Extension Factory Builder
11/12/2008 à 11:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L’entreprise camerounaise a décroché le marché du ramassage et du traitement des ordures de la ville de Niamey. Une première à l’international, qu’elle entend rééditer.

Pour 1 milliard de F CFA par an (1,5 million d’euros), Hysacam, l’entreprise camerounaise d’hygiène et de salubrité, sera désormais chargée de la collecte, du ramassage et du traitement des déchets ménagers (incinération) de Niamey, la capitale du Niger. Le contrat, d’une durée de cinq ans, a été conclu en novembre dernier entre Michel Ngapanoun, son directeur général, et Dia Salifou Aboubacar, le président du conseil de la communauté urbaine de Niamey. Un marché négocié entre les deux parties après quelques mois de discussions.

L’agglomération de Niamey compte près de 1,5 million d’habitants. Mais la croissance de sa population (près de 4,8 % par an) et son extension géographique urbaine, avec une superficie de 255 km², génèrent un besoin croissant en infrastructures et en services publics d’hygiène et d’assainissement. La collecte des déchets ménagers était jusque-là assurée par une régie directe de la municipalité et une mise à contribution des associations, qui ont atteint leurs limites. Hysacam doit parvenir à professionnaliser les opérations de collecte et de traitement.

Deux semaines avant la signature du contrat, une douzaine de camions-bennes de l’entreprise camerounaise s’étaient déjà positionnés dans les rues de Niamey. Une centaine d’employés, de balayeurs et d’agents administratifs ont également été recrutés sur place. La direction de cette filiale sera assurée par Christian Djeutcheu, un cadre maison formé en France par Veolia, société liée à Hysacam par un partenariat technique depuis 2006.

L’entreprise camerounaise récolte ainsi les fruits d’un redressement entamé avec succès en 1994, lorsqu’un groupe de cadres maison décida de racheter 80 % des parts que le groupe français GranJouan, associé de Sita, revendait pour quitter le pays après quelques années de lourdes pertes. Niamey sera ainsi la première capitale non camerounaise à bénéficier – tout comme Yaoundé – d’un système de collecte « à l’européenne », avec des bennes à compaction qui sillonnent la ville à longueur de journée.

 

Un parc de 300 camions

Certes, le contrat décroché au Niger reste modeste par rapport à ceux signés au Cameroun par Hysacam, loin ainsi des 6 milliards de F CFA que rapporte annuellement la communauté urbaine de Yaoundé ou des 7,5 milliards de celle de Douala. « Le marché, affirme Michel Ngapanoun, a été adapté aux réalités de la capitale du Niger. Nous sommes à la phase initiale d’un processus qui va certainement évoluer. » Car Niamey est surtout un premier pas significatif de l’entreprise camerounaise sur des marchés internationaux où elle n’était pas présente jusque-là.

Avec l’ouverture d’une succursale au Niger, Hysacam devient l’un des rares groupes proprement africains à prospérer sur le marché du ramassage et du traitement des ordures en milieu urbain. La plupart des grandes capitales africaines ont en effet confié ce secteur à des groupes étrangers, souvent français, comme Veolia. Née en 1969, Hysacam tente ainsi de cultiver sa spécificité, en revendiquant à ce jour quasiment toutes les villes de grande et moyenne importance du Cameroun, soit un périmètre de 5 millions de personnes, un chiffre d’affaires de 16 milliards de F CFA (25 millions d’euros), 3 000 salariés, et un parc, en 2008, de plus de 300 camions et engins que l’entreprise entend bien déployer hors du Cameroun.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Récupérer le gaz à effet de serre

Article précédent :
Bio express : Ali Lakiss

Niger

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre. Enqu&eci[...]

Niger : l'armée française a détruit un convoi d'Aqmi

Pour répondre aux attaques répétées contre la Minusma, l'armée française a détruit jeudi, dans le nord du Niger, un convoi de véhicules armés d'Al-Qaïda au[...]

La force régionale contre Boko Haram sera opérationnelle en novembre

Les pays membres de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) et le Bénin ont annoncé, le 7 octobre à Niamey, la mise en place début novembre de la force régionale chargée de lutter[...]

Le Nigeria et ses voisins veulent se doter d'une "stratégie commune" contre Boko Haram

Réunis mardi à Niamey, le Nigeria et ses voisins doivent finaliser la création d'une force multinationale pour contrer la menace du groupe islamiste nigérian Boko Haram.[...]

Soldats nigériens tués au Mali : Niamey décrète trois jours de deuil national

Le gouvernement du Niger a annoncé samedi soir qu'un "deuil national de trois jours" sera observé "à compter de dimanche" à la mémoire des neuf soldats nigériens de[...]

Mali : neuf soldats nigériens tués dans une attaque contre un convoi de la Minusma

Nouvelle attaque contre la Minusma. Vendredi, la mission des Nations unies au Mali a perdu neuf Casques bleus nigériens dans une embuscade.[...]

Niger : mandat d'arrêt contre Hama Amadou

La justice nigérienne a émis un mandat d'arrêt à l'encontre du président de l'Assemblée nationale, Hama Amadou.[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Quelques semaines avant le début du hajj, l'Afrique de l'Ouest est parée pour ce grand pélerinage.[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel aux dons de 34 millions de dollars pour aider 75 000 [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers