Extension Factory Builder
13/10/2009 à 12:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ali Bongo, président du Gabon malgré tout Ali Bongo, président du Gabon malgré tout

A la suite du scrutin du 30 juin dernier, la Cour constitutionnelle du Gabon a donc confirmé ce 12 octobre l’élection d’Ali Bongo Ondimba à la présidence de la République.

Selon les nouveaux résultats issus du recomptage effectué par la Cour, le fils d’Omar Bongo Ondimba, décédé en juin dernier à Barcelone en Espagne est crédité de 41,79%, devançant l’opposant Pierre Mamboundou passé deuxième avec 25,64%, tandis que l’ancien ministre de l’Intérieur André Mba Obame, se classe en troisième position avec 25, 33%.

« Nous continuons de clamer que Pierre Mamboundou est le vrai vainqueur de cette élection », clame Richard Moulomba, secrétaire général de l’Union du peuple gabonais (UPG). « C’est une usurpation. Et nous ne comprenons pas pourquoi les pays amis du Gabon soutiennent une monarchisation de notre pays » s’indigne-t-il.

Quant à André Mba Obame, il est le grand perdant de ce contentieux électoral, puisqu’il est passé de challengeur d’Ali Bongo Ondimba à troisième. Sans doute informé de la tournure des choses, il a entamé le 12 octobre une grève de la faim « qui durera tant et aussi longtemps que l’intimidation, la force et la violence seront utilisées comme les seules voies pouvant permettre de régler la grave crise socio-politique que traverse actuellement le Gabon » écrit-il dans un communiqué.

Outre le rejet des recours qu’il a introduit auprès des juges constitutionnels, c’est « l’assaut » donné à sa ville natale de Medouneu (Wolleu Ntem) par des militaires, qui aurait déclenché sa grève de la faim.

En attendant que l’opposition, réunie au sein du « Front du refus », se réunisse dans les heures qui viennent afin d’adopter la conduite à tenir, le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir prépare la cérémonie d’investiture du troisième président élu du pays. Ali Bongo Ondimba pourrait vraisemblablement prêter serment le 16 octobre prochain.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
La Guinée sur la corde raide

Article précédent :
Au nom du père

Gabon

Gabon - Jean Rémy Ossibadjouo  : Franceville, 'un paradis pour jeunes médecins'

Gabon - Jean Rémy Ossibadjouo : Franceville, "un paradis pour jeunes médecins"

Pôle sanitaire de référence au Gabon, le centre hospitalier régional de Franceville est moderne et bien coté. Mais souffre d'un manque de praticiens.[...]

Gabon : Franceville blues

Dans le fief de l'ancien président gabonais Omar Bongo Ondimba, les demeures laissées à l'abandon illustrent le changement d'ère. Les cartes du pouvoir sont aujourd'hui redistribuées.[...]

Assises sociales au Gabon : un pacte en trois actes

À l'issue des Assises sociales, qui se sont tenues à Libreville les 25 et 26 avril, le chef de l'État a annoncé les mesures concrètes qu'il avait[...]

Corruption au Gabon : la fête est-elle finie ?

Les magistrats seront-ils libres de mener l'opération "mains propres" ? Une campagne anticorruption qui menace l'opposition comme la majorité.[...]

Gabon - Ali Bongo Ondimba : "Le temps de l'impunité est révolu"

Bilan, gouvernement, réformes, opposition, présidentielle 2016, corruption, Centrafrique, France... Cinq ans après son élection, le chef de l'État gabonais s'explique.[...]

Gabon : ministres en sursis

Une demi-douzaine de ministres gabonais sont menacés de limogeage, pour différentes raisons. Explications.[...]

Gabon : Minkébé, dernière frontière sauvage

Le parc national de Minkébé est l'un des rares à être inhabité. Afin de préserver ses richesses, les brigades de la jungle ne doivent jamais baisser la garde.[...]

Gabon : septentrion désenchanté

Chômage, sida, exode rural... La province gabonaise a perdu de son panache. Elle reprend peu à peu des couleurs grâce à la relance des activités économiques et à la mise[...]

Gabon : un système de santé encore fébrile

L'État a investi massivement dans les hôpitaux et les centres de santé sur tout le territoire. Reste à trouver les médecins qualifiés et le personnel soignant pour les faire[...]

Gabon : Ona Ondo, Monsieur Loyal

Le troisième Premier ministre, Ona Ondo, d'Ali Bongo Ondimba doit mettre en oeuvre le nouveau contrat social et regagner sa province d'origine, le Woleu-Ntem, à la cause présidentielle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex