est éteinte

Largement relayé dans les médias, le #BurnISISFlagChallenge - qui consiste, sur le principe du #IceBucketChallenge, à brûler un drapeau de l’État islamique (ISIS en anglais) en[...]

Sanctions de l'UE contre la Russie : Mugabe soutient Moscou

À l'issue d'un entretien accordé mardi à Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a apporté son soutien[...]

Ebola : Washington va déployer 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest

Le président américain, Barack Obama, va annoncer, mardi, le déploiement de quelque 3 000 militaires en Afrique de l'Ouest pour "faire reculer" l'épidémie d'Ebola.[...]

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Depuis son arrivée au ministère de l'Éducation nationale, cette icône de la gauche d'origine marocaine suscite la haine de l'extrême droite. Mais Najat Vallaud-Belkacem n'en a cure : elle[...]

Francophonie - Philippe Suinen : "Voir émerger de nouvelles idées grâce au français"

Philippe Suinen, l'actuel Commissaire général du Forum mondial de la langue française, organisé par l'Organisation internationale de la francophonie, a répondu aux questions de "Jeune[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex