Extension Factory Builder
30/09/2009 à 17:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les forces de l'ordre ont violemment réprimé les manifestants Les forces de l'ordre ont violemment réprimé les manifestants © AFP

Joint par téléphone par jeuneafrique.com, le secrétaire général de l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG) et porte-parole des Forces Vives, Jean-Marie Doré, revient sur les violences dont il a été vicitme lundi, dans le stade du 28 septembre, lors de la charge des Bérets rouges.

Quelle était l’objectif de la manifestation du 28 septembre ?

Ce n’était pas une manifestation, mais un meeting au stade du 28 Septembre. Nous n’avions pas prévu de discours et voulions juste remplir le stade pour montrer notre poids - sans parler de la candidature ou non de Dadis à la présidentielle. Ceux qui ne pouvaient pas venir en voiture sont venus à pied, mais ce n’était pas une marche. J’insiste sur le fait que ceux qui sont venus n’avaient ni bâtons, ni allumettes, ou quoi que ce soit d’autre.

Que s’est-il exactement passé avec les Bérets rouges ?

J’étais sur le point de demander que l’on mette fin au meeting lorsque les Bérets rouges, armés de Kalachnikovs et de grands gourdins en bois, ont tiré à l’horizontal. C’est-à-dire sans sommation et à balles réelles. Ce qui m’a sauvé la vie, c’est qu’ils n’étaient pas d’accord sur la façon de me tuer. Certains voulaient le faire par balle. D’autres voulaient m’égorger. C’est ceux qui voulaient m’égorger qui ont pris le dessus, mais un officier supérieur de la gendarmerie s’est interposé au péril de sa vie.

Que s’est-il passé ensuite ?

On m’a dépouillé de ma veste. Et là, je peux vous dire que les gourdins sont tombés et ont fait très mal. J’ai des points de suture à la tête, mal aux côtes. J’ai les reins en compote, je souffre aux épaules et de fortes douleurs à la mâchoire. Mon état est cependant moins grave que l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, qui a eu trois côtes cassées.

Votre domicile a-t-il subi des dégâts matériels ?

Ils ont tout saccagé chez moi et pris tout ce qui était transportable. Les vitres de mes trois 4x4 ont été brisées et les pneus crevés. On dirait l’œuvre de véritables enfants.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Guinée

Ebola : urgence sanitaire en Guinée, confinement en Sierra Leone

Ebola : urgence sanitaire en Guinée, confinement en Sierra Leone

La Guinée a décrété samedi l'urgence sanitaire dans des zones continuant d'enregistrer des cas d'Ebola pour enrayer la progression du virus, tandis que la Sierra Leone voisine espérait faire[...]

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

Ebola : première campagne de vaccination à grande échelle en Guinée

Plus d’un an après le début de l’épidémie d’Ebola, une campagne de vaccination massive a été lancée lundi en Guinée. C'est la première[...]

Guinée : contre les appels à manifester de l'opposition, Alpha Condé prône le dialogue

L'opposition guinéenne rejette pour l'heure l'appel au dialogue du président Alpha Condé. Et conteste le nouveau calendrier électoral fixé par la Commission électorale nationale[...]

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

La Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en[...]

Guinée : les leaders de l'opposition appellent à manifester contre le calendrier électoral

Réunis à Paris, les dirigeants des trois principaux partis d'opposition ont appelé mardi à manifester contre le calendrier électoral établi par le président guinéen, Alpha[...]

Guinée : ouverture d'une série de procès criminels à Nzérékoré

Deux procès se sont ouverts lundi 23 mars à Nzérékoré. Celui des drames de Womey, lors duquel des sensibilisateurs à Ebola avaient été massacrés, et celui des tueries[...]

Guinée : entre l'opposition et le pouvoir, le dialogue est-il rompu ?

La décision de l'opposition de suspendre sa participation aux travaux de l'Assemblée nationale fait notamment suite au choix de la Ceni d'organiser la présidentielle le 11 octobre 2015 et les[...]

Ebola, un an après, au-delà du défi humanitaire, le drame des enfants

Adama Coulibaly est directeur régional de Plan international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le Liberia a démarré le décompte des 42 jours sans aucun cas depuis le 5 mars. Si aucun[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20090930174512 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20090930174512 from 172.16.0.100