Extension Factory Builder
11/03/2010 à 16:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des soldats de la Monuc, la force de paix de l'ONU en RD Congo, le 6 décembre 2008 Des soldats de la Monuc, la force de paix de l'ONU en RD Congo, le 6 décembre 2008 © AFP

Après plus de dix ans de présence, la Mission de l’ONU en RD Congo (Monuc) devra se retirer progressivement à partir du mois de juin prochain. Son retrait définitif interviendra « courant 2011 », vraisemblablement après les élections présidentielle et législatives prévues la même année.

C’est confirmé : la mission des Nations unies en RD Congo (Monuc) commencera à se retirer à partir du mois de juin, après dix ans de bons et loyaux services. "Courant 2011, nous devons avoir constaté la fin de son retrait progressif", a affirmé le ministre congolais de la Communication, Lambert Mende, au cours d’une conférence de presse ce jeudi 11 mars. Selon lui, cette décision est "le couronnement d'un travail somme toute bien accompli et qui aura eu le grand mérite de nous aider à en finir avec une guerre qui avait failli rayer notre pays de la carte du monde."

La RD Congo peut-elle se passer de l’appui des Nations unies ? L’ONG britannique Amnesty international a exprimé le 5 mars son inquiétude sur les "conséquences désastreuses" que pourraient engendrer le retrait définitif de l'ONU alors que plusieurs conflits armés dans l'Est du pays, dont celui provoqué par les rebelles hutu des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), font encore rage.

Mission accomplie
Une situation que les autorités congolaises ne peuvent ignorer. "Après le départ de la Monuc, la RDC ne se transformera certainement pas en un paradis sur terre", reconnaît Lambert Mende. Mais il estime que "l'évolution de la situation en RD Congo au cours des quatre premières années d'existence de la Monuc, de 1999 à 2003, permet d'affirmer que les premiers objectifs assignés à cette mission ont été atteint: la guerre de 1998 a bel et bien pris fin." En clair, Kinshasa souhaite exercer désormais sa souveraineté l’ensemble de son territoire.

"Nous ne sommes pas totalement prêts"
Autre succès à mettre au crédit de la Monuc : "l'indéniable réussite de l'organisation des élections générales de 2006 [remportée par le président Joseph Kabila, NDLR] à laquelle la mission a apporté un appui logistique décisif", explique Lambert Mende. Qui, toutefois, ne précise pas si la Monuc sera encore présente pour les élections générales prévues en 2011.

L’absence de la mission onusienne lors de cette échéance électorale paraît cependant peu probable. "Nous ne sommes pas totalement prêts. Il faut aussi tenir compte des événements qui vont se dérouler chez nos voisins, comme le référendum au Sud-Soudan [en 2011, NDLR]. La RD Congo est très sensible à ce qui se passe à ses frontières", déclarait ainsi il y a peu le ministre congolais du Plan, Olivier Kamitatu, dans une interview à Jeune Afrique.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

RD Congo

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

La Cour pénale internationale a annoncé vendredi que le procès du Congolais Jean-Pierre Bemba s'ouvrirait le 29 septembre.[...]

RDC : l'UDPS favorable au dialogue proposé par Kabila

L'UDPS, formation d'opposition très affaiblie, estime que le dialogue avec l'administration Kabila "doit mener à de bonnes élections".[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

RDC : pourquoi Kabila veut négocier avec l'opposition

Après avoir dépêché un émissaire - Kalev Mutond, le patron de l'Agence nationale de renseignements - auprès de ses opposants "radicaux" (Vital Kamerhe, les partisans[...]

RDC - Neeskens Kebano : "Je vis ma meilleure saison depuis que je suis professionnel"

Neeskens Kebano, qui a renoncé à la possibilité de jouer en équipe de France pour porter le maillot des Léopards, a été élu Soulier d’Ebène du championnat de[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

RDC : pourquoi l'hommage de Zoé Kabila aux "kadogo" fait polémique sur Twitter

Le député congolais Zoé Kabila, frère du président de la RDC, a tenu à rendre un hommage samedi sur Twitter aux "kadogos qui ont fait le choix de laisser leurs stylos pour les[...]

RDC : la justice sud-africaine abandonne les poursuites contre le pasteur Mukungubila

Le tribunal de Johannesburg a décidé vendredi d’abandonner les poursuites engagées contre le pasteur Paul-Joseph Mukungubila, qui était accusé d'avoir fomenté les attaques du 30[...]

RDC : Henri Mova Sakanyi succède à Evariste Boshab à la tête du PPRD

Jusque-là ambassadeur de la RDC à Bruxelles, Henri Mova Sakanyi a été désigné vendredi secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers