Extension Factory Builder
13/08/2009 à 10:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Eni renforce sa présence dans la région des Grands Lacs mais les difficultés s’amoncèlent Eni renforce sa présence dans la région des Grands Lacs mais les difficultés s’amoncèlent © DR

Un accord signé mercredi avec la République Démocratique du Congo permet à la major italienne de renforcer sa présence dans la région des Grands Lacs. Pas de quoi cependant améliorer les résultats de 2009.

La compagnie Eni, premier groupe pétrolier en Afrique, a renforcé ses positions au Sud du Sahara suite à un accord stratégique, signé hier, mercredi, entre son président Paolo Scaroni et les autorités de la République Démocratique du Congo.

Le texte, ratifié au nom des autorités congolaises par le ministre du Pétrole, René Isekemanga Nkeka, ouvre à la major italienne, de larges perspectives d’exploitation des ressources pétrolières et gazières situées dans la cuvette du bassin du Congo et dans les régions Est de la RDC (région des Grands Lacs, Nord Kivu, lac Tanganika).

Déjà présent au Nigeria, au Gabon, en Angola, au Congo-Brazzaville et au Mozambique, Eni, qui produit actuellement 450.000 barils par jour (b/j), confirme ainsi son ancrage africain.

L’an dernier, le groupe dont le siège est basé à Rome a accru sa production de 3,5 % en partie grâce aux gisements situés sur ce continent, notamment en Angola, au Congo-Brazzaville et en Egypte.

Si les prospections et les perspectives de production en RDC renforcent cette présence, ces projets ne suffisent pas pour le moment à inverser les résultats de l’entreprise à court terme. Cet accord intervient alors qu’Eni est confrontée depuis plusieurs mois au recul de ses résultats et de sa production.

Au quatrième trimestre de 2008, l’effondrement du cours du brut et des dépréciations d’actifs ont occasionné une perte de 874 millions d’euros alors que l’exercice 2007 avait été bénéficiaire de 3 milliards. Le bénéficie net a lui aussi reculé l'an passé de 11,8 %, à 8,83 milliards d’euros.

Cette tendance baissière se confirme en 2009 avec un nouveau retrait des profits au second trimestre. Ces derniers s’établissent « seulement » à 830 millions d’euros contre 3,44 milliards à la même période en 2008, soit une baisse de 76%. Avec 1,73 millions de b/j, la production totale du groupe diminue de 2,2%.

Pour ne rien arranger, la compagnie, présente au Nigeria, est victime de l’activisme du Mend. Après l’attaque d’un de ses oléoducs qui achemine le brut jusqu’au terminal d’exportation de Brass, dans l’Etat de Bayelsa, Eni s'est trouvée dans l’impossibilité de livrer certaines livraisons en provenance du delta du Niger, ce qui l’a obligé, fin juin, à invoquer  "un cas de force majeure". La perte de production équivaut à 6000 b/j et à deux millions de mètres cubes de gaz par jour.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

International

États-Unis : quand Obama joue avec le cliché raciste de l''homme noir en colère'

États-Unis : quand Obama joue avec le cliché raciste de l'"homme noir en colère"

À l’occasion du dîner annuel de la presse présidentielle américaine, samedi soir, Barack Obama était confronté à un défi difficile à relever. Faire rire son audi[...]

Face au trafic des faux médicaments, la mobilisation de tous est indispensable !

Marc Gentilini, de la Fondation Chirac, est délégué général pour l’Accès à une santé et des médicaments de qualité. Bien que source de nombreux[...]

L'option militaire n'est pas une solution à la tragédie en Méditerranée, selon Ban Ki-moon

Le recours à la force n'est pas une solution à la tragédie des migrants en Méditerranée, assure le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, dans un entretien[...]

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie arrive ce samedi le 25 avril à Abidjan, première étape d’une tournée en[...]

Les mystères de la Corsafrique

Feliciaggi, Tomi, Pasqua, Foccart, Bongo Ondimba, Sassou Nguesso, IBK... Bienvenue en Corsafrique ! Dans son numéro double, "Jeune Afrique" consacre une enquête à l'ascension des Corses en Afrique,[...]

Méditerranée : accord a minima sur Triton, dont les moyens sont triplés

Le sommet extraordinaire des dirigeants européens, convoqué après le naufrage d'un chalutier qui a fait plus de 700 morts en Méditerranée, a accouché d'une mesure peu ambitieuse : le[...]

Quand les Européens étaient noirs

Contrairement aux idées reçues, les visages pâles n'ont pas toujours dominé l'Europe. Leur prédominance est même très récente, selon une étude[...]

Kaaris, un rappeur sur le ring

Kaaris, Français d'origine ivoirienne, entend bien sonner le rap français à coup de punchlines dévastatrices.[...]

Le plasticien ghanéen El Anatsui remporte un Lion d'or à la Biennale de Venise

Avant chaque Biennale d’art à Venise, le jury attribue un Lion d’or à un artiste pour l’ensemble de sa carrière. Cette année, c'est vers El Anatsui, né au Ghana en 1944 et[...]

Tour de France : MTN-Qhubeka s'échauffe pour la Grande Boucle

Ils y sont arrivés. MTN-Qhubeka est la première équipe cycliste africaine à avoir été invitée au Tour de France (du 4 au 26 juillet 2015). Pourtant, le pari n’était[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20090813105304 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20090813105304 from 172.16.0.100