Extension Factory Builder
01/02/2010 à 16:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Pharaons deviennent la première équipe à remporter trois CAN consécutives Les Pharaons deviennent la première équipe à remporter trois CAN consécutives © AFP

En battant le Ghana (1-0) dimanche, les Pharaons ont remporté leur troisième CAN consécutive, et la septième de leur histoire. Mais l’édition angolaise a surtout mis en lumière les ratés de l’organisation.

 Malgré son absence de la prochaine Coupe du monde, l’Égypte a démontré en Angola qu’elle était sans aucun doute la meilleure équipe du continent. Même privée de certains de ses joueurs les plus importants (Aboutreika, Zaki), elle a confirmé loin du Caire, où elle avait remporté en 2006 le premier de ses trois titres consécutifs, qu’elle était une formation parfaitement organisée. 

Son sélectionneur Hassan Shehata, à peine critiqué après l’élimination du Mondial face à l’Algérie en novembre dernier, s’appuie sur un système de jeu (3-5-2) atypique et sur son autorité naturelle. En Angola, les Pharaons ont remporté tous leurs matchs - dont quatre face à des équipes qualifiées pour la Coupe du monde (Nigeria : 3-1 ; Cameroun : 3-1 ; Algérie 4-0 ; Ghana 1-0). Et Ahmed Hassan, l’un de leurs tauliers, a été élu meilleur joueur de la compétition, à 34 ans.

Bonne surprise ghanéenne

Si l’Egypte a confirmé sa suprématie continentale, les cinq mondialistes présents en Angola (l’Afrique du Sud ayant été éliminée dès le premier tour des qualifications) ont laissé des impressions mitigées. La Côte d’Ivoire, malgré ses individualités (Drogba, Eboué, Gervinho, Kolo Touré, Yaya Touré, Kalou) n’a encore une fois rien montré collectivement, et à l’heure qu’il est, le maintien de Vahid Halilhodzic à la tête des Eléphants n’est plus vraiment une certitude. 

Egalement quart de finaliste, le Cameroun a semblé être à la recherche d’un équilibre sans jamais le trouver. Tandis que le Nigeria, qui s’est classé troisième, sait déjà qu’il ne sera probablement plus dirigé par Shaibu Amodu en Afrique du Sud, puisque la fédération nigériane cherche activement son remplaçant.

L’Algérie, qui a terminé à la quatrième place pour son retour après six ans d’absence a alterné le bon contre le Mali (1-0) ou la Côte d’Ivoire (3-2) et le moins bon face au Malawi (0-3) et à l’Egypte (0-4) en demi-finale. Finalement, la bonne surprise est venue du Ghana, finaliste à Luanda. Les Blacks stars s’étaient déplacés sans certains de leurs titulaires mais avec des joueurs champions du monde des moins de 20 ans, à l’automne dernier.

Tarifs comparables à du racket

La CAN angolaise laissera des traces. Le drame vécu par la délégation togolaise, victime d’une attaque terroriste perpétrée par des séparatistes à Cabinda le 8 janvier dernier et qui a fait deux morts et plusieurs blessés a été amplifié par l’attitude de la CAF et du gouvernement angolais. La première a exprimé tardivement sa compassion, promettant de ne pas sanctionner le Togo qui avait déclaré forfait, avant d’annoncer que les Éperviers seraient suspendus pour les deux éditions suivantes. Quant au gouvernement angolais, il s’est excusé - sans rire - « pour les petits incidents » survenus pendant la compétition. 

Le ministre des Sports, Gonçalves Muandumba, faisait sans doute allusion au mauvais état des terrains à Cabinda et à Luanda, aux difficiles conditions d’entraînements, aux problèmes de transports pour les équipes et les journalistes ainsi qu’aux tarifs comparables à du racket appliqués dans le pays - lesquels ont dissuadé des milliers de supporters de venir encourager leurs équipes. L’humour angolais est décidément très particulier…

 
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Des élèves haïtiens au Bénin

Article pr�c�dent :
Sonatrach partie civile

Réagir à cet article

Continental

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

La Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en janvi[...]

Technologies : la drague 3.0 débarque en Afrique

Internet a largement modifié les comportements sociaux dans le monde. Et l’Afrique n’est pas épargnée par ce vent technologique venu du Nord. Ainsi, après l'euphorie des rencontres 2.0[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Braconnage : l'éléphant d'Afrique menacé de disparaître d'ici vingt ans

L'éléphant d'Afrique est menacé de disparition à l'état sauvage d'ici vingt ans, ont prévenu des experts réunis dans le cadre d'un sommet depuis lundi au Botswana afin de sauver[...]

Tendances : un PIB pour les coiffures

Selon de récentes estimations, les Africaines dépenseraient, chaque année, 7 milliards de dollars pour l’entretien de leur identité capillaire. Un budget qui pourrait davantage participer au[...]

En Afrique, Pernod Ricard mise sur l'alcool local

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux Pernod Ricard veut produire localement sur le continent africain. Selon nos informations, des tests ont déjà été lancés dans plusieurs pays.[...]

CAN 2015 des moins de 20 ans : le Nigeria l'emporte face au Sénégal avec un but magique

L’équipe nigériane de football des moins de 20 ans a battu dimanche, à Dakar, le Sénégal en finale du 19e Championnat d’Afrique des nations junior. Une victoire obtenue grâce[...]

Africa CEO Forum 2015 : des deals et des débats au sommet du business africain

Coorganisé par le Groupe Jeune Afrique, le Africa CEO Forum a rassemblé plus de 800 décideurs économiques les 16 et 17 mars. L'occasion de se pencher sur l'avenir du continent, mais[...]

Que cherche Jean-Louis Borloo en Afrique ?

Retiré de la politique active, l'ancien ministre de l'Écologie de Nicolas Sarkozy lance un "plan Marshall" censé aboutir à l'électrification de tout le continent. Mais il se montre fort[...]

Météo : mieux vaut prévenir que guérir

Bien sûr, cela suppose de penser sur le long terme, mais les pays du continent auraient tout à gagner à investir dans la recherche sur les aléas climatiques. L'enjeu, économique notamment,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers