Extension Factory Builder
13/10/2009 à 12:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ali Bongo, président du Gabon malgré tout Ali Bongo, président du Gabon malgré tout

A la suite du scrutin du 30 juin dernier, la Cour constitutionnelle du Gabon a donc confirmé ce 12 octobre l’élection d’Ali Bongo Ondimba à la présidence de la République.

Selon les nouveaux résultats issus du recomptage effectué par la Cour, le fils d’Omar Bongo Ondimba, décédé en juin dernier à Barcelone en Espagne est crédité de 41,79%, devançant l’opposant Pierre Mamboundou passé deuxième avec 25,64%, tandis que l’ancien ministre de l’Intérieur André Mba Obame, se classe en troisième position avec 25, 33%.

« Nous continuons de clamer que Pierre Mamboundou est le vrai vainqueur de cette élection », clame Richard Moulomba, secrétaire général de l’Union du peuple gabonais (UPG). « C’est une usurpation. Et nous ne comprenons pas pourquoi les pays amis du Gabon soutiennent une monarchisation de notre pays » s’indigne-t-il.

Quant à André Mba Obame, il est le grand perdant de ce contentieux électoral, puisqu’il est passé de challengeur d’Ali Bongo Ondimba à troisième. Sans doute informé de la tournure des choses, il a entamé le 12 octobre une grève de la faim « qui durera tant et aussi longtemps que l’intimidation, la force et la violence seront utilisées comme les seules voies pouvant permettre de régler la grave crise socio-politique que traverse actuellement le Gabon » écrit-il dans un communiqué.

Outre le rejet des recours qu’il a introduit auprès des juges constitutionnels, c’est « l’assaut » donné à sa ville natale de Medouneu (Wolleu Ntem) par des militaires, qui aurait déclenché sa grève de la faim.

En attendant que l’opposition, réunie au sein du « Front du refus », se réunisse dans les heures qui viennent afin d’adopter la conduite à tenir, le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir prépare la cérémonie d’investiture du troisième président élu du pays. Ali Bongo Ondimba pourrait vraisemblablement prêter serment le 16 octobre prochain.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
La Guinée sur la corde raide

Article précédent :
Au nom du père

Gabon

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations [...]

La Cemac entre rebelles, islamistes et pirates

C'est devant une Cemac impuissante que l'État centrafricain s'est effondré. Certes, la Communauté a tenté de s'interposer entre les parties en conflit. Mais pour mieux constater ensuite son[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Cemac : l'histoire d'un long accouchement

Surprise ! Le 16 mars 1994 à N'Djamena, au Tchad, l'Union douanière et économique des États de l'Afrique centrale (Udeac) est morte, sans signe avant-coureur. Elle est remplacée, le[...]

Cemac : vingt ans... et des regrets

Gabegie administrative, projets en suspens, scandales financiers et rivalités politiques affaiblissent une organisation régionale dont les membres ne parviennent pas à définir une politique[...]

Voyager dans la zone Cemac : bakchichs, barrages, parano sécuritaire... Le parcours du combattant

Frontières tantôt ouvertes tantôt fermées, Bakchichs, barrages, paranoïa sécuritaire... La traversée des pays membres de la Communauté économique et monétaire[...]

Réseaux sociaux : le classement des villes africaines les plus actives sur Twitter

"Jeune Afrique" a établi un classement d'où il ressort un grand retard dans l'utilisation de Twitter par les villes africaines. Si certaines municipalités se démarquent, la plupart[...]

Cemac : esprit es-tu là ?

Peut-on modeler une union sur le décalque d'un croquis colonial ? Oui, non, peut-être... La Cemac, on l'avait un peu oublié, est, dans ses frontières actuelles, Guinée équatoriale[...]

L'Afrique centrale mise sur la "promotion canopée"

Pour valoriser leur filière bois, des pays du bassin du Congo misent sur la transformation locale des grumes. Objectif : créer des emplois tout en protégeant l'environnement.[...]

Gabon - Avions présidentiels : le Grumman d'Ali Bongo Ondimba

Indispensable attribut du pouvoir ou plaisir dispendieux, l'avion présidentiel est un objet mythique. De Bouteflika à Biya en passant par Déby Itno, les dirigeants africains ne s'en privent pas plus que les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers