Extension Factory Builder
13/08/2009 à 10:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Eni renforce sa présence dans la région des Grands Lacs mais les difficultés s’amoncèlent Eni renforce sa présence dans la région des Grands Lacs mais les difficultés s’amoncèlent © DR

Un accord signé mercredi avec la République Démocratique du Congo permet à la major italienne de renforcer sa présence dans la région des Grands Lacs. Pas de quoi cependant améliorer les résultats de 2009.

La compagnie Eni, premier groupe pétrolier en Afrique, a renforcé ses positions au Sud du Sahara suite à un accord stratégique, signé hier, mercredi, entre son président Paolo Scaroni et les autorités de la République Démocratique du Congo.

Le texte, ratifié au nom des autorités congolaises par le ministre du Pétrole, René Isekemanga Nkeka, ouvre à la major italienne, de larges perspectives d’exploitation des ressources pétrolières et gazières situées dans la cuvette du bassin du Congo et dans les régions Est de la RDC (région des Grands Lacs, Nord Kivu, lac Tanganika).

Déjà présent au Nigeria, au Gabon, en Angola, au Congo-Brazzaville et au Mozambique, Eni, qui produit actuellement 450.000 barils par jour (b/j), confirme ainsi son ancrage africain.

L’an dernier, le groupe dont le siège est basé à Rome a accru sa production de 3,5 % en partie grâce aux gisements situés sur ce continent, notamment en Angola, au Congo-Brazzaville et en Egypte.

Si les prospections et les perspectives de production en RDC renforcent cette présence, ces projets ne suffisent pas pour le moment à inverser les résultats de l’entreprise à court terme. Cet accord intervient alors qu’Eni est confrontée depuis plusieurs mois au recul de ses résultats et de sa production.

Au quatrième trimestre de 2008, l’effondrement du cours du brut et des dépréciations d’actifs ont occasionné une perte de 874 millions d’euros alors que l’exercice 2007 avait été bénéficiaire de 3 milliards. Le bénéficie net a lui aussi reculé l'an passé de 11,8 %, à 8,83 milliards d’euros.

Cette tendance baissière se confirme en 2009 avec un nouveau retrait des profits au second trimestre. Ces derniers s’établissent « seulement » à 830 millions d’euros contre 3,44 milliards à la même période en 2008, soit une baisse de 76%. Avec 1,73 millions de b/j, la production totale du groupe diminue de 2,2%.

Pour ne rien arranger, la compagnie, présente au Nigeria, est victime de l’activisme du Mend. Après l’attaque d’un de ses oléoducs qui achemine le brut jusqu’au terminal d’exportation de Brass, dans l’Etat de Bayelsa, Eni s'est trouvée dans l’impossibilité de livrer certaines livraisons en provenance du delta du Niger, ce qui l’a obligé, fin juin, à invoquer  "un cas de force majeure". La perte de production équivaut à 6000 b/j et à deux millions de mètres cubes de gaz par jour.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

International

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines assassiné[...]

Migration : quand les Africains ne défendent pas les Africains

En pleine polémique européenne sur l’immigration, Daxe Dabré n’a pas honte de publier le livre "Je suis noir : j'ai honte...". Aiguillon salutaire dans le débat ou ramassis de[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Canada : un militaire et un assaillant tués après une fusillade au Parlement d'Ottawa

Un tireur, décrit comme un "terroriste" par le Premier ministre canadien, a tué mercredi un soldat à Ottawa et semé la panique au Parlement avant d'être abattu par la police.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes[...]

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de[...]

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en[...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers