Extension Factory Builder
06/02/2010 à 10:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Manifestation au Sénégal en 2007 Manifestation au Sénégal en 2007 © AFP

Pour faire reculer l'excision, de plus en plus d’Etats africains répriment pénalement cette pratique traditionnelle, parfois mortelle. Seulement, les adeptes des mutilations génitales féminines trouvent des stratagèmes pour contourner la loi. Eclairage à l’occasion de la Journée mondiale contre ces mutilations, le 6 février.

Réprimer pénalement les auteurs ou complices de mutilations génitales féminines (MGF) se révèle-t-il pire que le mal ? Depuis 1996 au Burkina Faso, bon élève de la lutte contre les MGF, les exciseuses sont passibles de trois ans de prison et de 900 000 FCFA d’amende (environ 1 371 euros). Par ailleurs, tout complice s’expose à une sanction pécuniaire de 100 000 FCFA.

Le Comité national de lutte contre la pratique de l’excision (CNLPE) estime que près de la moitié des filles burkinabè nées en 1988 ont été excisées, contre seulement 5% en 2002 et 3 % aujourd'hui.

Problème, les familles attachées aux mutilations génitales, notamment considérées comme un préalable au mariage, se retranchent dans la clandestinité. Par souci de discrétion et peur de la délation, les fillettes sont « coupées » à la va-vite et sont ainsi plus susceptibles de faire une hémorragie ou une infection mortelles.

Excision transfrontalière

Autre stratégie pour contourner la répression : faire « couper » sa fille dans un pays voisin. Les mères s’y rendent avec leur fille sous le couvert d’une visite à un cousin. Parfois, ce sont des groupes de fillettes que l’on convoie.

Parmi les pays privilégiés figure la Côte d’Ivoire en raison de l’instabilité politique. En effet, après la tentative ratée de coup d’Etat de 2002, certains acteurs de terrain ont constaté que la loi contre l’excision était moins appliquée dans le Nord du pays. Du coup, les partisans de l’excision soumettaient leur enfant à une MGF sans crainte d'être pénalisés. Même tendance vers le Mali, mais pour d’autres raisons : le pays ne criminalise pas la pratique.

Harmoniser la répression

Pour mettre fin à l’impunité, le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Niger et le Togo se sont fixés pour objectif l’éradication de la « délocalisation de l’excision » d’ici 2015. Pour cela, il faut au minimum que tous les Etats de la région interdisent la coutume. Et donc convaincre le Mali, le Bénin et le Niger de pénaliser spécifiquement l’excision.

Or, si la sensibilisation bat son plein sur les conséquences néfastes des MGF (incontinence urinaire et/ou fécale, rapports sexuels douloureux voire impossibles, accouchement dangereux pour la mère et le bébé…), les populations restent encore très attachées à la tradition. Les décideurs prendront-ils le risque de s’y opposer ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Diaporama : de Hamammet à Zanzibar, découvrez les plus belles plages d'Afrique

Diaporama : de Hamammet à Zanzibar, découvrez les plus belles plages d'Afrique

Du Cameroun à la RDC, en passant par les Seychelles, les plages africaines sont des coins de paradis. "Jeune Afrique" vous fait prendre le large avec une sélection des plus belles pépites du littoral[...]

Terrorisme : une "force armée multinationale" pour lutter contre Boko Haram

Quatre États riverains du lac Tchad vont mettre sur pied "une force armée multinationale" pour lutter contre la menace du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram.[...]

Nadine Gordimer l'Africaine

Décédée à l'âge de 90 ans le 13 juillet, la Prix Nobel de littérature aura été une militante antiapartheid de la première heure. Elle laisse une[...]

Innovation : l'Afrique fait ses gammes

 La 7e édition de l'Indice mondial de l’innovation (GII) vient de paraître. Cette année, le rapport co-publié par l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle[...]

Nadine Gordimer : un si long chemin

L'auteure du Conservateur, Booker Prize 1974, a porté jusqu'au bout un rêve : celui du premier jour après le racisme.[...]

Italie : près de 800 migrants sauvés par la marine en une nuit

La marine italienne à annoncé avoir secouru près de 800 migrants dans la nuit de dimanche à lundi. En cette saison estivale les candidats à la traversée de la Méditerranée,[...]

Le sport : un acteur de paix et du vivre ensemble

La Voix des jeunes, site fondé par l'Unicef, et "Jeune Afrique" ont lancé un concours d'écriture ouvert aux jeunes. Dans un article ne dépassant pas 4 000 signes, ces derniers étaient[...]

France : Biya, Ouattara, IBK... Ils seront le 15 août sur le "Charles-de-Gaulle"

La commémoration du 70e anniversaire du débarquement de Provence, le 15 août dans le sud de la France, sera une nouvelle fois pour François Hollande l'occasion de s'entretenir avec[...]

Tendances : les dix blogs africains de mode à découvrir de toute urgence

L'Afrique est-elle le nouveau hub de la mode ? À en croire le potentiel des blogueuses - et de quelques blogueurs aussi ! - du continent, la réponse est positive. "Jeune Afrique" a enquêté et[...]

Sida : six choses à savoir sur l'évolution de l'épidémie en 2013

L'Onusida a publié son rapport sur l'épidémie du sida dans le monde. Si les chiffres sont encourageants, il reste du chemin à parcourir pour l'endiguer définitivement. Voici six choses à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers