Extension Factory Builder
08/01/2010 à 10:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le gardien de but de l’ES Setif Fawzi Chaouchi Le gardien de but de l’ES Setif Fawzi Chaouchi © DR

Un magazine français populaire consacre un "grand reportage" au gardien de but de l’ES Setif, qui ne s’est véritablement révélé aux yeux du public que le 18 novembre 2009. C'était à Khartoum, lors du match Algérie-Égypte qui a permis aux Fennecs d'être qualifiés pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

Dans un numéro qui fait la part belle à l’Afrique, L’Équipe Mag’  - supplément hebdomadaire du quotidien L'Equipe - publie un reportage sur le gardien de but de l’Equipe nationale d’Algérie. L’article prend sept pages, dont deux doubles de photos exclusives sur le thème « Voilà le héros ». Une marque de reconnaissance qui fera des envieux.

Car le gardien de but de l’ES Setif, qui est depuis longtemps une vedette du championnat local, ne s’est révélé à la face du monde footballistique que le 18 novembre 2009. C'était à Khartoum, lors du match contre l’Égypte qui a consacré la qualification de l’Algérie à la Coupe du Monde. Ce jour-là - qui restera assurément dans les annales du football algérien -, le suppléant de Lounès Gaouaoui, écarté de la rencontre pour cause de suspension, a su repousser les assauts égyptiens. Et retenir ainsi l’attention des médias européens.

« C’est le joueur numéro Un »

"Avec le photographe Patrick Gripe, on l’a suivi de Khartoum à Sétif et jusque Bordj Menaiel [la ville de Kabylie dont est originaire le jeune sportif, NDLR] », raconte Christophe Larcher, reporter à L’Équipe Mag’. Le duo s’est associé à un confrère algérien du journal local Compétition pour aller tirer le portrait de celui qui est désormais la grande gueule du football algérien.

Signe de l’intérêt croissant que suscitent les Fennecs, longtemps dédaignés par les médias étrangers, L’Equipe Mag’ a déjà publié un reportage sur le football algérien en octobre 2009, également réalisé par Christophe Larcher. Qui a découvert Chaouchi ce fameux 18 novembre 2009… « C’est le joueur numéro Un », a lâché Rabah Saadane, le sélectionneur des Fennecs, lors d’un entretien diffusé le 2 janvier sur la chaîne qatarie Al Jazeera.

Rêves d'OM et de Barça

A priori, le portier sétifien devrait donc devenir titulaire. Réponse ce lundi 11 janvier, face au Malawi que vont affronter les Fennecs pour les débuts de la CAN. Mais d’ailleurs, au delà de la CAN et de la Coupe du Monde cet été, de quoi rêve Chaouchi ? De rejoindre un club européen, comme l’Olympique de Marseille, par exemple. « Il a plus ou moins compris qu’il devra d’abord passer par un club moyen, du type Sochaux ou Le Mans, en tant que remplaçant , explique Christophe Larcher. Il doit travailler et compenser son manque de formation spécifique, due au fait qu’il existe très peu d’entraineurs qualifiés en Algérie. »

Et ensuite ? Décrocher la lune, pour Fawzi Chaouchi, ce serait rejoindre les rangs du Barça, dont il est fan inconditionnel… Itinéraire d’un enfant du foot à suivre…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des 'indigènes'

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des "indigènes"

Avant le grand débarquement, la reconquête des Alliés est amorcée par la Corse et l'Italie. Des batailles aussi épiques que méconnues menées par les "indigènes&qu[...]

IIe guerre mondiale : les tirailleurs africains, ces héros de l'ombre

De Provence jusqu'en Alsace, des milliers de soldats venus des colonies sont morts pour libérer la France. Soixante-dix ans plus tard, Paris leur rend hommage. Une douzaine de chefs d'État africains devraient[...]

Youb Lalleg, tirailleur algérien : "La France m'a maltraité en retour"

L'Algérien Youb Lalleg, 95 ans, s'était engagé volontairement dans l'armée française en 1941. Malgré les injustices subies et la répression dont il a été[...]

Mali : les négociations de paix d'Alger reportées au 1er septembre

Après une première phase préparatoire en juillet, les pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés vont reprendre le 1er septembre à Alger et non plus le 17 août comme[...]

Histoire : Alger, capitale de la résistance française

Alors qu'on célèbre, le 15 août, les 70 ans du débarquement de 1944 en Provence, auquel ont participé des milliers de combattants issus de l'empire colonial français, retour sur un[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

L'Algérie et le Maroc intensifient la lutte contre le trafic d'essence transfrontalier

Depuis le début de l'année, quelque 500 000 litres de carburant algérien destinés à l'exportation frauduleuse vers le Maroc ont été saisis par les gendarmes. La lutte s'intensifie[...]

Amor Hakkar, "La preuve" et le choix d'Ali

Accusé d'être le père d'un enfant conçu hors mariage, un Algérien hésite à avouer sa stérilité. Le considérera-t-on toujours comme un homme ?[...]

Le Maghreb des misogynes

Dignes descendantes des moudjahidate algériennes, nobles battantes du Maroc, filles de Bourguiba, vous pouvez être fières de vos élus ! Si, si. Je vais vous donner trois exemples qui vont vous[...]

Ramtane Lamamra : "L'Algérie est là pour régler les différends, pas pour les exacerber"

Catastrophe du vol AH 5017, négociations intermaliennes, relations avec le Maroc et la France, situation à Gaza, participation de l'armée nationale au défilé du 14 Juillet à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers