Extension Factory Builder
29/07/2009 à 18:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Blaise Compaoré à la manoeuvre Blaise Compaoré à la manoeuvre © DR

En visite de travail Lomé, le 28 juillet, le chef de l’Etat Burkinabè a pu constater les divergences qui séparent les acteurs politiques togolais à l’approche de la présidentielle de 2010.

Le chef de l’Etat du Burkina, Blaise Compaoré, a encore du pain sur la planche s’il veut ramener les différents acteurs politiques togolais à la table des négociations. En visite à Lomé, le 28 juillet, le médiateur dans la crise qui secoue ce pays depuis la présidentielle de 2005, s’est efforcé, durant son court séjour, d’écouter les doléances des partis de l’opposition parlementaire représentés par l’Union des Forces de Changement (UFC) et le Comité d’Action pour le Renouveau (Car) ainsi que celles du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), parti au pouvoir.

« Il a été extrêmement attentif, explique Patrick Lawson, vice-président de l’UFC de Gilchrist Olympio. Nous lui avons exposé nos préoccupations à travers une plateforme commune de revendications bien précises ». La principale réside dans la garantie d’une élection pacifique et transparente. Le point de discorde porte notamment sur la composition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni) qui doit organiser et superviser le scrutin de 2010. L’opposition la juge déséquilibrée et partiale, la majorité des sièges revenant au RPT. « On ne peut pas aller aux élections avec l’idée de pouvoir définir les règles qui puissent nous donner d’office la victoire », admet le ministre de l’Administration territoriale Pascal Bodjona, numéro deux du gouvernement.

« La question de la Ceni est éminemment politique. Il ne faut froisser personne et ne pas brusquer les susceptibilités », estime, pour sa part, un proche du président Compaoré. Le chef de l’Etat Burkinabè, qui est mandaté par la Cedeao, doit remettre ses conclusions sur la situation togolaise à la fin de la semaine. Une nouvelle rencontre entre l’opposition et le RPT est prévue la semaine prochaine, à Ouagadougou.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Togo

Togo : démission du Premier ministre et de son gouvernement

Togo : démission du Premier ministre et de son gouvernement

  Le Premier ministre togolais Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu a remis sa démission et celle de son gouvernement au président Faure Gnassingbé qui l'a acceptée, a annoncé la[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

Togo : Fabre ne lâche rien

Obstiné, le candidat de l'ANC ne reconnaît toujours pas sa défaite. Et rêve secrètement du statut de chef de l'opposition.[...]

Togo : Faure Gnassingbé, que va-t-il faire de sa victoire ?

Ce n'est pas tout d'être réélu - fût-ce largement. Le président Faure Gnassingbé va devoir faire le ménage dans son parti et jusqu'au sein du gouvernement. L'efficacité[...]

Alberto Olympio : "Je ne suis pas payé pour siphonner les voix de l'opposition togolaise"

De passage à Paris le 14 mai, au lendemain de la présidentielle qui a vu la réélection de Faure Gnassingbé, Alberto Olympio, leader du parti des Togolais (opposition), a répondu sans[...]

Togo : manifestation de l'opposition pour contester les résultats de la présidentielle

Des milliers de partisans de l’opposition ont défilé samedi à Lomé pour protester contre les résultats de la présidentielle du 25 avril, remportée par le président[...]

Polémique : pourquoi le cas Adebayor divise les Togolais

Adulé par une majorité de ses compatriotes, le footballeur international togolais Emmanuel Adebayor se retrouve depuis fin avril en pleine polémique. Il a rendu publics tour à tour son soutien à[...]

Togo : Emmanuel Adebayor lave (encore) son linge sale sur Facebook

Le feuilleton des révélations familiales d’Emmanuel Adebayor s’est poursuivi ce dimanche avec une nouvelle publication du footballeur togolais sur sa page Facebook. Cette fois-ci, c’est Rotimi[...]

Togo : cartographie électorale de la présidentielle du 25 avril

Proclamé vainqueur par la Cour constitutionnelle le 3 mai, Faure Gnassingbé a prêté serment le lendemain pour un troisième quinquennat à la tête du pays. Il a obtenu près de[...]

Togo : quand Emmanuel Adebayor lave son linge sale sur Facebook

Emmanuel Adebayor a réglé mardi soir ses comptes avec plusieurs membres de sa famille, sur Facebook. Un déballage 2.0 destiné à "servir de leçon" aux familles africaines, avance[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers