Extension Factory Builder
23/02/2010 à 15:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Blaise Compaoré accueilli par Laurent Gbagbo le 22 février 2010 à l'aéroport d'Abidjan Blaise Compaoré accueilli par Laurent Gbagbo le 22 février 2010 à l'aéroport d'Abidjan © AFP

Après plusieurs jours de négociations menées sous l'égide de Blaise Compaoré, une date pour le scrutin présidentiel a été avancée par les différents acteurs de la crise politique ivoirienne. L'élection devrait avoir enfin lieu d'ici à "fin avril-début mai 2010".

Les consultations menées en urgence depuis dimanche par le médiateur de la crise ivoirienne, le président burkinabè Blaise Compaoré, semblent avoir porté leurs fruits mardi 23 février. Les différentes parties sont en effet tombées d'accord pour organiser le scrutin présidentiel avant fin avril-début mai 2010, selon un communiqué publié par le représentant du "facilitateur" burkinabè à Abidjan.

Blaise Compaoré a d'abord rencontré, dimanche 21 février, les représentants de l'opposition Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. Leurs négociations ont été infructueuses, puis les trois hommes se sont de nouveau rencontrés lundi dans l'après-midi. Peu avant, le président burkinabè s'était entretenu avec le président ivoirien Laurent Gbagbo et son Premier ministre Guillaume Soro.

Au sortir de ces tractations, une solution semblait donc avoir été trouvée, puisque Guillaume Soro devait annoncer la liste de son nouveau gouvernement dans la journée de mardi. Pour l'heure, sa composition n'est pas encore connue, et on ignore si des membres de l'opposition y figureront.

"En ce qui concerne la formation du gouvernement, les négociations entre les membres" du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et le Parti ivoirien des Travailleurs (PIT) "continuent" avec le Premier ministre Guillaume Soro, a déclaré à la presse le président du directoire du RHDP Alphonse Djédjé Mady mardi.

Accalmie

Mais ces dispositions -un nouveau gouvernement et une date pour l'élection présidentielle- laissent espérer une accalmie dans la crise qui agite le pays depuis décembre 2005, date à laquelle s'est terminé le mandat de Laurent Gbagbo sans que celui-ci quitte le pouvoir.

Depuis, les rebondissements politiques se sont succédés et le scrutin présidentiel est allé de report en report. Dernier remous en date, Laurent Gagbo a dissous la Commission électorale indépendante (CEI) ainsi que le gouvernement. Le dernier président de la CEI Robert Mambé Beugré était accusé par le camp présidentiel de "fraude" sur la liste électorale et de complicité avec l'opposition.

Ces événements ont déclenché une vague de contestation dans les villes du pays, où les manifestations anti-Gbagbo ont fait plusieurs morts et de nombreux blessés.

Dans ce climat tendu, la diffusion de la chaîne de télévision France 24 a été "suspendue" lundi pour "traitement non professionnel de l'information" sur "l'actualité politique" ivoirienne. Une décision que la direction de la chaîne française juge "injustifiée" et qu’elle  a "regretté".

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Bédié annonce son ralliement à Ouattara pour la présidentielle de 2015

Côte d'Ivoire : Bédié annonce son ralliement à Ouattara pour la présidentielle de 2015

Le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) Henri Konan Bédié a annoncé ce mercredi lors d’un meeting tenu dans son fief à Daoukro le ralliement de sa formation &agr[...]

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors de la[...]

Côte d'Ivoire : "L'Afterwork" de Radio Nostalgie ou les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo se "retire" de la commission électorale

Le parti de l'ex-président Laurent Gbagbo a décidé samedi de "se retirer" de la nouvelle commission électorale chargée d'organiser la présidentielle de 2015 en Côte[...]

Côte d'Ivoire : Ouattara sur les terres de son allié avant la présidentielle de 2015

Le président Alassane Ouattara entame dimanche une tournée dans le centre de la Côte d'Ivoire, une visite stratégique sur les terres de son principal allié à 13 mois de la[...]

Côte d'Ivoire : Thierry Tanoh nommé secrétaire général adjoint de la présidence

 Six mois après son départ du poste de directeur général du groupe bancaire panafricain Ecobank, l'Ivoirien Thierry Tanoh a été nommé le 12 septembre aux côtés de[...]

Youssouf Bakayoko : en 2010, "les membres de la CEI n'ont pas tiré sur les Ivoiriens"

Les principaux partis de l'opposition ivoirienne ont décidé le 9 septembre de suspendre leur participation aux travaux de la Commission électorale indépendante (CEI), dénonçant la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex