Extension Factory Builder
09/12/2009 à 23:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dans Fissures, Marcela Moura se montre nue lors d’une scène de sexe extrêmement crue Dans Fissures, Marcela Moura se montre nue lors d’une scène de sexe extrêmement crue © DR

Peu d'actrices marocaines osent tourner des scènes de nu. Ni même embrasser leur partenaire à l'écran. Un phénomène qui freine l'expression artistique du cinéma marocain.  

Dans The man who sold the world, les frères Noury ont choisi la française Audrey Marnay pour incarner le personnage féminin. Dans des scènes d’une grande sensualité, on voit l’ancienne mannequin, en culotte et soutien gorge, dans un lit avec son amant.

Pour interpréter la femme amoureuse et suicidaire de Fissures, Hicham Ayouch a engagé une brésilienne, Marcela Moura, qui n’hésite pas à se montrer nue lors d’une scène de sexe extrêmement crue. Si ces deux comédiennes sont étrangères, c’est loin d’être un hasard. Pour certains rôles, les réalisateurs marocains doivent souvent chercher très longtemps avant de trouver l’actrice qui acceptera de les suivre hors des sentiers battus. 

 

"J'embrasse pas !"
« C’est très simple, si on engage des actrices étrangères, c’est parce qu’au moins deux tiers des actrices marocaines n’ont qu’un mot à la bouche : « J’embrasse pas! » Alors jouer nue ou dans une scène de sexe, n’y songez même pas !», regrette le cinéaste Mohamed Achaour. Même son de cloche chez la productrice Lamia Chraïbi. « Quand Achaour dit les deux tiers des actrices, il est gentil !, dit-elle. Pour le film Terminus des Anges, nous avons mis plus de deux mois à trouver une actrice qui accepte de tourner nue ! »


Les comédiennes, même les plus grandes, sont catégoriques. « Si j’embrasse un homme dans un film, les gens vont me prendre pour une femme de mauvaise vie. Et puis ensuite, je risque d’être cataloguée par les réalisateurs eux-même qui ne m’offriront que ce genre de rôles! », déplore une actrice très célèbre.


Chez les débutantes, pourtant, certaines sont prêtes à tout et revendiquent le fait de n’avoir aucune limite : « Le principe même du métier de comédienne, c’est de savoir faire la différence entre soi et son personnage, non ? », dit Myriam, apparemment peu concernée par le « paradoxe du comédien. »
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de l'un[...]

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec[...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

France-Maroc : Salaheddine Mezouar reporte sa visite à Paris

Prévue vendredi prochain, la visite en France du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, censée débloquer la crise diplomatique entre Paris et Rabat, a été[...]

Six ans de prison requis en France à l'encontre d'un "cyberjihadiste" marocain

Devant le tribunal correctionnel de Paris, le procureur a requis mardi six ans de prison et une interdiction définitive du territoire français à l'encontre de Fahd Jobrani, un "cyberjihadiste"[...]

Pour Carlos Ghosn, le "Nigeria est le Brésil de demain"

Pour Carlos Ghosn, le décollage du marché automobile nigérian n'est qu'une question de temps. Et l'alliance Renault-Nissan dont il est le patron se positionne déjà pour être[...]

Mezouar à Paris : réconciliation en vue entre le Maroc et la France ?

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, sera à Paris vendredi 23 janvier. Objectif : "Surmonter définitivement et durablement les obstacles qui entravent la[...]

Le Maroc répond à l'appel du large

Le littoral marocain, c'est 3 500 km de côtes cernées par le désert et les montagnes. Un espace stratégique pour le royaume, qui, en développant la pêche et le commerce[...]

Laurent Fabius ira à Rabat pour tenter de résoudre la crise diplomatique franco-marocaine

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, a déclaré jeudi qu'il se rendrait "prochainement" à Rabat. Objectif : tenter d'apaiser les relations[...]

Sahara occidental : les offensives diplomatiques du Polisario

Près de quarante ans après la Marche verte, les partisans de la RASD se replient sur le terrain militant en jouant à fond la carte des droits de l'homme. Mais le Maroc n'entend pas se laisser faire.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20091209233550 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20091209233550 from 172.16.0.100