Extension Factory Builder
23/04/2009 à 15:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Maurice s'invite à Longchamp Maurice s'invite à Longchamp

L’Opération séduction ‘Les Journées de l’île Maurice’ organisée sous l’égide de France Galop sur les hippodromes français, est une longue histoire d’amour. C’est l’hippodrome de La Touques Deauville dans le Calvados qui accueilla la première édition en Août 2004 et avait vu la participation de deux jockeys exerçant actuellement au Champ de Mars : le sud–africain François Herholdt et le mauricien Yashin Emamdee (photo).

Depuis cette grande première, ils sont quatre hippodromes : St Cloud, Deauville La Touques, Longchamp et Clairefontaine à partager entre eux les quatorze éditions écoulées. Cet événement de taille est devenu au fil des années une tradition incontournable du calendrier hippique en France. Une nouvelle fois, les couleurs de la compagnie d’aviation nationale de l’île Maurice, Air Mauritius, du groupe Beachcomber Hôtels et de l’Office du Tourisme de l’île Maurice (MTPA) associées à d’autres fidèles partenaires brilleront ce Dimanche 26 avril, sur l’hippodrome de Longchamp reconnu comme le Temple des courses de plat en Europe.

Entièrement dédiée à la destination mauricienne, cette journée prestigieuse accueillera le premier Groupe 1 de l’année. Dans la quatrième, Le prix Ganay ‘Grand Prix Air Mauritius’ sur 2100 mètres. Au cours de cette réunion, six épreuves (1ère, 2e, 3e 6e, 7e et 8e course) porteront les couleurs des hôtels de Beachcomber Hôtels de Maurice et les Seychelles. Tandis que la 5e accueillera, celles de la MTPA.

La chaîne hippique française Equidia retransmettra la journée en direct pour le plaisir de ses millions d’abonnés. Après chaque course, un objet d’art sera offert au Propriétaire, ainsi qu’un souvenir à l’Entraîneur, au Jockey, au Cavalier d’entrainement du cheval. Des banderoles aux couleurs des trois partenaires mauriciens seront placées à des points stratégiques de l’hippodrome. M. Marcel Chaouat, Président de l’Association de Galopathlon et l’initiateur des ‘Journées de l’île Maurice’ a annoncé qu’il a réquisitionné la tribune Présidentielle pour un déjeuner en début de journée. Dans l’attente de confirmation, M. Chaouat a également déclaré qu’il a invité personnellement Son Altesse le Prince Karim Aga Khan et M. Edouard de Rothschild, Président de France Galop. Sont également attendus au déjeuner, l’humoriste Pascal Legitimus, Thierry Bécarro, Alexandre Debanne, des journalistes et quelques grands noms des courses hippiques en France. Un des temps forts de cette grande opération de séduction sera le dîner de gala en début de soirée au Musée Jacquemart – André à côté des Champs, qui réunira entre 150 à 180 invités. Des musiciens habillés en costume d’époque joueront de la musique baroque. Seront attendus les professionnels du tourisme, des propriétaires de chevaux, ainsi que des entraîneurs et éleveurs, propriétaires de Haras et enfin les jockeys dont certains étaient en action sur l’hippodrome du Champ de Mars à l’occasion de l’International Jockeys’ Week–End en Décembre dernier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maurice

Jean Claude de l'Estrac : 'L'OIF a besoin de concret'

Jean Claude de l'Estrac : "L'OIF a besoin de concret"

Candidat à la succession d'Abdou Diouf à la tête de la Francophonie, le Mauricien Jean Claude de l'Estrac se veut pragmatique. Il est temps, dit-il, de doter l'organisation d'instruments économiq[...]

Francophonie : Jean - De l'Estrac, chaude ambiance...

Dans la course pour le secrétariat génaral de l'OIF, les relations ne sont pas vraiment à la franche cordialité entre la Canadienne Michaëlle Jean et le Mauricien Jean Claude de l'Estrac.[...]

Jackpot pour le melting-pot mauricien

Autochtones, descendants de colons ou expatriés, ils reflètent la diversité de l'île. Leur point commun : ils portent l'expérience et les investissements du pays sur les marchés[...]

Maurice : PMSD, MSM, les dindons de la farce

Si Paul Bérenger et Navin Ramgoolam arrivent à trouver un accord sur une refonte de la Constitution, ils seront les grands perdants. "Ils" ? Le Mouvement socialiste militant (MSM) de Pravind[...]

Maurice : Ramgoolam, l'héritier

C'est un séducteur. Mais si Navinchandra Ramgoolam occupe une place importante dans le coeur des Mauriciens, c'est surtout parce qu'il est le fils du père de l'indépendance, l'une des figures de la[...]

Maurice : Bérenger, le lion blanc

Il faut l'entendre raconter ses combats ou ses débuts agités en politique. Il faut le voir aussi, avec son visage de héros de BD - moustache blanche, regard mutin -, pour comprendre l'attachement[...]

Présidentielle mauricienne 2015 : vaudeville à Port Louis

Après s'être affrontés des années durant, le Premier ministre et le chef de l'opposition devraient s'allier en vue des élections de 2015. Le but de leurs entrevues parfois secrètes[...]

Francophonie : qui pour succéder à Abdou Diouf ?

Jean, Nfumu, Lopes, L'Estrac, Buyoya... Qui sera le prochain secrétaire général de l'organisation ? Entre désaccords africains et hésitations françaises, le suspense reste entier.[...]

Maurice : derrière la carte postale... le communautarisme

Grattez le vernis de l'île au métissage heureux, et un communautarisme très prononcé montrera vite le bout de son nez. Surtout à l'heure du vote.[...]

Maurice : Cassam Uteem, Gandhi en son pays

S'il est tenu à l'écart de la scène politique intérieure, l'ancien président Cassam Uteem est en revanche très actif et écouté à l'étranger.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers