Extension Factory Builder
11/03/2010 à 16:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des soldats de la Monuc, la force de paix de l'ONU en RD Congo, le 6 décembre 2008 Des soldats de la Monuc, la force de paix de l'ONU en RD Congo, le 6 décembre 2008 © AFP

Après plus de dix ans de présence, la Mission de l’ONU en RD Congo (Monuc) devra se retirer progressivement à partir du mois de juin prochain. Son retrait définitif interviendra « courant 2011 », vraisemblablement après les élections présidentielle et législatives prévues la même année.

C’est confirmé : la mission des Nations unies en RD Congo (Monuc) commencera à se retirer à partir du mois de juin, après dix ans de bons et loyaux services. "Courant 2011, nous devons avoir constaté la fin de son retrait progressif", a affirmé le ministre congolais de la Communication, Lambert Mende, au cours d’une conférence de presse ce jeudi 11 mars. Selon lui, cette décision est "le couronnement d'un travail somme toute bien accompli et qui aura eu le grand mérite de nous aider à en finir avec une guerre qui avait failli rayer notre pays de la carte du monde."

La RD Congo peut-elle se passer de l’appui des Nations unies ? L’ONG britannique Amnesty international a exprimé le 5 mars son inquiétude sur les "conséquences désastreuses" que pourraient engendrer le retrait définitif de l'ONU alors que plusieurs conflits armés dans l'Est du pays, dont celui provoqué par les rebelles hutu des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), font encore rage.

Mission accomplie
Une situation que les autorités congolaises ne peuvent ignorer. "Après le départ de la Monuc, la RDC ne se transformera certainement pas en un paradis sur terre", reconnaît Lambert Mende. Mais il estime que "l'évolution de la situation en RD Congo au cours des quatre premières années d'existence de la Monuc, de 1999 à 2003, permet d'affirmer que les premiers objectifs assignés à cette mission ont été atteint: la guerre de 1998 a bel et bien pris fin." En clair, Kinshasa souhaite exercer désormais sa souveraineté l’ensemble de son territoire.

"Nous ne sommes pas totalement prêts"
Autre succès à mettre au crédit de la Monuc : "l'indéniable réussite de l'organisation des élections générales de 2006 [remportée par le président Joseph Kabila, NDLR] à laquelle la mission a apporté un appui logistique décisif", explique Lambert Mende. Qui, toutefois, ne précise pas si la Monuc sera encore présente pour les élections générales prévues en 2011.

L’absence de la mission onusienne lors de cette échéance électorale paraît cependant peu probable. "Nous ne sommes pas totalement prêts. Il faut aussi tenir compte des événements qui vont se dérouler chez nos voisins, comme le référendum au Sud-Soudan [en 2011, NDLR]. La RD Congo est très sensible à ce qui se passe à ses frontières", déclarait ainsi il y a peu le ministre congolais du Plan, Olivier Kamitatu, dans une interview à Jeune Afrique.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

RD Congo

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

Le territoire de Beni, région de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a été une nouvelle fois le théâtre de tueries à l'arme blanche, dans la nuit de jeudi &agra[...]

RDC : enlèvement de trois membres de la Monusco dans le Nord-Kivu

Deux Congolais et un Zimbabwéen, membres de l'unité de la Monusco chargée du déminage et de la neutralisation des munitions non explosées, ont été enlevés jeudi au[...]

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de[...]

RDC - Angola : ça plane pour Kabila et Dos Santos

Longtemps tendues, les relations entre la RDC et l'Angola connaissent une embellie. La preuve, les vols ont repris jeudi entre les deux pays.[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

RDC : polémique, loi coloniale et fosses communes

La découverte d'une fosse commune à Maluku suscite l'émoi et un débat sur les modalités d'inhumation des cadavres non réclamés par leur famille. Surprise : c'est une loi[...]

Centrafrique : fin de cavale à Kinshasa pour Vomitiadé, l'ancien ministre du Tourisme

Condamné le 8 avril à deux ans de prison ferme pour viol sur mineure, l'ex-ministre centrafricain du Tourisme, Romaric Vomitiadé, est aujourd'hui en garde à vue à Kinshasa après[...]

RDC - Affaire Chebeya : reprise du procès en appel après deux ans d'interruption

Le procès en appel des assassins présumés du président de l'ONG congolaise la Voix des sans voix (VSV), Floribert Chebeya, et de son chauffeur, Fidèle Bazana, a repris mardi. La Haute Cour de[...]

RDC - José Makila : "On ne peut pas entasser des Congolais comme des rats dans une fosse commune"

Plus de 50 députés de l'opposition ont déposé dimanche une motion de défiance contre Évariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur. Selon eux, sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100311154723 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100311154723 from 172.16.0.100